Presse 2011

Que nous dit-elle la presse écrite??

 

DANS LA PRESSE  

                                            Année 2011

 

Les articles et flashs (ci-dessous) furent écrits par les membres de la commission information.
Depuis 2008, l’une des priorités du responsable de cette commission,
c’est d’informer les Asniéroises et Asniérois des  actualités qui se passent dans leur commune.

Ces articles ont vu le jour soit  dans l’Angérien ou/et Sud Ouest et/ ou L’hebdo

 A tout moment, pour toute proposition d’article, ou  des remarques sur les écrits …
Vous pouvez contacter le responsable : mairieinfo@aol.com

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Décembre 2011

DERNIERES NOUVELLES DE L’ANNEE

 La tempête Joachim :
Le Jeudi  15 décembre l’alerte fut donnée par la  préfecture. Encore une fois !!! Ce jour aurait pu ressembler au jour où Cynthia est passée. Dans la commune, deux ou trois  habitations furent inondées sans trop de dégâts. C’est évident que c’est  toujours trop. Quelques routes furent coupées, des branches parsemées par ci par là, quelques arbres se sont couchés… des caniveaux n’en pouvaient plus…d’avaler l’eau qui tombait à grosses gouttes. Des terrains furent recouverts d’eau en peu de temps auprès du Loubat.  Le vendredi, les agents techniques de la commune  n’ont cessé de courir de tous les sens pour assurer les diverses sollicitations.

 Père Noël :
Les enfants ont eu  la joie de rencontrer le Père Noël, avec son panier rempli de friandises,  lors de leur goûter offert par la municipalité. Un Père Noêl « éclair », mais qui n’a pas oublié d’embrasser petits et grands. Pour ceux qui doutent encore du Père Noël, des photographies témoignent parfaitement que celui-ci existe bien.

Qu’on se le dise !!!

 

MERCI, Tous nos remerciements.
Le vendredi 16 décembre, dans la salle de réunion de la mairie, « Merci, tous nos remerciements » ce sont les mots que Monsieur le Maire a prononcés lors du pot de fin d’année, réunissant tous les membres du personnel communal.  A ses cotés, la majorité des membres du conseil municipal  était au rendez vous. Monsieur Madé  n’oublia pas de dire que les agents sont les  vrais acteurs dans le monde de la vie communale. Sans eux, la commune ne pourrait pas vivre comme telle, les employés ont leur importance aussi bien dans le service administratif ou au sein de  la filière technique. Ils ont chacun leur place, avec leur compétence diversifiée.

Un panier gourmand fut offert à chacun des employés, un simple  signe de reconnaissance, à juste titre.Elus comme agent communal, c’est autour du verre de l’amitié  que chacun a pu s’exprimer.Tout ce petit monde quitta la salle en se souhaitant les uns aux autres  de passer de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Téléthon : un excellent résultat.
Grâce aux divers spectacles qui se sont produits lors du premier week end de décembre, la cagnotte s’est bien remplie, le compteur a  affiché 1081 Euros. On ne peut qu’être satisfait de cette générosité commune. Merci aux artistes qui ont donné de leur temps.

Comme quoi la solidarité est encore là, main dans la main, on  ne peut faire que de belles choses !!!

 

Un livre sur Asnières:
Pour poursuivre et étoffer son ouvrage sur la commune d’Asnières la Giraud, Christian Ferru, adjoint à Monsieur le Maire  et  passionné par  la vie et l’histoire  de la commune,  recherche des photos, des témoignages,  des anecdotes…des dires…
Les personnes désireuses d’aider et/ou  de se confier à  l’auteur seront les bienvenues.
L’objectif de ce livre est de garder concrètement la mémoire de cette commune rurale et surtout de la transmettre aux nouvelles générations.
N’hésitez pas à  contacter l’auteur :

Christian Ferru Tel : 05 46 59 03 71  Ferrukiki@aol..com.

 Les membres de la commission information souhaitent à tous les lecteurs  une bonne année 2012 avec la meilleure santé possible.

A bientôt … 2012.

                                                        La commission information

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Décembre 2011

FLASH

 

Encore un accident sur la commune
Au village de « chez Brenaud »
Dans la nuit du 23 et 24 novembre, une voiture BMW est venue « embrasser »  le talus. Cet incident s’est produit à cause du brouillard épais cette nuit là.  Uniquement des dégâts matériels sont à déplorer.

 

Le Père Noêl est déjà passé !!!
Le Vendredi 02 décembre, et oui !!! Il n’est pas en retard chez nous, le Père Noël des écoliers est venu chercher TOUS les élèves de l’école pour se rendre à Saintes,  afin d’y découvrir un cirque d’une grande finesse et de grande qualité.
Il s’agit du cirque de Noël sur le thème " Viva Espana.  Les enfants restèrent bouches bées devant les différents numéros.
Transport et billets d’entrée furent pris en charge par le Père Noêl de la commune.
A Asnières,  le Père Noël n’est pas une ordure, il a su émerveiller et su  faire rêver les enfants pendant tout  un spectacle grandiose. Un spectacle dont les enfants se souviendront  bien longtemps.

 

Le Congrès des Maires  datant de  fin Novembre 
Pratiquement tous les ans, Monsieur Guy Madé, maire, se  rend  à Paris pendant 4 jours à l’occasion du congrès des Maires. Ce n’est surtout pas une balade pour le magistrat de la commune, c’est avant tout un moment de travail, et d’échanges.  Avec diverses informations reçues,  la  découverte  des nouveaux matériels et  matériaux … de multiples réunions… Il est revenu avec des dépliants et  des propositions dans les poches sans oublier les échanges fructueux avec ses collègues,  Monsieur le Maire est devenu le facteur. Il a apporté des nouveautés…des nouvelles idées…et cela est fort intéressant  pour une collectivité.

Guy Madé a participé à plusieurs réunions sur des domaines et sujets différents. Hélas, comme on peut s’en douter, il en ressort principalement une certaine inquiétude  pour l’avenir des collectivités et pour notre pays, mais il faut rester optimiste !!!

 

 SMICTOM Vals d’Aunis :
Les bornes LE RELAIS se mettent en place
Les bornes de collecte du textile sont en train de se mettre en place sur le territoire du SMICTOM VALS AUNIS. Une convention a été signée le 7 novembre avec LE RELAIS pour la mise en place et la collecte de ces bornes. Vous pourrez y déposer les vêtements et le linge de maison propres (même usés) et les chaussures (par paire) dans des sacs fermés d’environ 50 litres.

Deux bornes sont  mise en place, la première est  à la mini déchetterie d’Asnières la Giraud et la seconde est placée  devant Emmaüs.

 

                                                                  La commission information

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Novembre 2011

 Poème:
Les événements de notre commune ne remplissent pas toujours les pages de nos journaux.
Alors, la commission information  a déjà évoqué ultérieurement  des thèmes (comme les vendanges, l’histoire du vin et autres…) qui touchent de plus ou moins loin nos asniérois.Cette semaine, avec toute sa simplicité, la commission information est devenue  poétique.
Elle vous a écrit quelques lignes sur « l’histoire d’une feuille » puisque c’est le moment de ramasser les feuilles.

 Je suis une feuille,

 Au Printemps,

Je suis une charmante enfant qui fait découverte.
Je suis tendre et fragile avec ma robe verte.

 En Eté,

Parmi les oiseaux, je brille par ma beauté.
Je me fais dorer sous un soleil rêvé.

 A l’automne,

Je me couvre d’une parure couleur rouille.
Je suis déjà ridée et je perds ma belle bouille.

 En hiver,

Je suis écrasé par de lourds souliers.
On m’a déjà laissée tomber sans pitié.
J’aimerai tant plaire à un petit écolier,
Pour qu’il me tienne au chaud dans un cahier...

                                                 La commission information

-----------------------------------------------------------------------------------

Novembre 2011

La cérémonie du 11 novembre :
C’est devant un monument aux morts restauré que les élus et la population se sont retrouvés à 10h15.
Un monument qui a rajeuni. Effectivement,  récemment  une restauration fut entreprise pour ce jour ; pierres nettoyées, noms et prénoms de nos soldats bien dorés,  des plants  de chrysanthèmes plantés autour du monument et une nouvelle  plaque éclatante pour nos soldats de 1939-45.C’était  réellement nécessaire. D’ailleurs, lors d’une réunion du conseil municipal, il fut décidé de déposer un chrysanthème à chaque Toussaint.
Nos héros méritent bien cela, il ne faut surtout pas oublier ces hommes qui se sont battus pour NOUS.

« …Ils ne faut pas qu’ils tombent dans l’indifférence… »
Pour ce  grand jour, sous un rayon  de soleil,  un moment de recueillement et de dépôt de gerbe furent  d’actualité avec la présence d’un public plus grandissant. Quelques enfants ont répondu favorablement à l’invitation de la municipalité, ces derniers ont déposé quelques bouquets de fleurs. Précédent  le discours  de Monsieur le Maire, cette année, deux enfants ont lu quelques lignes, (Voir ci –dessous). C’est un point qui doit être souligné et une initiative à renouveler.
La présence de L’ADMS de Saint Hilaire, est venue avec leurs instruments de musique embellir  cette cérémonie, si l’on peut dire.
Un vin d’honneur fut dressé au foyer rural pendant lequel  on a pu échanger quelques mots  avec les anciens sur les guerres qui ont touché notre pays ...  On  a pu aussi admirer, consulter dans la petite salle , les nombreux timbres exposés par Monsieur Adam. (Phil@snières)

 Paroles écrites et lecture faite par nos enfants :

« Le 11 novembre

Chaque année, nous fêtons la commémoration d’une guerre
entre la France et  l’Allemagne qui s’est terminée le 11 novembre 1918.
Une commémoration, c’est un anniversaire pour se souvenir.
Cette guerre a duré 4 ans et beaucoup de soldats sont morts.
Dans nos villes et nos villages, nous allons nous souvenir de ces morts
devant le monument aux morts, pour faire un vœu :

PLUS JAMAIS LA GUERRE !!! »

 Tous nos sincères  remerciements à nos enfants et aux Asniérois qui se sont mobilisés pour ce moment fort de notre histoire.

                                                                            La commission information.
----------------------------------------------------------------------------------------------

 Novembre 2011

QUE DES FLEURS à ASNIERES !!!
La remise de prix à  nos jardiniers.

Suite à la cérémonie  du 11 novembre, dans la salle du foyer rural,  ce fut le moment  pour lever le suspense  du concours des maisons fleuries.
Cette année, une dizaine de jardiniers ont participé au concours lancé par « la commission fêtes et cérémonies ». Le jury fut extrêmement   en difficulté pour attribuer  une note  à chacun des participants. Lors des  deux   visites sur les lieux, le jury a admiré  des jardins propres, d’une beauté extraordinaire , des fleurs qui furent caressées tous les jours, pas un brin d’herbe…tout cela avec un professionnalisme et sans aucun doute avec passion. Avec des jardins différents, avec des idées d’ornements exemplaires, on peut dire sincèrement qu’il y a des artistes à la main verte dans la commune. (Voir photo ci jointe).
Pourtant, il a fallu nommer un gagnant pour cette saison 2011, chose qui ne fut pas facile !!!
Comme l’affirme  Monsieur le Maire lors de la réception, « ils ont tous gagné…ils sont tous premier.  »
Devant un public impatient, on peut le comprendre !!! Madame Colette Machefert donna les résultats.
Pour la deuxième fois, le concours fut remporté par Madame Arlette Genat.
Deuxième  prix fut attribué à Mr Serge Ingrand
Troisième prix pour Mme marie Claire Mureau
Quatrième  EXQUEO  pour Mr Guy Chartier et Mr Lucien Chevalier
Les autres « horticulteurs », aimant le milieu des jardins, furent des nôtres sont Mr Claude Adam, Mme Sylvie Baudinaud, Mme Mireille Bourdeverre, Mme et Mr Loïc Caillaud, et Mme Mauricette Chardan.
Nos jardiniers partirent tous avec plante et fleurs  en récompense. Ils ont concouru  donc  ils ont gagné, c’est bien la moindre des choses.
Avec un esprit convivial et sans compétition, la commission pense renouveler cette opération pour 2012 en souhaitant fortement que des nouvelles personnes viennent se joindre à eux.
Ensemble, nous pouvons faire d’Asnières une commune où la fête et la joie soient présentes tout au long de l’année à venir.
Préparez- vous pour l’année 2012, nous comptons sur vous tous.

La commission fête et cérémonie remercie chaleureusement les participants qui ont bien joué le jeu.

Bravo à tous !!                                           La commission information
                                                         La commission fête et cérémonie.

(Membres du jury : Mesdames Machefert, Campe, Texier, Girard et Monsieur Ferru.)

 ----------------------------------------------------------------------------------------------  
Octobre  2011

FLASH

 L’association des   «  laryngectomisés »:
Asnières est devenu le lieu du rassemblement annuel des larynctomisés. Le samedi 17 septembre, c’est avec beaucoup de plaisir que nous avons reçu  au foyer rural les membres de cette association.
Son but est la réhabilitation sociale et vocale de la personne laryngectomisée à la suite d’une tumeur maligne (cancer de la gorge) et autres mutilés de la voix. Les mots d’ordre sont : entraide et solidarité.
Avec  ces mots, nous pouvons  faire confiance au délégué départemental, Monsieur Lucien Allard qui met tous ces efforts en œuvre  pour aider, conseiller …donner du moral aux autres personnes atteintes d’une telle maladie.
Ce samedi, autour du verre de l’amitié, après avoir rencontré, échangé avec les « malades », une réflexion vient vite à l’esprit :

« Avons-nous le droit de nous plaindre si nous avons la santé ? »

Si nous possédons la santé, nous sommes des personnes extrêmement riches Croyez-nous, beaucoup des larynctomisés auraient bien voulu acheter la santé ce samedi à Asnières.Pour en savoir plus, n’hésitez pas de joindre Monsieur Lucien Allard et son épouse qui feront tout leur possible pour vous donner  de plus amples informations sur la vie de cette association.

 

Trois  nouveaux employés en contrant CAE:
Suite aux départs  de Madame Naffrichou et de  Monsieur  Cantalejo, la municipalité a recruté 3 nouveaux agents pour une durée de 9 mois.  Ces derniers bénéficient d’un  contrat CAE, (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi).

 Il s’agit de Madame Guilbeau Amélie qui est diplômée en qualité de  paysagiste, elle a rejoint les services techniques de la commune. C’est rare de trouver dans une petite collectivité une jeune femme à un tel poste. Amélie va pouvoir améliorer nos jardins et espaces verts et transmettre son savoir faire pour le bien de la collectivité. Nous avons devant nous une professionnelle de qualité qui fait déjà un excellent travail.

Le deuxième agent  est Monsieur Petit William, très jeune et très dévoué dans son travail. Il connaît beaucoup le bricolage, la mécanique… Un élément qui a su séduire les élus par sa franchise, sa timidité mais qui reste  une personne très motivée dans  le travail.

Le troisième agent travaillant au sein de la collectivité est Madame Patry Chantal. Cet agent est  venu  rejoindre le service de la restauration, elle s’occupe également  de la surveillance interclasse et effectue des tâches d’entretien.

On leurs souhaite la bienvenue à Asnières, et que ces trois  agents trouvent un bien être dans leur travail.  On ne peut terminer ces quelques lignes sans penser  à Monsieur Allemand (agent communal)  qui est souffrant depuis plusieurs mois. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement. Nous espérons le revoir très vite aux ateliers municipaux.

 Le Marché d’automne de l’école :
Toujours aussi agréablement accueilli à l’école, le vendredi   07 octobre, nous avons pu garnir nos paniers, faire nos courses avec à l’étalage des marchandes très souriantes.Un petit marché bien sympathique et surtout  avec des produits frais, de la ferme et du jardin…
La cour de l’école était envahie  d’acheteurs qui n’ont pas cessé de bavarder. « Ca jacassait », « ça jasait », « ça papotait » comme dans un vrai marché !!!
Les produits de qualité furent dérobés en quelques minutes, chose bien normal puisque les prix étaient fort intéressants. Le peu de bénéfice améliorera  le compte de la coopérative scolaire afin de réaliser des projets pour les enfants.
Ce fut un moment où l’on croyait  jouer à la marchande comme dans notre enfance                                                                                                        

 

                                                                 La commission information
---------------------------------------------------------------------------------------------------

 Octobre  2011

FLASH                                                                                                                                                                                                                      

 Les Asnières de France :
A La UNE du journal  « le  Parisien » dès le lendemain.
Le week end du 8 octobre, Monsieur le Maire et son épouse se sont déplacés  à Asnières sur Oise, où les élus de  tous les Asnières de France se sont réunis.
Cette rencontre amicale commença en 1995, et fut relancée en 2005. C’est Monsieur Madé, Maire de notre commune qui fut à l’origine de cette initiative.
Un programme chargé pendant  ces deux jours, visites du patrimoine de chacun, discussions conviviales, échanges très riches et intéressants pour tous.L’année prochaine, les élus des Asnières de France vont se retrouver à Asnières en Côte d’Or.

 Qui dit Toussaint dit fleurs :
C’est l’époque où la plupart d’entre nous fleurit les tombes de ses défunts. Les nôtres qui sont partis toujours trop tôt.« La commission cimetière, information… » est sur le point  de terminer un travail de fond sur le cimetière (Fichier informatique…nouveau plan…) Elle a décidé de placer un nom de fleur  à chaque une des allées. De ce  fait, les appellations des allées vont figurer sur le nouveau plan du  cimetière. La numérotation actuelle qui est  purement de la logistique et inhumaine  restera  quand même. Nos défunts méritent bien de se reposer dans  « un petit coin fleuri. »de notre cimetière.  C’est une autre  façon de les honorer.

Le cimetière aura un caractère plus humain et plus touchant à notre sens.

 Commune fleurie :
Lors du dernier conseil municipal, Colette Machefert  (1er maire adjoint) a informé les membres du conseil du résultat du concours « Commune Fleurie ».
Cette année, comme l’an passé, la commune d’Asnières la Giraud a reçu le 4ème prix de la première catégorie des  villages fleuris.
Ce concours est organisé par le Conseil général. Un prix sera délivré prochainement  à notre commune.Soyons honnête, cela fait toujours plaisir d’être reconnu pour l’embellissement modeste de notre commune.Peut être bien que l’année prochaine, nous pourrions obtenir un meilleur prix, pourquoi pas !!!C’est aux élus et aux  agents techniques de mettre tout en œuvre pour un meilleur placement. A suivre…

 Concours des maisons fleuries :
A la suite de la cérémonie du 11 novembre, « la commission fêtes et cérémonies » va nous livrer le résultat du concours des maisons fleuries de la commune. Nous vous rappelons que 10 foyers asniérois ont participé. Les membres du  jury vont se concerter quelques heures auparavant  pour nous faire  connaître le gagnant de l’année 2011 .Ce jour, des récompenses bien méritées seront offertes à nos jardiniers.

A la fin de cette cérémonie,  un pot de l’amitié sera offert aux participants du concours  et au public.

On compte sur vous !!!

                                                                La commission information.

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------

 Septembre 2011 

FLASH 

Accident au « Loubat » 
Courant Août, un conducteur est venu percuter le parapet du pont au village du « Loubat. » Il s’agit d’une perte de contrôle du véhicule. Le conducteur s’en sort indemne.  La commune a ouvert un dossier avec les compagnies d’assurances concernées  pour essayer de rénover le parapet à moindre coût sachant qu’il va falloir faire appel à un spécialiste en pierre de taille.

Vandalisme dans les écoles.
Dans le mois d’Août, les écoles furent visitées. «  Les envahisseurs » ont cassé portes et fenêtres, et  se sont rendus dans la bibliothèque où là un trou fut effectué dans le mur mitoyen avec l’agence postale. Ils n’ont pas pu accéder dans l’agence postale mais néanmoins ils ont dérobé un ordinateur de l’école. Ce n’est pas la première fois qu’un tel vandalisme se produise à l’école. La gendarmerie de Saint Jean d’Angély a ouvert une enquête.

 Passage du Tour Poitou Charentes.
.Le tour Poitou Charentes a traversé la commune, c’est avec le plus  grand plaisir que de nombreuses personnes se sont rendues tout le long de  la D 120 et notamment à l’hauteur du village de la « Touzetterie », et  « du Puits ». Un public qui est venu  applaudir et encourager les 170 coureurs. Toutes générations confondues furent présentes pour voir tout d’abord  passer la caravane. Et heure plus tard, le public a pu apercevoir,  dans l’espace de quelques minutes, les coureurs en pleine effort. Notre Poulidor international était sur ce tour du Poitou Charentes (pour l’organisation), mais hélas il est passé trop vite… Ce fut un moment fort apprécié, c’est le  petit « Tour de France » de chez nous.

 

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------

 Septembre 2011

UN PETIT  TOUR  SUR L’HISTOIRE DU VIN :
Nous ne parlerons pas de notre Pineau et Cognac qui ne sont pas des vins (Vu dans un précédent article Septembre 2010).
Le vin de notre pays est devenu populaire dans le monde entier, c’est un vrai patrimoine.
Depuis quelques jours, dans plusieurs régions, on est en pleine vendange, c’est une étape fondamentale pour  l’accomplissement  du vin. Aujourd’hui, nous sommes loin des hottes et charrettes… (Voir article de septembre 2009)  le modernisme a  tout changé dans le monde viticole.
Aujourd’hui, nous avons pratiquement oublié les « piquettes » que nos ancêtres ont pu faire avec leurs quelques rangs de vigne et de treille.
Par contre, le bon vin est de plus en plus  d’actualité, il a une grande place sur la table de nos restaurants gastronomiques

L’origine :
L’origine du vin date de 3000 ans avant J.C, les égyptiens transmirent leur savoir aux grecs. Ces derniers codifièrent la bonne manière de tailler la vigne, qui, laissée à l’état naturel, est une liane capable de ramper sur des dizaines de mètres de mètres. Ce fut la naissance  « du vin. »
Actuellement, notre vin Français ainsi que notre savoir faire ont passé les frontières, il y a bien longtemps puisque le souci majeur des romains était de produire beaucoup pour exporter vers l’Italie, la Grande bretagne. C’est eux qui ont commencé à planter la vigne progressivement le long de la vallée de la Garonne, en Bourgogne et dans la vallée de la Loire, puis en Champagne et Alsace… C’est l’apogée du vignoble autour de 270 après J.C. Vers l’an 1000, ce sont les moines qui fondent réellement la renommée des vins du Languedoc Roussillon, de Bourgogne et d’Alsace.

Des incidents sur les vignes :
A partir de 1863, un insecte venu d’Amérique infeste les vignes, c’est le phylloxéra. La maladie contraignit les vignerons à tout  arracher.
Plus récemment, les grandes gelées de l’hiver 1956 ont aussi remodelé le vignoble, en particulier dans le Bordelais, en Provence et dans la vallée du Rhône.

Où fait-on du bon vin ?
Faisons un tour de France Viticole.

Val de Loire : le vignoble est un métissage de tous les cépages de ses voisins : Cabernet bordelais, le pinot noir bourguignon et le gamay du beaujolais.

Bordeaux : C’est le plus vaste vignoble d’appellation contrôlée de France. Il consacre 80% de sa surface aux vins rouges. (4 classements : Médoc, Graves, Saint Emilion, crus bourgeois.)

Languedoc Roussillon : C’est la région la plus chaude de France après la Corse. Le Roussillon assure 90% de la production française de vins doux : Risevaltes…)

Beaujolais : Conjugaisons de terroirs et de savoirs, les vins du Beaujolais restituent toutes les facettes d’un cépage unique : le gamay noir à jus blanc.

Vallée du Rhône : C’est le deuxième vignoble en taille.

Provence : C’est le plus ancien vignoble français.

Corse : C’est l’une des régions qui a gardé le plus de cépages locaux. (40)

Savoie : C’est le vignoble le plus haut de France (500 mètres)

Bourgogne : Vignoble plus petit que celui du bordelais mais compte 96 appellations

Jura : C’est le seul vignoble capable de produire un vin pouvant vieillir 100 ans : le vin jaune, vin sec au goût de noix.

Alsace : Les principaux cépages sont : Riesling, Gewurztraminer et Sylvaner. On utilise aussi le Pinot gris, le Muscat d’Alsace et le pinot blanc. Le pinot noir est le seul cépage rouge ou rosé de la région.

Chablis : Le vignoble fait partie de l’appellation bourgogne, même s’il est situé à une centaine de kilomètres au nord de Dijon.

Champagne : On y fait du vin blanc parce qu’il n’y a pas assez d’ensoleillement pour permettre aux raisins rouges d’atteindre la pleine maturité.

 Les règles d’or :

Les jeunes vins se servent avant les vins vieux
Le vin blanc sec se sert avant le vin rouge
Le vin liquoreux (le banyuls…) doit être servi en dernier.
Le vin rouge léger (type Beaujolais, Loire…) doit être servi avant le vin rouge corsé (Bordeaux, côte du Rhône.)
Le bordeaux rouge se sert entre 16°c et 18°c, le bourgogne rouge entre 14°c et 16°c. Le vin blanc sec ou le rosé se servent à 10°c ou 12°c. Le champagne et les liquoreux se servent entre 6°c et 8°C.
La vinaigrette et le vin : sur une salade c’est de l’eau qu’il faut boire  !!!
Le sucré et les sauces à la crème avec le vin rouge (sauf exceptions)
Le vin et le freezer : ne mettez jamais un vin au congélateur afin de le refroidir plus vite.
Le bordeaux préfère les verres tulipe
Le bourgogne aime les verres ballon
Pour les dégustations, un seul verre,  le verre officiel  INAO (Hauteur 10 cm avec un pied de 5,5 cm, diamètre de 4,6 cm).
Boire un coup c’est bon !!! Puisque le vin rouge contient des antioxydants importants.
Mais trop d’alcool,  c’est dangereux pour votre santé et de plus, vous ne pouvez pas prendre le volant.
De toute manière, pour estimer  un bon vin, il faut en boire modérément, avoir un verre adéquat,  et savoir  apprécier tout d’abord  sa couleur, ses reflets,  son odeur, sa robe…

                                               La commission information

   ----------------------------------------------------------------------------------------------------                                                                                       

 Août 2011

QUOI DE NEUF à Asnières la Giraud ???

Silence ne veut pas dire oubli, il est vrai que notre plume s’est reposée pendant quelques semaines, vacances obligent…La commission information reprend avec beaucoup de plaisir ses fonctions : « informer la population de la vie communale. »

 Les estivants à Asnières :Malgré un temps variable, incertain,  avec beaucoup de passage nuageux, de vent  frais, de pluie pendant ces deux mois d’été,  nous pouvons vous assurer qu’à Asnières la Giraud, le passage des vacanciers fut  assez conséquent.
Que ce soit le midi ou dans l’après midi et même en soirée vers 19 heures, les voitures s’arrêtent à notre aire de repos « Aire de repos des Fontaines ».
La commission information a voulu en savoir davantage, elle s’est rendue sur place.
Effectivement, plusieurs  véhicules avec des plaques numérologiques différentes se sont stationnés sur l’aire de repos soit pour pique niquer, ou se reposer, cela pendant tout l’été. Nous avons même vu des camping-cars stationnés sur la place du foyer. Des vacanciers qui s’arrêtent sur notre commune, nous donnent de la vie dans le bourg.

« A chaque fois que nous passons par là nous nous arrêtons à cet aire de pique nique »nous confient des Bretons. Madame la  boulangère nous révèle aussi qu’il y a beaucoup de voitures qui s’arrêtent à son magasin…bon pour le commerce rural !!!Aux dires de Monsieur l’épicier, les « voyageurs de passage »  sont davantage  présents  au magasin pendant le week end.Au restaurant  « le Relais d’Asnières », lors des jours ensoleillés, les parasols ont protégé des visiteurs de passage tout en se désaltérant.N’oublions pas de parler aussi des nombreux vacanciers qui séjournent dans la dizaine de  gîtes et chambres d'hôtes de notre commune afin d’ y trouver le calme et la tranquillité de la campagne Asniéroise. Une clientèle passagère  qui se repose chez nous, mais  tout  en découvrant et dégustant les produits régionaux. La venue de ces touristes  représente  un réel  intérêt économique pour notre région.

Bien entendu, c’est notamment grâce à la D 150 qui traverse la commune si nous avons des vacanciers qui s’arrêtent. Nous avons les inconvénients du bruit… mais aussi un avantage fondamental à notre sens, c’est de faire connaître le bourg d’Asnières la Giraud  parmi tous les villages de France.

                                                              La commission information

 -------------------------------------------------------------------------------------------------

Juin  2011

Retraite de Madame Chantal Prieur.
L’école est finie !!!
Repos bien mérité !!!

Pour Chantal Prieur, le jeudi 30 juin, à 18h30, n’était pas un jour comme les autres. Effectivement, Chantal lança une large invitation pour partager le verre de l’amitié en l’honneur de sa fin de carrière. Plusieurs dizaines et dizaines de personnes sont venues l’entourer avec les bras chargés de  fleurs et de cadeaux. D’anciens élèves n’ont pas manqué cette occasion pour la remercier de tout ce qu’elle leur  a apporté lors des cours en primaire.
Et oui !!!  Déjà la retraite pour cette enseignante qui fut plus de 20 années à l’école communale d’Asnières la Giraud. Elle est arrivée en 1989 après avoir « passé » peu de temps dans 3 communes assez proches.
Au commencement  de cette soirée, Monsieur Jean Grandillon (Ancien directeur des écoles) est venu lui lire un discours rempli d’humour voire de certaines petites  « bêtises ». Chantal  était très émue par son Directeur. Par la suite, un jeu de questions lui fut imposé par ses charmantes collègues, Chantal  joua très bien le jeu. Ensuite, on continua avec  un chant composé par ses collègues. Tous les invités chantèrent sous l’air du jerk une chanson intitulée « la Gym ». Un chant qui retraçait en grande partie sa vie d’aujourd’hui :

«… la gym avec sa copine  Annie,… mange avec ses 3 copines tous les midis à la cantine…va au Leclerc tous les mercredis… va aux  brocantes…sans oublier la garde de sa petite Lilou… »

Bref le public est devenu chanteur pour vraiment toucher le cœur de Chantal.
Une enseignante avec un  tel professionnalisme, avec de telles compétences,  ne pouvait pas partir sans que les  élus de la commune lui fassent un geste de remerciement, de reconnaissance  pour toutes ces années de travail à Asnières la Giraud. D’ailleurs, un oubli s’est glissé, il ne faut pas oublier que Madame Prieur fut nommée Directrice des écoles pour l’année scolaire 2001-2002 (non mentionné dans les divers propos).
Monsieur le Maire entouré de son conseil municipal fut heureux de lui offrir un olivier (âgé de plus de vingt ans dit-il !!!) et ne manqua surtout pas de la complimenter et de la remercier pour tout ce qu’elle a fait pour les jeunes écoliers.
Cet arbre planté dans son jardin lui rappellera un grand et long moment de sa vie : plus de vingt ans à Asnières la Giraud.
Chantal très discrète, joviale, avec un peu de timidité parla à son tour : «  D’ici, je garde que  de bons souvenirs… il n’y a eu aucun problème avec les parents et enfants…» dit-elle d’une voix prise et yeux brillants.
Rigolades, embrassades, applaudissements étaient évidemment au rendez vous. Plusieurs clichés furent pris pour immortaliser ce bon moment de la vie.
Chantal, avec un petit pincement au cœur ne réalisait certainement pas encore qu’une page d’un  grand livre d’images  venait  de se  tourner.
Par contre,  Chantal a déjà compris que certaines choses vont lui manquer notamment les enfants, les collègues…D’ailleurs elle pense déjà revenir aider les anciennes collègues lors des différentes manifestations de l’école.
Chantal est, et restera, comme bien d’autres, une figure de notre commune. Elle sera toujours la bienvenue, elle sera comme chez elle.

Excellente retraite Chantal !!!       La commission information.

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Juin 2011

FLASH

Concours des maisons fleuries
Un concours des maisons fleuries a lieu sur la commune. Il est organisé par la commission des fêtes et cérémonies. Si toute fois, vous n’avez pas eu dans votre boite aux lettres le règlement à ce concours, n’hésitez pas à vous  rendre en mairie aux jours et heures d’ouverture pour retirer le règlement.
Des talents de jardinier, nous savons qu’il y en a  chez nous, dans tous les villages.
Ne doutez pas de votre main verte et de votre savoir faire  horticole.
Venez vous inscrire en Mairie.
C’est avant tout, un jeu entre nous et non une compétition.

A bientôt dans vos jardins…                La commission information

                                            La commission Fêtes et cérémonies

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------

 Juin 2011

FEU DE LA SAINT JEAN                                                                        

Le Feu de la Saint Jean dans toute la France!!!
D’où vient l’origine,
Son  histoire, ses symboles, ses rites ???

 L’origine de ces feux de Saint-Jean reste encore inconnue selon les dires du  grand folkloriste français Arnold Van Gennep, il ne peut s’agir ni d’une réapparition celtique, ni d’un culte romain ou germanique christianisé…

Le mystère demeure…

POURTANT on a « brodé » une « histoire » depuis des siècles…
Ce qui est certain, ce sont les écrits que nos ancêtres nous en laissés…
De manière immuable et à date fixe, la vie de nos ancêtres était rythmée par les grands rendez vous liturgiques et les célébrations commémoratives de la vie des saints.
La Saint Jean en fait partie depuis de nombreux siècles.
La Saint Jean est une vieille commémoration « païenne » (dit-on) chez les premiers peuples civilisés et  trouve son équivalence avec les fêtes du solstice d’été (21 juin marque le début de l’été) « remplacées » par celle de Jean Baptiste, seul Saint dont on commémore la naissance et non le jour de la mort.
Le feu de la Saint-Jean, c'est le christianisme qui le récupéra, une centaine d'années environ après l'exécution du prophète Jean Baptiste.  Il aurait été copié sur les rites celtes et germaniques, un rituel destiné à la bénédiction des moissons, aussi fête de la fertilité et de l’abondance. On parle  aussi de grands feux purificateurs qui symbolisent la lumière qu'apporte l'été.
En France, la nuit de la Saint-Jean devint rapidement un symbole de grâce divine et de surnaturel. Longtemps, dans la nuit du 23 au 24 juin, c'était le roi de France lui-même qui allumait le célèbre feu de la Saint-Jean

Cette tradition conserve encore une grande popularité dans l’Europe entière même si elle a perdu une grande partie de sa connotation religieuse.

Des différences suivant les régions 
Jadis, à Paris, chaque quartier avait son bûcher particulier, tout comme dans la plupart des villages de France. Les autorités de la ville de Paris  se chargeaient de son organisation. Cette tradition a été abandonnée depuis très longtemps
Dans certaines provinces, du 16ème siècle jusqu’ à la Révolution, c’était  la crémation de chats (animaux diaboliques et effrayants à cette époque).On suspendait  un panier, au sommet d’un grand mât où se trouvaient une douzaine de chats noirs, puis on mettait le feu au bûcher…Le bois provenait des dons volontaires.
En Bretagne, c’était ordinairement des glanes d’ajoncs et de bruyères. Le paysan qui se serait permis de détourner un de ces fagots aurait commis une grande faute.

Dans le Jura, à la fin du XIXéme siècle, la fête fut toujours très présente, on voyait les hauteurs parsemées de ces feux.
Dans le Limousin, les enfants du village ou de la ville allaient chercher du bois mort ou d'autres combustibles et fabriquaient eux-mêmes le bûcher auquel ils mettaient le feu la nuit venue. Ils avaient l'accord tacite des parents qui laissaient célébrer une tradition qu'ils avaient respectée quand ils étaient plus jeunes. D'ailleurs beaucoup d'adultes venaient veiller autour du feu, c'est-à-dire tard, car à trois jours du solstice d'été, les jours sont très longs. Dans les années cinquante, ainsi, on voyait en ville, ou sur la route, des attroupements autour de ce qui ressemblait à un feu de camp. Lorsque les flammes baissaient, les garçons surtout, sautaient par dessus le feu autant de fois qu'ils le voulaient pour montrer qu'ils en étaient capables. Pour profiter de cette liberté nocturne, ne pas aller se coucher de bonne heure, pour une fois pouvoir s'amuser la nuit, les jeunes ravivaient le feu, quelquefois avec du laurier ce qui faisait crépiter le brasier.

Les rites magiques autour des feux de Saint-Jean
Un grand feu à voir de loin !
Dans certaines régions, chaque ferme faisait son petit feu. Mais la règle générale était la réalisation d’un grand feu de joie commun qui devait être vu  le plus loin possible. Dans les plus humbles villages, la veille ou le jour de la Saint-Jean, tous les gens de la commune apportaient le soir venu, à l’endroit désigné, des fagots de brindilles, des branches mortes, des combustibles divers que l’on empilait en tas, dans la gaieté générale.
Parfois, on entassait tous ces matériaux autour d’un grand arbre coupé et fiché là depuis quelques semaines. Le sommet en était alors souvent décoré de fleurs en bouquet, en couronne ou en croix.

Qui allumait le feu ?
L’Eglise a toujours eu un regard mitigé sur ces feux qui datent de la nuit des temps. Tantôt elle s’en sert pour organiser des processions et christianiser cette fête populaire à travers le culte de Jean le Baptiste, tantôt elle tente d’interdire les feux de la Saint-Jean comme “entachés de superstitions”. Dans certains lieux, c’était donc le curé qui allumait le bûcher. Dans d’autres en revanche, c’était celui qui l’avait construit, ou bien le maire, la personne la plus âgée du village, une jeune fille (les familles se battaient parfois pour que leur fille ait cet honneur), ou bien encore les derniers mariés de la commune…

Que faisait-on autour du feu ?
Des danses bien sûr, car cette fête était d’abord l’occasion pour la jeunesse du pays, garçons et filles, de se retrouver et de se plaire… Mais tourner autour du bûcher avait un sens quasi magique, variable selon les régions. Dans l’Oise, les mamans tournaient trois fois autour avec leur nouveau-né dans les bras pour lui porter chance. En Bresse, quatorze fois “pour être assuré de ne jamais avoir mal aux reins”. Dans la Creuse, on en faisait le tour neuf fois si on voulait trouver femme ou mari. “Aussitôt que les flammes pétillaient, tous les assistants, jeunes et vieux, se prenaient par la main et se mettaient à danser des rondes autour de la « jônée »= feu   Les jeunes filles surtout se livraient à cet exercice avec beaucoup d’entrain, car elles savaient qu’en dansant ainsi neuf fois autour des feux de la Saint-Jean, elles se marieraient infailliblement dans l’année.

Magique autour d’un feu.
Des superstitions et croyances magiques étaient liées à ces feux de joie. Dans la Creuse et le Poitou par exemple, on jetait des pierres dans le brasier pour les récupérer ensuite et les placer dans les champs de raves : plus grosses étaient les pierres, plus grosses seraient les raves ! En Touraine, en Limousin ou dans le Haut Poitou, on y jetait des pierres marquées d’une croix pour que “la bonne Vierge vienne s’asseoir sur la plus jolie des ces pierres, de sorte que le lendemain on y voit de ses beaux cheveux d’or”. A Metz, on faisait brûler des bouquets d’armoise pour éviter les maux de reins des moissons. Pour obtenir le même résultat, on pouvait dans certaines régions se faire balancer au-dessus du feu. Dans les Charentes, balancer son petit enfant au-dessus du feu neuf fois, c’était lui assurer une croissance rapide. En Gironde, celui qui voulait avoir de l’argent toute l’année devait tourner autour du feu de la Saint-Jean en y jetant une pièce, qu’il lui fallait retrouver dans les cendres une fois le feu éteint et la conserver précieusement. En Bretagne, pays où les morts sont toujours plus présents qu’ailleurs, des sièges étaient posés autour du feu pour que les ombres des défunts viennent s’y placer, écouter les chants et contempler les danses.

Le saut par-dessus le brasier
Sauter par-dessus le feu de la Saint-Jean était aussi un rite très fréquent. On disait tantôt que le saut permettrait de se marier dans l’année, tantôt qu’il préservait des furoncles ou des sortilèges, tantôt encore qu’il portait bonheur ou qu’il “donnait force aux os et préservait des
rhumatismes”… Les vieillards qui ne pouvaient plus sauter par-dessus le feu se contentaient d’enjamber une braise !
On faisait aussi sauter ou plutôt passer les troupeaux à travers le brasier presque éteint ou bien on menait les bêtes à travers la fumée ou les cendres du feu de la Saint-Jean pour les protéger des épidémies le reste de l’année.

Et après ?
Une fois le feu éteint, chacun rentrait chez soi avec un tison. La tradition populaire affirme qu’on pouvait le saisir sans risque car “le feu de Saint-Jean ne brûle pas”. Enfermé dans une armoire ou placée près du lit des parents, conservé jusqu’à la Saint-Jean prochaine, il devait préserver la maison de l’incendie, de la foudre et de certaines maladies. On pouvait
aussi en placer un morceau dans son champ pour protéger ses récoltes de la grêle, parfois aussi (disait-on) des chenilles et des limaçons. On utilisait jusqu’aux cendres de ce feu de joie, cendres auxquelles on attribuait des vertus bienfaisantes.

La Saint Jean, quoiqu’il en soit,

Aujourd’hui, c’est un moment de fête et de communion avec les autres.

A Asnières la Giraud, autrefois il y a eu quelques feux de joie lors de la libération.
Dans les années 1970, le feu de la Saint Jean s’allumait puisque Messieurs Madé, David, Blanché, Porchet et bien d’autres participaient à cette manifestation.


                                                                C F   La commission information


 -------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Les 28 et 29 Mai 2011.

C’ ETAIT LA FÊTE !!!  
« Bilan plutôt médiocre. »

 Les élus et les membres du foyer rural se sont regroupés pour faire passer un week end agréable sur la commune à celles et ceux qui le souhaitaient.Dès le samedi après midi, manèges, tir à la carabine…tours de quads…queue du mickey, étaient sur la place du foyer rural  pour satisfaire les quelques amoureux des frairies. N’oublions pas chichi, barbe à papa pour les gourmands !!!Le samedi soir, comme les années précédentes, un fidèle  public est venu pour la retraite aux flambeaux et le  feu d’artifice. Effectivement, vers 22h30 le cortège s’est formé derrière les musiciens de l’école de musique de St Hilaire de Villefranche. Le groupe avec lampions à la main  fit un parcours dans le bourg d’Asnières. Musique pour réveiller les endormis, et, petites lumières scintillantes  dans les chemins provoquèrent  un émerveillement chez les  enfants. Après plus d’une demi  heure de marche, la foule se retrouva sur le stade pour admirer la belle bleue…la belle rouge…du feu d’artifice. A la  suite du bouquet final, tout le public se dirigea vers la frairie où les manèges attendaient tous les enfants et les joueurs d’un soir, sans oublier la buvette pour les hommes, afin de  causer autour d’un verre.Le dimanche matin, une marche de 8 ou 15 Kms était proposée, quelques courageux prirent le départ, bien trop peu aux dires des organisateurs.Vers 13 heures, les tables sous tivolis étaient en place pour accueillir plus d’une centaine de convives qui avaient réservé ce moment agréable. Ils restèrent  à table jusqu’à 16h. Avec le « ventre bien  plein », ils eurent  la chance d’apercevoir le 9ème tour de cycliste du Val de Saintonge au carrefour près de la station.

Par contre dans l’après midi, une question se posa chez les organisateurs:

Mais où est  passé le public ?
Quelques personnes ont fait le déplacement pour écouter un groupe musical du coin « Limeur Teuche »  mais bien peu de personnes par rapport aux années passées.
La fête d’Asnières la Giraud dure depuis bien des années. En 1984-1985, cette manifestation fut mise en place  par Monsieur le Maire et par Monsieur David Gilbert ancien président du foyer Rural. A cette époque c’était pratiquement la cohue, on venait à la frairie pour percevoir une ambiance festive, c’était la sortie que l’on attendait …

Ce n’est plus la même époque, quel dommage !!!
Les forains et organisateurs sont inquiets du manque de public  dans l’après midi du dimanche. Le bilan de ces deux journées reste médiocre, c’est fort regrettable.La population ne veut-elle plus de fête  dans la commune ?
Une réflexion qui démotive réellement  l’équipe des bénévoles.
C’est vrai, nous sommes à l’époque des grands parcs d’attraction…Pourtant, garder  une place à ce type de frairie dans les petites communes, c’est que du bonheur et provoque de la nostalgie chez les plus anciens ,  c’est surtout de la vie dans la  commune.
Demain, ou après demain, on regrettera la disparition de ce type  de manifestation.  C’est en quelque sorte un patrimoine culturel qui s’évade, qui nous échappe.

L’avenir nous le dira.…                                    La présidente du foyer

                                 Le responsable de la commission information

 --------------------------------------------------------------------------------------------------

 Avril 2011

FLASH                                                                                

 

QUE NOS JEUNES S’AMUSENT
Soirée jeune le 6 Mai.
Comme tous les ans, la municipalité  a organisé un rendez-vous avec tous les jeunes de la commune âgés de 11ans à  16 ans. Cette soirée a eu lieu le vendredi  6 Mai, un instant fort sympathique La mission des élus est de  les accueillir et de  les encadrer  discrètement mais avec sérieux. C’est aussi faire comprendre à la jeunesse que les élus ont une pensée à leur égard.
Les parents ont confié les adolescents de 19h à 24h.Une quarantaine d’adolescents ont pu se    retrouver autour d’une table bien garnie, avec de quoi se restaurer amplement.
Ce moment est toujours aussi apprécié, pour certains d’entre eux, c’est leur première sortie sans papa et maman.
Ils se sont bien « éclatés » jusqu’à minuit, heure où il fallait déjà retourner chez soi.

Vivement l’année prochaine…

 ARROSAGE
Arrêté irrigation : En prendre bonne note
Le Préfet vient de signer un arrêté applicable à compter du 19 mai 2011 à 8 heures :

-          interdiction totale d’irrigation sur les bassins : CURE-SEVRE NIORTAISE, SEVRE NIORTAISE DPF, GERES DEVISE, MIGNON, BOUTONNE, ANTENNE ROUZILLE, SEUDRE, AUME COUTURE, CHARENTE (dont Marais de Rochefort Nord et Sud), SEUGNE, ARNOULT, LARY PALAIS

 - ne sont pas soumis à cette interdiction les cultures dérogatoires suivantes :
Sans condition :
. Cultures ornementales (florales, horticoles)
. Plantes aromatiques et médicinales
. Cultures maraîchères
. Cultures arboricoles
. Pépinières
. Tabac si mise en place d’un système de goutte à goutte
. Cultures légumières de plein champ y compris melon
  si mise en place d’un système de goutte à goutte

Avec interdiction d’irrigation entre 10h et 19h :
. Prairies et cultures fourragères (excepté le maïs ensilage)
. Cultures légumières de plein champ y compris melon
. Tabac
. Production de semences
. Îlots d’expérimentation signalés par des panneaux visibles depuis les voies de circulation

- Restrictions horaires : DRONNE et FLEUVES COTIERS DE GIRONDE : interdiction entre 10h et 19h
- prélèvements domestiques interdits entre 10h et 19h :
arrosage des espaces verts et des jardins d’agrément publics et privés, arrosage des terrains de sport

                                     La commission information

----------------------------------------------------------------------------------------------------

FRAIRIE ANNUELLE

Asnières La Giraud en fête !
Rien de prévu pour le week end du 28- 29 mai,
alors maintenant vous êtes occupés,
venez nous rejoindre à ASNIERES LA GIRAUD

 Samedi 28 mai

15h30    - Bourse aux timbres et exposition

              - Maquillage enfants (Gratuit)

              - Jeux collectifs (Gratuit)

 

21 h       - Retraite aux flambeaux, suivie du FEU d’artifice

 

Dimanche 29 mai

8h30       - Randonnée pédestre (8 et 15 Kms) Marche 3€ avec ravitaillement sur le circuit.

12h30     - Repas « Entrecôte »  20€ adulte, 10€ de 10 à 16 ans

- Apéritif-

- assiette crudités charcuterie

- entrecôte - haricots blancs

- fromage

- glace

 Vins rosé, rouge et café

 

16 h  Concert de « Rock » (gratuit) avec le groupe « LIMEUR TEUTCHE »

 Pendant tout le week end :
Fête foraine avec tir, manèges, pêche aux canards, buvette…

 Pour tout renseignement et réservation :Tel : 05 46 59 03 22 ou 06 66 66 86 82

 Si l’on souhaite perdurer les petites fêtes locales, donner de la vie dans nos
petites communes,  votre présence est attendue, elle  sera très appréciée.
Un geste qui fera énormément plaisir  aux bénévoles pour ces 2 journées.

Merci à tous.

                                             Le foyer rural.

------------------------------------------------------------------------------------------------

Avril 2011

Phil@snières Un an déjà !!!
Une activité est née au sein du foyer rural voilà déjà un an, l’activité philatéliste a  comme responsable Monsieur ADAM Claude, un passionné sur ce sujet. Depuis bien des années, il « baigne » dans ce domaine avec l’amour des timbres, il est toujours à la recherche du dernier sorti… Cet  homme qui est animé par la philatélie,  nous ne pouvons pas « le coller » sur cette science.

Au sein du cercle philatélique de Saint Jean d’Angély, Claude souhaite fortement attirer des jeunes ou moins jeunes dans ce hobby.
« Je tiens simplement à essayer de faire découvrir la philatélie sous un aspect différent, à la portée de tous… » dit il !!!
D’ailleurs, nous pouvons le retrouver tous les samedis du 11h à 12h dans la petite salle proche du foyer rural ou bien sur rendez vous pour faire partager sa passion.Claude sera ravi et heureux de vous y accueillir et surtout d’échanger avec vous quelques « histoires » de timbres.  En effet, les timbres ont tous une histoire, une vie, une âme.Après avoir fait dernièrement une exposition sur le thème de la femme (pour la journée de la femme) actuellement son exposition est fondée sur les 13 villes se nommant Asnières à travers le parcours d’une lettre ainsi que l’évolution du cachet postal depuis les années 40. Claude ne s’arrête pas là,  il  fait aussi référence à une exposition photo sur le fameux château d’eau (que l’on retrouve sur le logo communal).On peut retrouver Monsieur Adam parmi les scolaires, il suffit de le contacter, il fera son possible pour venir rencontrer les enfants scolarisés.Son objectif principal serait de déclencher le goût de la philatélie  pour certains, de consacrer pour d’autres  quelques instants sur ce sujet afin de monter une équipe qui rassurera le suivi quotidien de cette activité afin d’inciter les jeunes aux activités de centre philatélique Angérien.
Nous ne pouvons qu’encourager Monsieur Adam  dans son aventure philatélique et nous vous conseillons d’aller lui rendre une petite visite aux jours et heures d’ouverture.
N’oubliez pas que chacune des expositions de timbres est basée sur un thème bien précis donc on ne se lasse pas d’aller découvrir toutes ces richesses.

Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à contacter Monsieur ADAM : 05 46 59 12 17

                                                                                    La présidente du foyer rural

                                                             Le responsable de la commission information

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Avril 2011         

VIVRE A ASNIÈRES
POUR DEVENIR CENTENAIRE !!!                                                       

 100 printemps  100 bougies !!!Pour Madame Simone Tardy.

 De plus en plus  de centenaires dans notre pays, cela devient un événement assez courant. Pourtant aujourd’hui, nous  ne sommes pas  certains d’atteindre un  siècle !!!
Effectivement le 12 avril 1911 dans la petite commune de la  Frédière (canton de St Hilaire de Villefranche) naissait Simone, fille de cultivateurs. Quelques années plus tard, ses parents se sont installés à Asnières la Giraud. Son père (homme très dur)  fut tout d’abord commis boulanger à Asnières puis il travailla avec labeur  la terre en étant cultivateur.
Simone connut  deux guerres, elle  a  su raconter à sa fille Jacqueline des histoires de ces époques tragiques et difficiles   .
Simone avait 3 sœurs qui sont décédées, elle eut 2 enfants , une fille Jacqueline qui est toujours restée auprès d’elle à la maison familiale et un fils René décédé ces dernières années.
Gérard petit fils de Simone est le seul et dernier descendant de Madame Tardy.
Simone eut une vie très rude, pas facile à vivre…Elle fut femme de ménage, cultivatrice… pour essayer de gagner deux sous. Elle fit aussi des fromages de chèvre pour survivre…Simone fut une femme qui n’a pas eu peur du travail. Comme quoi le travail ne tue pas !!!Elle donna amplement aux autres, notamment aux deux filles (Sylvette et Annie) qu’elle prit sous son  aile comme une maman poule. Elle fit tout son possible pour les rendre joyeuses comme ses deux enfants pendant une quinzaine d’année, « En garde » disait- on à cette époque.
Du reste, Sylvette et Annie viennent toujours de temps à autre  lui rendre une petite visite. Simone est une femme avec du caractère, exigeante, combative, elle sait ce qu’elle veut ...même à ce jour.
Simone fut toujours  passionnée par les animaux, elle a eu des chèvres, des vaches, des poules, des lapins, des chats, des chiens, des volailles, des pigeons… elle fut heureuse parmi tous ces animaux. D’ailleurs aujourd’hui, son chat ronronne toujours à ses côtés,Aujourd’hui, avec quelques problèmes d’ordre  physique, Simone est fatiguée, il y a de quoi !!!  Par contre,  elle a toujours  le moral et reste inlassablement combative.

Quel est le  remède pour devenir centenaire ?  Nous avons eu un petit sourire comme réponse.

Alors le secret pour devenir centenaire reste et restera  toujours un secret.
Simone a toujours mangé beaucoup de pain et a bu un bon  verre de vin à chaque repas.
Est-ce le bon remède pour devenir centenaire ???

Dans notre commune rurale, on peut dire que la vie est un soleil puisque voici  6 centenaires qui ont vu leur centième anniversaire voire davantage pour Madame Vachon (102) qui est une camarade d’enfance de Simone.

Les archives parlent…
Effectivement l’un des premiers centenaires du département,  voire davantage, résidait au « Moulin de la Laigne » d’Asnières .Il s’agissait de Jean Bossé décédé « de mort subite » le 23 février 1792 âgé de 102 ans.  Très rare à cette époque.

Pour cet événement, Le mardi 20 avril en fin d’après midi,
Monsieur le Maire et son épouse ainsi que certains membres du conseil municipal  se sont rendus chez Madame Tardy avec fleurs, gâteau  et champagne à la main.
Nous avons eu  la joie d’accueillir Monsieur Jean Yves Martin (conseiller général) et notre députée Madame Catherine Quéré qui n’auraient pas voulu manquer cette fête auprès de Madame Tardy.
Monsieur le Maire fit un petit discours en relatant le passé de Simone et il  ne manqua pas de dire avec sincérité  à Simone «  Qu’elle a sauvé  deux filles. »  Du reste,  Sylvette et Annie étaient au rendez vous. Elles avaient  les yeux bien brillants lors des éloges du magistrat de la commune.
Monsieur Martin, avec humour confia à  Simone  « qu’elle avait un bon médecin !!! »
Monsieur Martin, heureux de connaître la famille, souligna la vie rude de ces femmes qui vécurent des moments très pénibles et qu’il était ravi de partager ce moment fort.  Monsieur Martin envisagea de revenir pour les 101 ans. !!!
Madame Quéré  nous informait du fond du cœur  «  que ce moment la laissait  rêveuse »  et ajouta «  un grand bravo » à Jacqueline qui  s’occupe de sa mère tous les jours, c’est vraiment un bon climat pour Simone.

Et notre Simone !!!
Elle a bien compris qu’aujourd’hui elle était la star du coin avec ces 100 ans. Elle ne perd pas la tête la demoiselle !!!
Simone malgré son grand âge avait bien entendu les différents propos à son égard, elle  avait les larmes aux yeux et remercia d’une voix douce tout le monde. Simone mangea son gâteau et but son verre de champagne sans aucun souci, comme à vingt ans !!!

Bon et heureux anniversaire Simone de la part des membres de la commission information.

« Le plus important,

Ce n’est pas de donner des années à la vie mais de la vie aux années ».

Vu le parcours tumultueux de Simone, nous pouvons dire que ses années furent bien remplies.

 A bientôt pour les 101 ans.
A qui le prochain centenaire !!!                                

Propos recueillis auprès de sa fille.    La commission information

 ---------------------------------------------------------------------------------------

 Avril 2011

L’école communale en forme !!

Voyage à Paris, belle réussite pour l’école communale
L’école d’Asnières La Giraud à Paris
Mercredi 13 avril, à 6h, les CE1-CE2 et les CM1-CM2 de l’école d’Asnières La Giraud sont partis en direction de la capitale. Après plusieurs heures de bus, quel émerveillement des enfants aux premières vues de la Tour Eiffel !Un planning chargé les attendait. En effet, après avoir déjeuné au pied de la Tour Eiffel, les CE sont allés visiter la Cité des Sciences pendant que les CM sont montés au premier étage de la Tour Eiffel où ils ont pu réaliser un petit jeu d’orientation qui  leurs a permis de découvrir de nombreux monuments parisiens. La journée s’est poursuivie avec une croisière sur la Seine pour les CM et l’ascension de la Tour Eiffel pour les CE.Après cette longue journée, les enfants ont pu découvrir le centre d’hébergement, magnifique site au cœur de l’Ile Migneaux à Poissy.Pas de répit, après une bonne nuit, les enfants sont repartis à l’assaut de l’ancien château royal, le musée du Louvre et sa célèbre Joconde. L’après midi, les CE ont pu découvrir les monuments de Paris au fil de l’eau pendant que les CM se sont rendus à l’Assemblée Nationale ( visite qui avait été préparée auparavant grâce à la venue dans la classe de notre députée, Mme Catherine Quéré ).Le troisième jour était placé sous le signe de la monarchie absolue puisque les deux classes ont passé la journée au château de Versailles entre jardins, bassins, salons d’apparats, chambre du Roi et de la Reine et bien sûr la galerie des glaces.L’équipe enseignante remercie toutes les personnes qui  ont aidé à réaliser ce séjour : la mairie d’Asnières La Giraud, le Conseil Régional du Poitou Charentes, les parents d’élèves et les personnes qui ont participé  à nos manifestations.Un voyage très riches en découvertes ….et très apprécié par les enfants.

Randonnée VTT -Marche de l’école du 1er Mai dernier.
Ce premier Mai  fête du travail, était aussi la fête à l’école.
Malgré un temps incertain,  avec quelques gouttes de pluie au rendez vous, la  météo était maussade  mais idéale  pour  les randonneurs puisqu’il ne faisait ni trop chaud ni trop froid.En effet,  pas de grasse matinée  pour les 155 vététistes et les 140 marcheurs, des « sportifs du Dimanche » qui  furent présents  ce jour pour s’éclater sur les chemins de la commune et alentours. Une participation quasiment identique à l’année passée, c’est un bilan positif
Les participants ont apprécié les 4 circuits proposés en VTT et les 2 circuits de la marche.
Une excellente randonnée VTT doit tout d’abord avoir de bons circuits, c’est le cas à Asnières et  le deuxième point, c’est avoir d’excellents ravitaillements. Pour ce dernier point,  on peut remercier Mme Morin Martine, Mr et Mme Morin ainsi que Mme Picot Nelly de la ferme authentique de Villeneuve de Mazeray qui ont accepté de recevoir un ravitaillement chez eux.
On peut aussi remercier l’ensemble des personnes qui ont participé à l’organisation (le balisage, les signaleurs…) Cela demande beaucoup de temps
Les remerciements vont   aussi  aux  élus  et aux propriétaires qui nous ont autorisés à emprunter leurs chemins.
Le but principal de cette manifestation c’est de faire vivre l’école d’Asnières avec différents projets pour les enfants.
Le bénéfice  de cette matinée servira à financer le séjour à Paris, les sorties de fin d’année des PS-MS et des GS-CP ainsi que les divers projets de l’année.
A l’arrivée, les sportifs ont pu se retrouver autour d’un verre pour échanger, rigoler… Un moment de détente pour tous.

A l’année prochaine.

                                            Propos recueillis auprès de Mme la Directrice

                                                                                    La commission information.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mars 2011

FLASH

                                                                                                                            

Un week end de  fête !!!
Soirée théâtrale du foyer rural :

 

La troupe « clair de lune » de Antezant la Chapelle était chez nous.
Vendredi 18 mars, plus de 140 personnes se sont rendues  au foyer rural pour assister à une représentation théâtrale  avec deux pièces excellentes.Une première  comédie en 3  actes « Sale attente » de Franck Didier.En deux mots, heureusement que l’on ne vit pas cela dans nos salles d’attente !!!La deuxième pièce était en patois « les galants de Nastasie »  de l’abbé René Esteffe

« O l’est pas reun d’avoèr ine drolesse à marier et de trouver le bon galant ! »
Comme toujours les acteurs ont captivé sans aucun souci le public. Toujours autant de talent et de professionnalisme pour cette troupe de comédien ; si vous voulez oublié vos soucis un instant, et partir dans un autre monde,  nous vous conseillons d’aller les découvrir.

Détente et  éclats de rire seront d’actualité.

 

Bal costumé à l’école :
Samedi 19 mars, la salle du foyer rural était comble même voire trop petite pour accueillir les parents et amis des écoliers.
Les enfants, sous divers costumes, ont encore bien joué, avec technicité et savoir faire, ils ont dansé devant le public enchanté. Cette année, les parents ont aussi valsé, gigoté, sautillé comme ils ont pu (sans répétition). Ce fut une soirée pleine de vie, l’équipe enseignante est remarquable, elle a su organiser avec les parents d’élèves ce moment fort en simplicité et convivialité.

Une tombola fit des heureux gagnants, et à partir de 22h le bal était ouvert à tous.

 

                                                                       La présidente du foyer rural

                                                          Le responsable commission information

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------

Mars 2011

FLASH                                                                                                               

 La vie de l’école  communale :
Le 10 janvier les élèves de CM1 – CM2  sont allés voir la pièce de théâtre intitulée « l’Imparfait. » au théâtre Gallia de Saintes.
Le 21 janvier les élèves de CE1 – CE2 sont allés découvrir  la pièce de théâtre intitulée « les pieds Nickelés »au théâtre Gallia de Saintes.
Les enfants du  PS - MS vont aller admirer  un spectacle musical « Caisse Caisse »au théâtre Gallia de Saintes.
Les élèves de CE2 –CM1 poursuivent toujours le projet musique en partenariat avec l’orchestre des Champs Elysées. Le but est  d'introduire la musique classique en milieu rural.
Un concert a eu lieu le 14  février à Saintes à l’abbaye aux Dames. Les enfants ont pu assister dans un premier temps aux répétitions puis au  concert.Toute l'école s'est déplacée le jeudi 17 mars et le mardi 22 mars à la chapelle des Bénédictines à Saint Jean d'Angély pour aller visiter l'exposition à laquelle ils ont participé dans le cadre du Printemps des poètes. Cette exposition ouverte au public,  nous a fait  découvrir leurs réalisations, leurs  dessins et poésies. Les enfants  ont eu beaucoup d’imagination et de créativité. Ce sont de vrais artistes, ils ont un talent immense. Une petite remarque, sur les dessins se trouvait souvent le château d’eau d’Asnières. Comme quoi  ce monument est important aux yeux de nos enfants.  Pour en savoir davantage  http://angely2.over-blog.com

Félicitations aux organisateurs et bravo aux enfants qui sont vraiment  doués.
Maintenant, ce sont les préparatifs pour  les CE et CM  pour un séjour à Paris du 13 au 15 Avril. Nous en reparlerons dans le mois d’avril.
Une école qui bouge pour le bien de nos enfants.

 

Le centrepénitentiaire à Fontenet :Merci à tous les Asniérois (es)  qui furent présent (es) à Fontenet le Samedi 12 mars.
Sachez que des élus furent présents ce jour, ils se sont mobilisés pour  une bonne cause.
Voici les mots de Monsieur le Maire d’Asnières la Giraud qui soutient totalement ce projet sur Fontenet.

« Je soutiens sans réserve l’implantation d’un établissement pénitentiaire à Fontenet. Le terrain étant libre, le projet ne nuit pas du tout à l’activité agricole. Ce serait une erreur économique fondamentale de priver le secteur de Saint-Jean-d’Angély de cet aménagement. L’implanter près du littoral (déjà très favorisé) reviendrait à laisser mourir l’arrière-pays. »

                                                                                   CF

 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mars 2011

SECURITÉ
Une nacelle pour la sécurité.

 Il y a quelques mois, les membres du  conseil municipal ont tous donné un avis favorable sans aucune hésitation  pour l’acquisition de ce matériel
Et bien chose faite !!!
La commune s’est équipée dernièrement d’une nacelle. Un véhicule qui certes a  un  certain coût mais pour les élus la sécurité des agents territoriaux est capitale.
Avec  ce nouvel  équipement, les employés ne monteront guère dans les échelles plus ou moins bien disposées, accommoderont  les décorations de Noêl en hauteur sans aucun souci … tailleront  les arbres sans  difficulté...Lors des différents  travaux  le danger était en permanence présent, périlleux pour nos agents techniques. On ne peut plus travailler  de la sorte, combien de fois, Monsieur le  Maire était inquiet par rapport à ces situations avec risque de chute.Malgré qu’un CHS (Comité Hygiène et Sécurité) ne soit pas obligatoire dans notre commune (vu le nombre d’agents territoriaux), les élus se sentent concernés pour la sécurité.

 « La vie d’un humain coûte bien plus chère qu’une nacelle ».
« Rien ne remplace une vie qui est toujours chère à nos yeux. »

 Les agents sont ravis d’avoir au service technique une nacelle qui facilitera leurs travaux et surtout avec moins de danger.
Un investissement qui n’est pas du gaspillage mais une forte nécessité pour les nôtres.
Comme nous parlons de sécurité, le service Email d’urgence / Alerte compte déjà plusieurs dizaines d’adhérents. La liste nous semble trop insuffisante par rapport à la population Asniéroise.  Nous vous recommandons d’adhérer à ce service (gratuit)  pour votre sécurité lors des catastrophes semblables à Xynthia.

Une seule chose à faire : adressez-nous votre adresse émail à infomairie@aol.com.
Elle sera enregistrée  et d’un seul clic (en copie cachée)  vous serez informés des catastrophes naturelles, des urgences…sur notre commune.
Nous ne sommes pas à l’abri d’une tempête, d’un orage violent ou autre…dans les prochains jours.

N’oublions pas «  la nature est plus forte que l’homme. »
Nous comptons sur vous pour nous adresser votre émail. C’est pour votre sécurité.

Relire l’article sur ce sujet : http://angely2.over-blog.com/categorie-11766870.html 

                                                                            La commission information.

 

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------------

 Février 2011

Un vrai coup de cœur !!!
Pour le Chœur de Chalendray.

 

A l’occasion de la  Chandeleur, les membres du foyer rural ont voulu faire la fête, donc ils ont  lancé une invitation  à la population pour venir déguster des crêpes  et découvrir un spectacle le samedi  05 février au foyer rural à partir de 20 h 30.Le public était fort bien installé, par petites tables, comme au  cabaret. Le public ne s’attendait certainement pas au spectacle qui a suivi, le groupe de choristes (40 personnes) est monté sur la scène et  a su empoigner les présents  par des chants forts bien interprétés.Comme s’ils avaient donné  un coup de baguette magique pour s’emparer de  la clientèle du cabaret.Avec leurs  voix remarquables, les choristes du Cœur de Chalendray ont enflammé la salle et créé une ambiance chaleureuse, avec un esprit  familial et amical.Pendant 3 heures, sous l’œil du maestro Catherine Gérard, le groupe a conquit le public, d’ailleurs vu les moult applaudissements, il n’y aucun doute,  le public était ravi  de leur prestation.Coup de chapeau à ces choristes, de tous les âges, avec Denise la doyenne, ils aiment ce qu’ils font, ils ont un vrai talent, et ils savent donner et faire partager aux divers publics leur enthousiasme.
Si vous ne les connaissez pas, n’hésitez pas à les découvrir lors de leurs différents  spectacles.
Vous pouvez aussi consulter leur site Internet, et lire leur livre d’or que vous pourrez parcourir, un livre d’or remplit de mots d’affection, de sympathie et de  reconnaissance.

Bravo à la chorale  !!!

Petit conseil au Cœur de Chalendray, si on peut se le  permettre :
« Continuez sur ce long chemin que vous avez su prendre !!! » www.lecoeurchalendray.com

                                                              La présidente du foyer rural

                                       Le responsable de la commission information

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

 Février 2011

FLASH

 Et si vous deveniez magicien  composteur ?
Amenez vos déchets verts, repartez avec du broyat pour pailler vos plantations.
Le broyat permet de limiter les herbes indésirables et de diminuer l’arrosage.
Démonstration de broyage de déchets verts auront lieu dans toutes les déchetteries du territoire.

Asnières la Giraud…. le Mercredi 09 mars de 9h à 12h
Fontorbe …………….le mercredi 09 mars de 14h à 17 h
         
Merci d’en prendre note.

 Le SMICTOM  informe : Projets 2011
50 réunions publiques d’information  auront lieu en 2011  pour le compostage et la réduction des déchets.
20 guides composteurs bénévoles vont participer activement à la promotion du compostage et du jardinage au naturel.
100 actions de sensibilisation  au broyage des déchets verts
(Voir dates et lieux les plus proches cités ci dessus).
Des changements de jour de collecte en Avril pour 1/3 des communes.

Les tournées de collecte  des emballages vont être remaniées.
1 nouveau centre de tri des emballages de l’agglomération de la Rochelle. (Altriane)
Véritable outil pédagogique, nous en proposerons la visite aux écoles dès que possible.

 2 nouvelles déchetteries  en projet.
A Courçon, une nouvelle déchetterie doit être construite pour renforcer le service.

Vous voulez en savoir plus, poser une question… info@vals-aunis.com

 

                                                           CF

--------------------------------------------------------------------------------------------

 Janvier 2011

MONIQUE ET GUY au grand cœur !!!

 Rassembler, réunir…s’entourer, donner…
Ce sont des mots qui sortent simplement du cœur de Monique et Guy. Un couple qui oeuvrent énormément pour la commune depuis bien des années, nous pourrions dire un couple qui s’est « sacrifié » pour les Asniéroises et Asniérois. Du reste, vu l’historique, Monsieur Madé Guy est l’homme  qui fut élu le plus longuement avec les attributions de  Maire.
Du jamais vu, pourtant c’est devenu une coutume qui d’ailleurs  touchent tous les invités.
Vendredi 07 janvier à 19h, une soixantaine de personnes s’est  retrouvée autour de Monique et Guy. A leur manière, et avec leurs propres deniers, ils  ont voulu souhaiter une bonne année 2011 à celles et ceux qui les entourent au quotidien : les amis, les élus, les enseignantes, le personnel municipal, les responsables d’associations… bref  les différents acteurs aimant la commune.
Quelques personnalités de notre région. Mr Martin, conseiller général, Mme Queré députée, Mr Forgeard président de la communauté de commune ont aussi reçu un carton d’invitation, chose bien normale puisque Guy fait souvent appel à ces derniers  pour faire avancer la commune dans les différents  projets.
Lors des échanges, les trois responsables ont bien avoué qu’ils étaient heureux de venir à Asnières la Giraud et qu’ils étaient ravis d’être avec nous tous.
C’est vrai, dans la plus grande des simplicités, les invités furent bien reçus, tous enchantés d’être à coté de Monique et Guy.
Pour celles et ceux qui les connaissent ,soyons honnêtes de dire que  Monique et Guy vont toujours dans la direction de la convivialité, de la générosité et de la serviabilité…de l’amabilité,  ils sont restés et resteront humains (la preuve ce vendredi) et savent nous faire partager de vraies valeurs.

 Au nom de tous les invités : MERCI Monique MERCI  Guy.
Nous sommes très touchés par votre marque de sympathie à  notre égard.

                                                                   La commission information

Ajouter un commentaire