Le Bourg et les villages, en image

Les interlocuteurs des villages  :

Frédéric BAUDOUIN :

Véron

Jean-Marc BLANCHET, Dominique HEISE et Marianne JANUS :

Le Bourg, Les Fontaines, Le Pas Loubat
et la ZA La Métairie

Daniel BOUTHIER :

La Giraud, La Primauderie, Les Frouins et Le Bois Gachet

Claude BRISSET :

Chez Suraud, La Moreau, Chantageasse et Le Petit Logis

Jean-Luc DIEUMEGARD :

Champmiaud, Lacombe, Chavagne et La Pisselouve

Christian FOUCHER :

Le Plonget, La Laigne et Le Moulin De La Laigne

Sophie FOUGA :

Chez Chabinaud et Chez Cousseau

Thierry MADÉ :

La Rue, La Touche et L'Alleu

Philippe MARC :

La Résidence Du Champ Du Vallon et Chez Cornet

Marie-Christine MORIN :

La Tranche et Chez Brenaud

Marylène TEXIER :

La Touzetterie et Le Puits

 

Le Champ de la Prée : N’est pas un lieu-dit, puisqu’il n’y figure aucune d’habitation.  

DES VILLAGES /HAMEAUX/ LIEUX-DITS ont DISPARU,  sur la commune...
Il s'agit de :

Les Bersaudières
Chez Bourdageau
La Cour
La Valicherie
La Louveterie
La Tessonnière
Chez Denis
Chez Martin
Des Prénost.

Heureusement, les photos ci-dessous des 30 villages (hameaux, lieux-dits)
et du Bourg, nous montrent des lieux bien présents, avec même un peu de hauteur :

-Des remerciements particuliers à Anne, Françoise, Claude, Michel et Quentin, qui ont rendu ces vols possibles, lors de deux belles journées d'août 2016.

 

CHAMPMIAUD :

1 champmiaud l

Champmiaud : (écrit aussi Chez Miaud, Champ-Miaud, Champmeau, Champ-miaud …Champineau en 1778 Chamuau, Chammiaux en 1802, Champnuaud .
C’est le village qui a subit le plus de transformation concernant  la graphie.
Hameau qui avait de nombreuses ruines, mais qui renaît aujourd’hui avec la venue de jeunes couples.
La région de Champmiaud garde sa vieille légende

Légende : N’y a-t-il pas la pierre qui chante le jhau » !!     C.F 

CHANTAGEASSE :
2 chantageasse l 1

Chantageasse : (écrit aussi Chanta Ageasse, Chante-ajasse et Chantajasse en 1871)
Explication du nom vers deux directions :
- Nom donné par rapport à la pie que l’on disait « Ageasse » en patois, mais pas n’importe quelle ageasse…
- On raconte, lors des guerres de religion, des religieux voire des protestants habillés de blanc et noir furent
enfermés dans cette demeure, d’où l’existence d’une chapelle.
Rien à voir avec l’Ageasse qui chante.

Remarque : cette demeure devait être tout juste construite (17ème) lors des guerres de religions (Début 1562,
fin du 17
ème siècle par endroit).   C.F 
Chantageasse possède une pierre retrouvée datant de 1626.
Cette demeure a du être par la suite un relais ou une auberge et ensuite un corps de ferme au 19
ème siècle.
Grand logis avec ses communs entourant une cour pittoresque. Les piliers quadrangulaires et la charpente
des communs ont encore belle allure, aujourd’hui, lieu de repos et de vacances. N’oublions pas l’existence
d’une ferme à l’arrière du logis qui faisait un seul ensemble dans le passé.       C.F 

CHAVAGNE :
3 chavagne l 1

Chavagne : (qui signifie un domaine autour d’une demeure)  
Trois maisons à l’extrémité Est de la commune et proches de Fontenet et Sainte Même. CF 

Chez BRENAUD :
4 chez brenaud

Chez Brenaud : (écrit aussi Brunaud…Chez Brunaud) nom donné par rapport au champ Brunaud. C.F 

Chez CHABINAUD :
5 chez chabinaud
 
Chez Chabinaud : (écrit aussi Chabina…Chabineau)
il y avait aussi une famille sur Asnières qui se nommait Chabineau.
Est-ce le nom de lieu qui vient du patronyme ou bien le patronyme qu a donné le nom de famille.
Ce sera un mystère.   C.F
 
Chez CORNET :
6 chez cornet l

Chez Cornet : (Qui vient du vieux français « corne » et qui signifie petit coin, lisière découpée) .
Tout proche de la RD 150, une place avec des arbres lieu où l’on peut pique-niquer.
Village qui est placé sur deux communes : Asnières et St Hilaire de Villefranche. C.F

Chez COUSSEAU :
7 chez cousseau l

Chez Cousseau : (qui vient de houx qui a donné COUX, lieu planté de houx). C.F

Chez SUREAUD :
8 chez sureaud l 1

Chez Suraud : (écrit aussi Surrau en 1767 …Sureau…Suraut en 1772)
Qui vient de « suras » de la plante Sambucus, lieu où poussaient des sureaux.

Il y avait aussi une famille sur Asnières qui se nommait Suraud.  C.F 

 
L'ALLEU :
9 l alleu l 1

Laleu : (qui vient du vieux français Alue et qui signifie une propriété complète au Moyen Age)
Écrit aussi La-Leu voire Laloeu, l’Aleu en 1750, De la Leüe en 1772

Logis du 17èmesiècle avec une vaste cour, encadré de servitudes, flanqué au milieu de sa façade
d’une petite tour pigeonnier originale avec un toit en poivrière. Ce logis est situé au milieu d’une grande propriété.

L’ensemble des servitudes est resté un bel exemple de ferme telle qu’elle pouvait être au début de 20ème siècle.
Belle et grande margelle de puits en pierre et très beau cadran solaire datant de 1766 et porte les armoiries des Gaillard de Laleu.

Précisions :Le château de l’Alleu a constitué une étape pour les pèlerins de Compostelle.
En 1978 : On a sauvegardé le bâtiment (qui menaçait de s’effondrer) abritant le puits au milieu de la vaste cour encadrée
de bâtiments construits avec les magnifiques pierres plates de la Giraud.CF 

La COMBE :
10 la combe l
La Combe : petit village de deux ou trois maisons touchant la commune de Fontenet. CF 
 
La GARE :
11 la gare
 
 
 
 
 
La GIRAUD :
11 la giraud

La Giraud : (Nom qui vient du patronyme Girault) est une tournure fréquente dans la toponymie de la région.
Vient du Saint Girault originaire de Mantes dans la vallée de Seine
C’est le village le plus typique de la commune,
avec la fameuse pierre de la Giraud et ses escaliers d’extérieur .Cette pierre se retrouve magnifiquement employée dans les bâtiments,
les mûrs et les pavages d’extérieur. La grande place de la Giraud encadrée par de beaux arbres doit avoir des romans à nous délivrer
avec toutes les personnes qui se retrouvées sur cette place pour bavarder. Malheureusement, il ne reste peu de chose  de l’ancien logis
appartenant à la famille Mehée (puissants échevins de Saint Jean d’Angély) au 14
ème siècle. Une tour avec un bel escalier de pierre
a été restaurée avec goût par l’actuel propriétaire, M Bouthier Daniel.  C.F 

 
La LAIGNE :
12 la laigne l

La Laigne : (Qui vient du vieux français qui signifie le bois en général )Est le village avec de nombreuses
vieilles maisons caractéristiques et un puits couvert intéressant, du reste ce dernier fut rénové par certains habitants amoureux de leur patrimoine.
Ce village possède un château appartenant à la famille Méhée au 14 siècle siècle. C.F 

La MÉTAIRIE :
14 la metairie

Précisions :La Métairie : est une appellation donnée à la « zone d’activité ».CF

La MOREAU :

13 la moreau l

La Moreau : (écrit aussi La Morau en 1806) Bel ensemble bien rénovée qui donne une grande valeur du lieu. CF

La PISSELOUVE :
14 la pisselouve l

La Pisselouve : (qui vient de pisse qui signifie en vieux français : source et louve signifie l’animal,
Pisselouve était le lieu d’où arrivaient des loups)

Ecrit aussi Pisseloup…La Pisse-Louve …Pisseloube en 1595 

Nom donné par rapport à l’animal sachant que dans notre région les loups étaient bien présents.
Mais y aurait- il une source ? CF 

La PRIMAUDERIE :
15 la primauderie l

La Primauderie : (écrit aussi La Primaudière en 1664 …La Primaudrie…La Primoderie)
On ne peut parler ici de la grande misère de ce vieux village, autrefois très vivant, aujourd’hui,
ratiquement que des ruines avec deux ou trois ménages. On distingue toujours l’ancienne place

avec ses grands arbres, sur la route, en allant au village, on peut remarquer un beau puits couvert.CF 

La RUE :

16 la rue l

La Rue : (qui signifie sentier) Dans ce village, autrefois, on comptait jusqu’à 22 ménages, aujourd’hui le nombre de ménage a fort diminué.
Le four commun à la cheminée particulière est bien conservé.
Aux dires d’un historien, il y aurait eu une maison du 15
ème siècle qui tomba en ruine en 1720
avec trois fenêtres de la fin du XV, dont une armoriée , furent déplacées dans les communs du château de Dampierre sur Boutonne.
Dans cette bâtisse à cette époque, des religieux (moines…) auraient vécu ici. CF 

La TOUCHE :
17 la touche

La Touche : (qui signifie en vieux français petit bois, boqueteau))  Ici, nous sommes au point le plus culminant de la commune.
On y retrouve des mares qui constituaient de petites réserves d’eau accumulées pendant les hivers .
Elles servaient d’abreuvoirs aux animaux lors des saison sèches.

Dans un cadre plus agréable, on peut découvrir le Vivier. Le « Vivier » rappelle une époque de prospérité des propriétaires des lieux,
très beau cadre de verdure avec de beaux arbres C’était un magnifique plan d’eau avec promenade en barque et fête nautique.
D’ailleurs les femmes du château s’en servaient de piscine et se faisaient transporter en chaise à porteurs dit on !!!

Il y avait un vaste logis de 18ème qui fut démoli en 1910 par son dernier propriétaire, M Bailly de la Falaise.
Il reste encore de vastes bâtiments, et un escalier extérieur en pierre qui est remarquable.
De nos jours, ce sont les dépendances qui forment ce petit village. CF 

La TOUZETTERIE :
18 la touzetterie l

La Touzetterie : (écrit aussi La Touzellerie, TousetrieTouzetrie en 1830)
Ce village est principalement sur la commune de Saint Jean d’Angély.CF 

La TRANCHE :
19 la tranche l

La Tranche : (Qui vient du vieux français « laie » et qui signifiait chemin non empierré) Village très caractéristique
sur une terre difficile : l’eau y séjourne facilement, dû au Loubat passant sous terre, venant de Nantillé.
Vieux et beaux puits, escaliers extérieurs
… sont à admirer.  CF 

Le BOIS GACHET :
20 le bois gachet l

Le Bois Gachet : Lieu-dit avec 2 habitations, il est tout jeune,
dernier village né sur la commune. Nom donné par rapport au nom de famille qui possédait un bois.CF

Le BOURG :

21 le bourg l
 
 
Le MOULIN DE LA LAIGNE :
22 le moulin de la laigne l

Le Moulin de la Laigne : (Nom donné par rapport à l’existence du moulin)
Village traversé par le Loubat, un moulin tournait il y a quelques années.C.F 

Le PAS LOUBAT :
23 le pas loubat

Le Pas Loubat : (écrit aussi Palouba en 1772) Nom donné par rapport au ruisseau le Loubat .Des vieilles pierres sont
encore ici pour nous faire savoir qu’un lavoir se dressait autrefois pour toutes les lavandières. Dans le passé,
il y avait là un important passage à gué du ruisseau.
En 2015, le Pas Loubat a vu renaître le lavoir par le travail de bénévoles.  C.F 

Le PETIT LOGIS :
24 le petit logis

Le Petit Logis : petit hameau d’une seule propriété.   CF

Le PLONGET :
25 le plonget

Le Plonget : (écrit aussi Plongée) En 1747, le Plonget s’est appelé « Chez Serton » appellation venant de son propriétaire Pierre Serton.
Vaste habitation du 18ème avec sa grande cour fermée, ses grandes fenêtres à petits carreaux dit-on dans des archives,
pourtant le Plonget est identifié dès le 17
ème siècle avec la famille Vallée.  CF 

Le PUITS :
28 le puits l

Le Puits : écrit aussi Le Puit (Nom donné par rapport au puits communal)  Important village,
où les immeubles imposants avec cours aux portails massifs prouvent que l’on est au centre d’une région viticole.
Timbres en pierre, puits renommé par le fait qu’il garde de l’eau même en période de grande sécheresse,
placé au centre d’une cuvette de sable argileux tertiaire, qui était très utilisé
dans les constructions traditionnelles (terres de maçoune) CF

Les FONTAINES :
27 les fontaines

Les Fontaines : (Nom donné par rapport à la sortie du Loubat) Il ne reste rien de l’ancien logis de la Grange et du moulin
à l’huile qui fonctionnait au début du 20
ème siècle.
Le logis fut transformé au fils du temps.
La meule se trouve aujourd’hui sur la place Dubois.

Ici, était placée la laiterie d’Asnières. 

En 1948, pour envisager un réseau de distribution d’eau potable , des travaux de recherche s’étant avérés positifs
sur ce site, un syndicat des eaux fut alors créé en 1954, regroupant 9 communes alimentées sans problème par
un forage de 6 mètres de profondeur. D’après les dires de cette époque que ce captage était inépuisable.

En effet en 1982, année de crue, les Fontaines virent sortir le Loubat de son lit de façon très importante puisque
le pont du Pas Loubat fut envahi par les eaux, interdisant l’accès à la Giraud par cette route là.

En 1990, après deux années de sécheresse, on vit vers mi août le puits des Fontaines entièrement asséché
et ne pouvant plus suffire à l’alimentation d’eau potable pour la population. Donc très rapidement une création
d’un autre forage fut réalisé, celui ci avec 20 mètres de profondeur et mis en service vers octobre 1990. C.F 

Les FROUINS :
28 les frouins

Les Frouins : (qui vient du vieux français «  frou » qui signifie terre inculte et pâturage)  
Belle demeure entourée de vieux arbres, placée au fond d’une grande cour, avec de chaque côté, les communs.
Ce logis a un étage, est précédé d’une terrasse et percé de vastes fenêtres carrées avec balcons.

La façade opposée nord donne sur une autre terrasse et l’on descend dans le jardin par un escalier en fer à cheval.
Au milieu, un parterre orné d’un cadran solaire. Façade très sobre mais aux lignes très pures.

Par la cour, on entre dans un vestibule. Le salon est très vaste, trois grandes portes fenêtres ouvrent sur le jardin.
Belles portes Louis XV. Petite chambre à alcôve, boiseries Louis XV et cheminée de pierre.
Au premier étage, salle de billard avec boiseries Louis XV et de jolies portes vitrées.
Dans les servitudes de l’aile gauche, une chapelle transformée en écurie à moutons. Aux fenêtres il y avait des vitraux.

Que reste t-il aujourd’hui, actuellement en rénovation.CF 

VÉRON :
29 veron

Véron : (écrit aussi Vairon) Village avec une grande population,
il est partagé entre 3 communes : Saint Jean d’Angély, Mazeray et Asnières.
Il est aussi à cheval sur le Loubat.CF 

 

 

 
ARCHIVE :
 
JEUX INTER VILLAGES organisés part la municipalité depuis 2016
 
 
 Vous êtes la bienvenue ou le bienvenu  POUR 2019!!!!
 
Fête organisée par la municipalité en 2017 :
Suite à la première réunion qui a eu lieu vendredi 8 avril dernier, pour la fête inter-villages de 2017,
voici des précisions sur ce projet.
 
 
But de cette fête : RÉUNIR la population Asniéroise un jour précis, en un lieu précis, pour échanger, se connaître, et partager un bon moment ...
-TOUTE PERSONNE habitant la commune est cordialement invitée à un PIQUE-NIQUE ; chacun(e) apportera son panier.
                                             -Apéritif offert par la collectivité-

La  date : LE DIMANCHE 27 Août 2017
 
Lieu : le terrain de foot et ses alentours.

Animation : proposition de jeux par équipe de villages (simples, sportifs, culturels).

 
 
ÉQUIPES  : 13 équipes peuvent se former (avec tous les villages).
 
6 équipes de villages ont participé :
-La Tranche
-Chez Cornet
-Chez Champmiaud (avec La Combe , Chavagne et La Pisselouve)
-Chez Chabineau (avec Chez Cousseau)
-La Laigne
-Les Acacias

 
 
Les personnes voulant se faire inscrire à ces jeux inter-villages peuvent dès maintenant  se faire connaître :
-soit auprès de leur interlocuteur Élu
-soit en écrivant à  marieinfo@aol.com
 
 
J'espère une participation  des villages suivants :

Le Puits / La Touzetterie / Chez Brenaud
Voir Marylène TEXIER

La Giraud / Le Bois Gachet / La Primauderie / Les Frouins
Voir Daniel BOUTHIER

Véron
Voir Frédéric BAUDOUIN

Chez Suraud / La Moreau / Chantageasse / Le Petit Logis
Voir Claude BRISSET
 
La Rue / La Touche / L'Alleu
Voir Thierry MADÉ
 
Résidence Champs du Vallon / Résidence des Tilleuls
Voir Philippe MARC
 
La Laigne / Le Moulin de la Laigne / Le Plonget
Voir Christian FOUCHER
 
Le Bourg / Les Fontaines / Le Pas Loubat
Voir Marianne JANUS , Dominique HEISE et Jean-Marc BLANCHET
 
 
Je reste à votre disposition pour toute idée ou proposition ... N'hésitez pas.
 
 
Bien à vous,
Christian FERRU
Le Maire
 
----------------------------------------------------------------------------------------------
 

Si vous disposez de documents que vous aimeriez voir ici (textes, plans, photos ...) et concernant  votre village (ou un autre, de la commune), vous pouvez les adresser à l'un des membres de la commission SIC.

Le responsable : danielbouthier@orange.fr

 

Ajouter un commentaire