Presse 2012

Que nous dit elle sur la commune?

 

DANS LA PRESSE  

                                            Année 2012

Les articles et flashs (ci-dessous) furent écrits par les membres de la commission information. 

Depuis 2008, l’une des priorités du responsable de cette commission,
c’est d’informer les Asniéroises et Asniérois des  actualités qui se passent dans leur commune.l-angerien.jpg

Ces articles ont vu le jour soit dans l’Angérien ou/et Sud Ouest et/ ou L’hebdo

 A tout moment, pour toute proposition d’article, ou  des remarques sur les écrits …

Vous pouvez contacter le responsable : mairieinfo@aol.com

 -------------------------------------------------------------------------------------

 INFO: FAITES UN DOUBLE CLIC SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

 

 Décembre 2012

 NOËL POUR TOUSLe Père Noël 2012

Tout d’abord les enfants de l’école communale :
Cette année, le Père Noël a passé commande au cinéma de Saint Jean D’Angély pour contenter les 105 écoliers de l’école.
Pour les plus grands, (les CE et les CM),  ils ont pu regarder le mardi 18 décembre dans l’après midi " le chien du Tibet ".
Les plus petits, (maternelle et CP) ont eu le plaisir de découvrir le vendredi 21 décembre  dans la matinée  " le petit gruffalo "
Le Père Noël fort généreux ne s’est pas arrêté là….
Le 21 décembre vers 16h, pour terminer son voyage sur la commune, le Père Noël fit une apparition au foyer rural où boissons et gourmandises furent distribuées à tous.
Un moment toujours tant attendu par  les bambinos. Ils sont  restés,  pour la plupart, sans voix devant l’homme à barbe blanche. Quelques uns ont timidement osé l’embrasser.Des photographies  furent prises pour immortaliser ce moment de joie avec le Père Noël.
Si tout va bien, il reviendra l’année prochaine nous a-t-il confié !!!

Le personnel communal : Les Voeux 2012
Comme le Père Noël est assez satisfait de l’ensemble du personnel ;  travail bien accompli, horaire respectée… lors de cette année 2012 ; donc  il y a eu des récompenses. Il est venu à la mairie en vidant sa hotte de quelques paniers gourmands.
Pour cette occasion, Monsieur le Maire et l’équipe municipale se sont retrouvés vendredi 21 décembre vers 18h30 pour adresser leurs bons vœux pour 2013  à tout le personnel communal. Monsieur le Maire profita de cet instant pour informer les employés sur la compétence scolaire, un sujet qui inquiète quelque peu les agents de la commune.
Les membres du personnel  sont  partis en vacances  pour quelques jours, ils reviendront  le 02 janvier 2013  avec un objectif commun : satisfaire la population Asniéroises à travers leurs  différents services et travaux.


 Les élus.
Comme ils ne croient plus au Père Noël depuis bien des années, les élus se sont fait un cadeau, un cadeau qu’ils vont partager  avec  tous les Asniérois  et bien  plus…
En cette fin d’année, un site web de la commune vient de voir le jour. Un site qui révèle la vie de la commune, les services, les hébergements…les synthèses des réunions du conseil municipal…plusieurs de 150   photographies …les informations…
Ce sont  les membres de la commission information qui, avec leurs connaissances en informatique, ont mis en place ce site web en ligne.
Ce site pourra être lu dans le monde puisqu’il peut être traduit en 5 langues étrangères. C’est un atout pour faire connaître la commune où il fait bon vivre.

Site : http://asniereslagiraud17.e-monsite.com

N’hésitez pas de nous transmettre vos réactions, vos idées … pour faire vivre au mieux ce site internet.

Bonne découverte sur le Web, bon surf à tous !!!  Et merci Père Noël…  vivement  décembre 2013 !!!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Décembre 2012 

FLASH     A prendre en  note :

                  Fermeture de la mairie
               du 24 décembre au 28 décembre
           Réouverture le Mercredi 02 janvier 2013 
 Néanmoins une permanence sera assurée par un élu
 pour les inscriptions sur les listes électorales
              Le Lundi 31 décembre de 14h à 17h
 Et non le samedi 29 décembre comme il est indiqué
dans les pages du bulletin municipal Désolé pour cette erreur.

Merci pour votre compréhension. CF

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

décembre 2012

Noël est bien présent  à  « la Combe »maison-illuminee.jpg
Une  maison brillamment illuminée.

Portes ouvertes les 15 et 21 décembre
S’il y a une maison qu’il faut absolument contempler pendant la période des fêtes de fin d’année, c’est celle de  Mme et Mr Mégrier à la Combe.
C’est l’une des  deux  demeures  du village  qui  est construite  sur la commune d’Asnières la Giraud., de toute  manière, avec toutes ses illuminations, elle se remarque de loin. On ne peut pas faire erreur.
Elle fait rêver petits et grands depuis bien des années.
A l’initiative d’un tel résultat, c’est le couple, Véronique et Alain, qui est passionné par  les illuminations de Noêl.
Depuis 14 années, ils effectuent  un travail gigantesque tous les ans, ils améliorent , ils se perfectionnent…
Pendant tout le mois de novembre, ils ont  installé plus de 139 motifs différents, et placé plusieurs centaines de mètres de guirlandes lumineuses et  ajusté d’innombrables ampoules.
Ce sont de vrais techniciens, ils élaborent tout d’abord pour chaque année un nouveau plan. Pas un fils électrique n’apparaît  sur le sol, les coffrets avec de multitudes de prises sont camouflés, tout est vraiment étudié sérieusement  sans oublier la sécurité. Tout est réalisé avec goût et minutie.
Le 1er décembre, il a suffit d’appuyer sur un bouton et tout l’ensemble s’est éclairé, c’est magique…les jours suivants, le programmateur et l’horloge prendront la relève … la technique est vraiment bien maîtrisée par Alain.
Cette année, ils ont ajusté 16 motifs supplémentaires et encore quelques dizaines de mètres de guirlande sans oublier l’extension faite sur un garage et  l’habillage de l’intérieur de la véranda. C’est d’une beauté, c’est « raffiné », c’est grandiose !!!
C’est avant tout un plaisir pour ce couple « faire plaisir aux autres en se faisant plaisir »
Effectivement, pendant tout le mois de décembre et cela  jusqu’au 15 janvier, au quotidien, plusieurs dizaines de voitures vont s’arrêter pour admirer  les décors brillants dans le ciel noir. Les gens viennent les rencontrer, n’hésitent pas à  demander des conseils, un vrai partage entre des passionnés et un public accompagné de leurs enfants ou petits enfants.
Véronique et Alain ne  font que des heureux, d’ailleurs les visiteurs ne sont pas insensibles à leurs différents travaux comme en témoigne leur livre d’or.
Ce dernier est rempli de mots gentils, de sympathie, d’admiration…de compliments…C’est l’une des plus belles récompenses pour Mme et Mr Mégrier.
D’ailleurs, lors des concours des maisons illuminées proposés par la municipalité d’Asnières la Giraud  au début des années 2000, Véronique et Alain ont terminé deux fois premier avec des récompenses bien méritées.
Côté financier, c’est un réel budget tous les ans mais Véronique et Alain ne veulent pas en parler  « Quand on aime on ne compte pas »disent ils !
Depuis quatre années, ils proposent  des portes ouvertes où ils reçoivent un large public (50 personnes chaque porte ouverte), venant des alentours, voire de bien plus  loin. Des photographies de ces illuminations  sont mêmes arrivées  jusqu’au Sénégal…
Lors de ces portes ouvertes, ils donnent  des bonbons à tous les enfants et un verre de l’amitié est offert  à celles et ceux qui le désirent.
Il est évident que le Père Noêl est à chaque fois bien présent avec sa grande barbe blanche.
Les enfants restent émerveillés par la magie des lumières… Ils rêvent et sont joyeux devant de telles illuminations, de quoi faire tourner la tête des petits bambins.

 Cette année ne manquez pas deux rendez-vous
le samedi15 décembre  et le vendredi 21 décembre à partir de 18h 
3 Route d’Asnières  « La Combe ».
Petits et grands seront émerveillés, c’est réellement féerique, c’est à découvrir.
Véronique et Alain vous y attendent avec impatience, ce sont les plus beaux jours pour notre couple extraordinaire.
Nous reparlerons de ces deux fervents puisqu’ils ont d’autres projets fantastiques pour l’avenir… à suivre

                                                                                          CF
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Décembre 2012

Domaine de la Laigne   priscilla-et-david-domaine-de-la-laigne.jpg             
Bienvenue à Priscilla et David

Le Domaine de la Laigne cherchait depuis 3 années un nouveau propriétaire puisque Madame et Monsieur Zoetbrood- Pruik devaient  quitter cette propriété de charme.
Déjà Noêl, un vrai cadeau pour le Domaine !!!
Depuis peu, un jeune couple est venu s’installer sur la commune au Domaine de la Laigne.
Je dirais même que c’est une affaire de famille, puisque les parents de David sont aussi arrivés à la Laigne  tous acteurs pour acquérir cette demeure.
Ils arrivent du pied du Mont Ventoux proche de Carpentras. Depuis 7 ans, David était  chef d’une entreprise d’électricité et il était aussi responsable de sécurité en gardiennage. On peut déjà dire qu’il n’a pas peur du travail et des responsabilités. Priscilla a fait des études de psychologie tout en étant salarié chez Quick. Sans aucun doute, elle connaît bien les relations humaines. Chose qui n’est pas simple aujourd’hui!!!
De vrais  aventuriers !!!
A la recherche d’un camping, ils ont fait plusieurs visites dans toute la France avec une idée bien arrêtée, ils voulaient devenir  propriétaires d’un camping. Ils arrivèrent dans notre région pour visiter quelques campings mais sans succès. Par contre, à ce moment là,  Madame et Monsieur Lonjou  avaient le dossier du Domaine de la Laigne dans leur valise, un dossier qu’ils avaient pu trouver sur internet.
Vers le 15 juin dernier,  juste par curiosité, ils viennent voir cette propriété qui leur plaisait énormément mais qui ne correspondait pas à leur projet initial, puisqu’ils voulaient absolument devenir propriétaire d’un camping, un rêve que  David  voulait concrétiser.
Pourtant, ils n’ont pas voulu partir sans signer la promesse d’achat. Ils ont ensuite organisé leur départ jusqu’au 15 septembre, et depuis ce jour ils n’ont jamais quitté la région, ils sont tombés amoureux de ce domaine dès la première  visite. Un vrai  coup de foudre disent –ils !!!
A la fin Octobre, après multiples démarches,  ils deviennent les nouveaux   propriétaires du domaine.
Ayant rencontré Priscilla et David, je peux vous assurer qu’ils sont pleins  d’ambition et  de dynamisme. Ils sont séduisants par leur simplicité, par  leur abord facile. Ils restent avant tout des humains avec un cœur. Ils sont passionnants et passionnés par leur nouvelle vie à la Laigne.
David est déjà amoureux de cette commune et veut déjà connaître son histoire. On a pu les rencontrer lors du repas de quartier de la Laigne, au marché d’automne de l’école, au dîner dansant…Ils souhaitent  s’investir dans la commune et pour la commune. Le domaine de la Laigne et la vie asniéroise les ont totalement conquis.
Ils furent très heureux de voir l’accueil exceptionnel des différents  interlocuteurs  que ce soit dans les divers services  (CDC, office de tourisme, pays du val de Saintonge, CCI, Fimeco…) pour monter concrètement leur projet, « sans leur aide, nous ne serions, sans doute pas parvenus à  conclure l’achat du domaine ! » ajoutent –ils !!!
ou  bien par l’accueil  chaleureux offerte par les gens du village, notamment Mr et Mme Bouchereau
Aujourd’hui, ils se sentent bien ici, c’est vraiment agréable de vivre dans ce cadre campagnard mais sublime. Ajoutent-ils !!
Dans ce monde rural, ils recherchent  avant tout une qualité de vie pour eux et  pour leur famille et surtout pour leurs futurs enfants. Cela est leur choix de vie, le côté financier n’est pas la priorité pour notre sympathique couple : « avoir de quoi vivre suffit  »disent ils !!!
Le couple n’est pas inquiet pour l’avenir puisque les précédents propriétaires ont laissé un bon carnet d’adresses, c’est un héritage non négligeable Aussi, ils savent que beaucoup de personnes recherchent  un petit coin de paradis  au cœur de la campagne afin de se reposer. Le domaine de la Laigne en fait partie.
 Et en plus, ils ont plein d’idées pour faire vivre ce domaine.
Au domaine de la Laigne, la flamme du bonheur renaît.
On ne peut que  leur souhaiter une bonne réussite dans leur travail et un bon épanouissement chez nous !!!

Priscilla, David, ici, vous avez votre place et vous êtes déjà chez vous

                                                                                    CF

------------------------------------------------------------------------------------------------------

  Novembre 2011

 REPAS DANSANT au Foyer Ruralrepas-dansant-novembre-2012.jpg                                 

 Samedi 17 novembre, le thème du repas était « Soirée Océane. »
Eh bien, on peut dire que tous les bénévoles du foyer rural étaient dans la même barque et qu’ils ont tous ramé  dans le même sens de marche  !!!
Cette soirée fut réussie, tout d’abord grâce à un large public venu de tous horizons et par la qualité du repas succulent qu’attendaient les fêtards d’un soir.
Cette fête fut animée par Thierry Josselet  avec de la  musique pour tout public. Toutes les générations ont pu choisir leur danse préférée.
Côté organisation, il faut toujours séduire avec des nouveautés et bien c’est chose faite, puisque la soirée a commencé par un apéritif  encore peu connu « La marquise ».
Bien entendu fruits de mer  et poisson étaient dans l’assiette bien copieuse  où la fraîcheur était assurée.
Ce samedi, l’ensemble des personnes fut satisfait. Joie, convivialité étaient au rendez vous. Ce fut un moment où l’on a  pu oublier  ses tracas, ses souffrances…
Danser, chanter, rigoler… c’est une excellente thérapie pour se sentir bien.
Les membres du foyer ont su offrir un excellent  moment de bonheur dans la plus grande simplicité.
On ne peut que les complimenter pour leur dynamisme  et leur sérieux afin de  satisfaire une clientèle qui est demandeuse de ce genre de prestation.
Quoi qu’on dise, la fête en milieu rural est encore appréciée.
L’équipe du foyer rural remercie chaleureusement toutes les personnes présentes à cette soirée.
La prochaine fête du foyer rural sera la soirée jeux qui aura lieu le 09 février 2013 avec la collaboration des animateurs  « jeunesse »de la communauté de commune.Si vous voulez jouer comme un petit fou, nous  vous conseillons de  réserver cette date sur votre agenda.

                                                                                                           CF

   ----------------------------------------------------------------------------------------------------                                                    

  Novembre 2012

 FOYER RURALle-bureau-du-foyer.jpg                                                       

 Quelques changements au sein de l’équipe.
Lundi 05 novembre, l’assemblée générale a eu lieu au sein du foyer rural. Après la lecture des statuts,  vient ensuite le tiers sortant où quelques changements furent abordés notamment le départ de Madame Arlette Genat, l’arrivée dans le conseil d’administration de Madame Karine Madé, de Madame Stéphanie Caillaud et de  Monsieur Thierry  Adrien.
Donc bonne retraite à Arlette  et bienvenue  aux nouveaux membres.
A la demande de la Présidente, le Jeudi 08 novembre, les membres du conseil  d’administration du foyer rural se sont réunis pour élire son bureau, sachant que Madame Colette Machefert souhaitait se retirer de la présidence.
Sans grande surprise, Monsieur Olivier Madé fut élu président du foyer.
Madame Machefert a fait tout son possible pour faire vivre cette association, elle a donné de son temps, de son énergie …pendant 9 années.
On ne peut que la remercier  pour son dynamisme.
Monsieur Olivier Madé connaît très bien le foyer rural puisqu’il  y  participe depuis plus de vingt ans. Il avait tout juste 18 ans  lorsqu’il a mis le pied dans cette association. On peut dire qu’il connaît  ces nouvelles responsabilités  en prenant de la bonne graine  et de bonnes notes  avec les précédents présidents. (Monsieur David, Monsieur Brosset, Madame Machefert)
L’ayant rencontré, Olivier maîtrise déjà très bien la situation par rapport à cette nouvelle fonction. Il est conscient que l’époque n’est plus la même qu’autrefois , le bénévolat est de plus en plus  rare… les gens vont loin de chez eux pour se divertir… des facteurs qui ne facilitent pas la tâche du nouveau président. Tout d’abord, il veut être raisonnable en gardant la base actuelle qui est en place : Dîner dansant, Théâtre, Fête de la St Médard… Il ne veut surtout pas détruire ce qui est déjà construit. Il veut à tout prix inciter le jeune public à venir aux diverses fêtes. Il compte sur de nouveaux membres pour agrandir la famille du foyer rural, il va faire tout son possible pour que cette association perdure  .Pour lui, c’est déjà un défi.
Déjà, de nouvelles idées « mijotent » dans sa tête. Il reste serein, avec  une grande qualité chez Olivier : il est  ouvert à toute proposition constructive.
Sans aucun doute,  il va tout mettre en œuvre pour la réussite  de cette association datant de  1949.
On ne  peut que souhaiter bon courage à Olivier et à ses collaborateurs.

 Précisions sur le  nouveau bureau    Vice présidente :    Fabienne Noble

                                                            Trésorier:     Isabelle Rousseau

                                                 Trésorier adjointe:     Stéphanie Caillaud

                                                            Secrétaire:    Jeannine Villanneau

                                                Secrétaire adjointe:    Sylvie Baudinaud

 

                                                                                               CF

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

  Novembre 2012 

CONCOURS DES MAISONS FLEURIES      concours-des-maisons-fleuries-novembre-2012.jpg        

Suite à la cérémonie commémorative du 11 novembre, au foyer rural, la  fête était à l’ordre du jour : Récompenses aux participants du concours des maisons fleuries organisé par la municipalité.
A deux reprises, cet été, un jury (des élus) a parcouru la commune pour visiter les  divers jardins, balcons… Effectivement, plus de 10 foyers ont participé  à ce concours.
Ce fut très difficile pour le jury  d‘élire le tiercé gagnant  puisque les jardiniers ont  tous fait un travail remarquable.
Dix minutes avant la cérémonie, le jury s’est penché sur le problème : chose délicate !!!
Cette année il y avait deux catégories :

Récompense  pour les parterres fleuris  et pelouses:
Le premier prix fut attribué à Mr et Mme Mureau  avec une diversité de fleurs remarquables.
Le deuxième à Mr et Mme Caillaud
Le troisième  à Mr et Mme Loizeau

Récompense en ce qui concerne les balcons, terrasses  et jardinets fleuris :
Le premier prix fut remis à Mme Ferrand Josette qui a vraiment un paradis à l’arrière de sa demeure, un paradis entretenu avec un  excellent goût.
Le deuxième à Mr et Mme Raffin
Le troisième  à Mr et Mme Chevalier

Un grand merci  à Mme et Mr chevalier, à Mme Mr Genat, à Mme Mr Bordeverre, à Mme Baudinaud et à Mr Chartier pour  leur  participation.

Chaque  jardinier repartit avec une récompense (Oliviers…bulbes …)
Bref !!! De quoi entretenir de nouveaux plants  pour le prochain concours…
Sincères félicitations à tous les participants et rendez vous l’année prochaine. Les inscriptions auront lieu au mois de mai 2013. L’invitation à ce concours sera distribué dans votre boite aux lettres.
Nous comptons sur votre participation, c’est tout d’abord un jeu sans esprit de compétition.

A l’année prochaine… .                         CF

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Novembre 2012

CEREMONIE MONUMENT AUX MORTSnos-heros-14-18.jpg

 En l’hommage des 42 Asniérois tombés au champ d’honneur pour la France
1914 1918, première guerre mondiale, conflits militaires avec un lourd bilan humain entre autre.
La guerre fut  déclarée le Samedi 1er Août 1914
Le gouvernement Français décrète la mobilisation générale en même temps que le gouvernement allemand. Ce conflit est l’aboutissement des rivalités impérialistes des grandes puissances européennes depuis un demi siècle
Les affiches placardées devant les mairies attirent toute la population
Avec un seul mot :   MOBILISATION
Pour les plus optimistes, cela ne voulait pas dire  la guerre.
Et pourtant la guerre vient de voir le jour.
Hélas on connaît la suite…
Pendants 4 ans, d’innombrables hommes morts dans les tranchées, des millions d’handicapés  survécurent…soldats-morts-pour-la-france.jpg

Pratiquement tous les villages d’Asnières la Giraud  furent touchés par la disparition de l’un des leurs.
Les pleurs, la tristesse… envahirent le cœur de tous les Asniérois.
La perte d’un mari, d’un enfant, était bien réelle, c’était un vrai cauchemar.
Pendant ces années de guerre, la commune fut de plus en plus endeuillée chaque jour.
Heureusement, les habitants se connaissaient entre eux, ils étaient proches des uns des autres, ensemble ils partagèrent  ces moments difficiles à vivre.
Voyant tous ces noms gravés sur le monument aux morts, encore aujourd’hui cela donne des frissons.

En mars 1918, au prix d'un gigantesque effort, les Allemands arrivent à Château-Thierry et bombardent Paris avec des canons à longue portée !
Face au péril, le chef du gouvernement français Georges Clemenceau obtient que le commandement des armées franco-anglaises soit désormais confié à un seul homme. C'est le général Foch qui coordonne désormais toutes les opérations sur le front occidental.
Dès avril, il arrête l'offensive allemande sur la Somme.
 Le 18 juillet 1918, il passe à la contre-offensive avec les premières troupes américaines dans la région de Villers-Cotterêts. Les Allemands sont partout repoussés.
En Allemagne, les grèves et les insurrections se multiplient. Une révolution éclate le 3 novembre. Pour éviter que le pays ne tombe comme la Russie sous une dictature communiste, les gouvernants et les chefs militaires convainquent l'empereur d'abdiquer. C'est chose faite le 9 novembre.
Enfin !!!
Deux jours plus tard, Allemands et Alliés signent l'arrêt des combats (l'armistice) le 11 novembre 1918 dans l'attente du traité de paix définitif
.
Lundi 11 novembre 1918, 11 heures : dans toute la France, les cloches sonnent à la volée
Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le «Cessez-le-feu», «Levez-vous», «Au Drapeau». La «Marseillaise» jaillit à pleins poumons des tranchées. Pour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s'entretuer.
Un
armistice (arrêt des combats) a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne, dernière des Puissances Centrales à rendre les armes. Il laisse derrière lui huit millions de morts et six millions de mutilés.

 On ne peut pas oublier !!!

C’est pourquoi Le  dimanche 11 Novembre a eu lieu la cérémonie du souvenir autour du monument aux morts (élevé vers 1920  comme lieu de recueillement).
A cette occasion, les 42 noms des soldats furent prononcés à haute voix, par Monsieur J Pierre Gauchet, président cantonal des anciens combattants. Un moment  de silence  suivit. Les musiciens de l’ADMS furent présents en jouant les musiques (Marseillaise…) en cet honneur.
Des fortes  pensées pour nos soldats  s’échappèrent des visages des citoyens présents (une quarantaine de personnes attristé et touché par ce temps fort de la vie.)
Une gerbe fut déposée par la municipalité et Monsieur le Maire  entouré de certains membres de l’équipe municipale,  fit un discours en relatant ces moments de conflits.
Cette cérémonie fut suivie d’un verre  offert à la salle André Dubois.  Autour de la table,  de nombreux échanges  conviviaux et fructueux  s’observaient

Information : Si des personnes connaissent  l’histoire de cette époque 14-18, qu’ils possèdent  des «  choses »,  ou  qu’ils ont entendu des anecdotes dites par  les anciens (tous décédés),  peuvent se confier à Christian Ferru qui est entrain de rassembler toute l’histoire communale dans  un ouvrage sur Asnières la Giraud  
Tel : 05 46 59 03 71  
 Merci pour  votre collaboration.

                                                         CF

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Octobre 2011

 

FLASH

Travaux à la commune:
Fabrice Rousselot, employé  en CAE à la commune, avec la spécialité de peintre en bâtiment,  a rajeuni quelques portes et locaux  de notre patrimoine. On a pu le voir à l’église, au cimetière…à l’école communale… Son travail était nécessaire pour préserver  les biens communaux et notamment  des boiseries. 

 

 Marché d’automne de l’école:marche-d-automne-octobre-2012.jpg
Toujours avec autant de succès, le marché d’automne organisé par les parents des élèves et l’équipe enseignante,   fut  apprécié par la clientèle.
Toujours avec de fidèles marchandes derrière les bancs, les clients (parents et amis) se sont fait plaisir en remplissant leurs paniers : produits frais et peu coûteux.
Avec cette opération, la cagnotte de la coopérative scolaire a gonflé sensiblement

 

Bulletin Municipal : Message
Message pour ceux et celles qui sont commerçants, chefs d’entreprise, artisans,  assistantes maternelles, loueurs de gîtes et chambres d’hôtes et qui ont leur siège social sur Asnières la Giraud,ces derniers  sont invités à se faire connaître auprès des services administratifs de la mairie.
Celles et ceux qui le souhaiteront, seront inscrits dans le bulletin municipal de fin d’année  afin de faire connaître 
leur activité professionnelle sur  la commune. (Gratuit)

 

                                                                                         CF

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Octobre 2012

LE LABOUREUR ET SON POEME
Les labours d’hier et d’aujourd’hui.

 Du latin  labor, du vieux français datant du Xème siècle laborage (travail, labeur, peine ) boeufs-et-charrue.jpg
La signification est bien exacte, c’était un moment difficile  pour l’être humain qui  pratiquait les labours à chaque automne. Sachant que 90% de la population française descend du monde paysan, il est évident que la plupart d’entre nous  a eu un ancêtre laboureur vivant   au 17 ème ou 18ème siècle.Le laboureur possédait du matériel de production (charrue, herse…) et des animaux de traits. C’était le cultivateur d’aujourd’hui. Il fumait  la terre, semait, sarclait, moissonnait… Sa fortune était  surtout immobilière (attelage, troupeaux, récoltes...quelques terres…). Il était considéré comme un notable des campagnes, très présent dans les assemblées villageoises et, parfois, interlocuteur direct du seigneur du lieu.
Votre ancêtre a pu être laboureur à demi charrue, c'est-à-dire qu’il partageait son attelage avec un autre paysan. Dans les fermes plus importantes, les labours se faisaient avec une charrue à roue.
Dans les modestes fermes,  l’araire sans roue traînée par de superbes attelages de boeufs, tenait une  grande place puisque son prix était peu élevé. Elle était fabriquée en bois avec parfois une pointe métallique  qui creusait le sillon en coupant la terre. Le pas pesant et lent des bœufs était  conduit par la lancinante mélopée du laboureur qui « tiaulait ou briolait  » sa chanson préférée.
Bien des années plus tard,  (au début du 20 ème siècle) les bœufs furent remplacés par des chevaux qui avaient, comme chaque personne, un prénom choisi par le chef du foyer.
Le journalier se louait dans les fermes les plus aisées, il devenait laboureur pendant un certain temps,  il aimait la terre, il aimait la toucher, la sentir…
On ne comptait pas les heures travaillées, peu importe la grandeur des champs, comme ces derniers  étaient irréguliers en superficie et entourés de palisses (haies). D’ailleurs,  on retrouve dans des archives quelques notions d’argent par rapport à la besogne :

- Pour des semailles et frais de labours pour un champ,  il gagnait 46 livres et 8 sols en 1774.
- Pour le labourage et frais de moisson pour un champ: 18 livres en 1775.

Dans certains cas, le salarié était tout simplement logé, nourri et blanchi et parfois il avait  droit à des avantages en nature (une paire de sabots offerte, par exemple).

 Aujourd’hui, c’est un moment capital pour les agriculteurs.tracteur.jpg
Mais où sont passées les charrues en bois !!!

Actuellement, les labours sont plus profonds  avec des  matériels perfectionnés et  de grande dimension. De nos jours, l’agriculteur  ne touche guère à la terre en quelque sorte. Il est devenu un technicien. (Vu le type de  matériel et les connaissances agricoles acquises)
Assis sur le  tracteur de plusieurs dizaines de  chevaux et  quatre roues motrices, avec une  charrue réversible à nombreux socs, les engins retournent des grandes superficies de terre en un temps dérisoire.
C’est une autre époque, une autre vie… malgré ce modernisme, l’agriculteur est aussi épuisé après avoir labouré plusieurs hectares que notre laboureur de jadis  qui caressait  quelques ares. Les labours sont la préparation inévitable du sol avant les semences.
Viendront ensuite les semis, et un autre temps commencera,  la nature s’endormira  avec d’autres rythmes et rites.
Bref ! Que vous ayez des  ancêtres laboureurs, laboureur à bras, haricotiers (Ile de France), carruyers, journaliers, ménagers, brassiers  nanoeuvriers, cultivateurs, propriétaires, ces distinctions citées  sont cependant à nuancer selon les époques et les régions.
Mais sans aucun doute,  ils ont tous fait les travaux de culture  dans une ferme,  avec plus ou moins de difficulté par rapport à leur époque
On ne peut  terminer ces quelques phrases sans évoquer le poème que nous avons tous appris à l’école.

 Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
“Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage 
Que nous ont laissé nos parents :
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver ; vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ, dès qu’on aura fait l’août .
Creusez, fouillez, bêchez : ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse “.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent point caché. Mais le père fut sage
De leur montrer, avant sa mort,
Que le travail est un trésor.

                                                    C F

 --------------------------------------------------------------------------------------------------

Septembre 2012

FLASH

 

Et oui encore la fête dans les villages !!!
Suite des repas de quartier entre voisins
.le-plonget.jpg

 Repas de quartier au Plonget.
Une nouveauté !!!!
C’est la première fois, que les habitants du  lieu dit « le Plonget » se retrouvent  pour célébrer la fête des voisins.
On pourrait la citer « La fête Familiale »
Nous étions onze :   Thérèse Lorit, Laurent, Carole et Alexandre et les jumelles Floriane et Lisa, Michel et Josette Jean, et la famille Genat parents et fille.Bref il faisait un temps magnifique, mes parents avaient sorti une grande table et des chaises et nous avons mangé sous la charmille. Thérèse avait apporté le vin,  maman offrait l'apéritif, Josette avait fait une salade de riz avec mayonnaise, maman des tomates farcies, Laurent avait apporté du steak excellent de ces vaches, Josette avait fait des mojhettes, moi une moussaka, le fromage offert par  Thérèse, la tarte aux prunes de maman et j'avais fait de la glace, café .Suite à ce bon repas convivial et familial, sieste pour Michel et Gaston était la bienvenue. Laurent est allé moissonner, les femmes ont papoté. Le soir, les anciens ont mangé les restes dehors et nous les jeunes pour finir ce bon moment sommes allés voir les Binuchards à Bercloux

                             

                                                                                                Maryline

Repas de La Laigne le dimanche 16 Septembre
Après les années Méchoui- moules frites - entrecôtes -paëlla,  c'est dans une grande simplicité que le dimanche 16 septembre, les habitants de notre village se sont retrouvés pour la 7ème année avec un pique nique
Amicale rencontre partagée en autres avec Marie, Nicolas et leurs enfants et en fin de journée David et son épouse nos nouveaux voisins.  Ce fut une journée ensoleillée, très agréable et conviviale avec un petit regret  cependant puisque certains n'ont  pas répondu à l'invitation semblant "bouder" l'idée pique nique.

                                           À l'année prochaine               Les organisateurs

Notre amoureux des timbres !!!
Monsieur Claude Adam d’Asnières la Giraud  expose dans le cadre de la journée du timbre à Rochefort les 13 et 14 octobre au Palais des Congrès
C'est une première, Claude  présente  sur 6 vitrines 72 planches sur l'Art du Timbre Gravé.
Il espère  que le jury sera  indulgent.
On lui souhaite bonne chance.

LOTO avec le C.P.A  (Cercle Philatéliste Angérien)
aura lieu le 9 octobre salle Aliénore à St Jean d’Angely
on vous y attend. !!!                                                 
                                                 CF.

 -------------------------------------------------------------------------------------------

 Septembre 2012

FLASH

 

Logo sur les véhicules de la communelogo.jpg

Depuis peu, le logo de la commune figure sur tous les véhicules des services municipaux.
L’identité d’Asnières la Giraud parait  aussi sur les entêtes des courriers  du service administratif de notre commune.
Maintenant, de plus en plus de collectivités  réalisent leur création. Chacun a son logo avec son histoire, avec son pourquoi, ses couleurs, ses motifs… Le logo d’Asnières  a une vraie signification, une explication… (Se référer au bulletin municipal 2011)
N’oublions pas que celui d’Asnières fut réalisé par les élus avec la collaboration des élèves de l’école communale.
Les dessins des enfants furent pris en considération pour l’élaboration. Ils eurent d’excellentes idées, de bons messages à faire passer (Le château d’eau entre autres)Maintenant, on pourra mieux  reconnaître les véhicules communaux roulant dans  la contrée.

 Mariage le samedi 11 Aoûtbelle-mariee.jpg
Bien entendu, courant de l’été, il y a eu que des beaux mariages sur la commune, mais permettez nous de souligner que Madame Marylène Texier (Conseillère municipale depuis 2001) a marié sa fille Aurélie.
Jean Claude son mari, ému et joyeux, a accompagné sa fille Aurélie devant Monsieur le Maire et à l’église St Médard où la cérémonie religieuse fut célébrée.
Aurélie a épousé Romain, un jeune homme natif de Brizambourg.
C’est sous un beau soleil que les charmants mariés ont  dit « oui ».

 La commission information et le conseil municipal adressent toutes leurs félicitations aux parents, et tous leurs vœux de bonheur aux jeunes époux.

 Un nouvel employé :
L’équipe technique de la commune s’est agrandie.
Monsieur Fabrice Rousselot bénéficie d’un CAE (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi)  jusqu’à la fin de l’année, au sein de la commune.
Il a pris ses fonctions au début juillet  en qualité de peintre en bâtiment. Il est le bienvenu puisque  de nombreuses tâches sont  à  accomplir dans  les bâtiments communaux. (Peinture et entretien)
On lui souhaite bon courage et excellent  épanouissement dans son travail.

                                                                                                  CF

---------------------------------------------------------------------------------------------

septembre 2012

La fête dans les villages

Comme dans le bourg, toute occasion pour faire la fête est retenue.
Nous ne sommes plus au temps  des cochonnailles, des couvrailles*  (fin des semis d’automne)  et des battages …qui  réunissaient tous les voisins à plusieurs reprises dans l’année.Aujourd’hui, nous sommes pourtant  fiers des repas de quartier pour essayer de rassembler autour d’une tables nos voisins. Cependant,  la fête des voisins existait bien avant  notre innovation des repas de quartier.
La leçon que l’on peut en tirer : Nous n’avons encore rien inventé.
Dans la commune, chaque lieu a sa façon, sa manière pour réussir ces journées de fêtes et de  retrouvailles.

 A la Tranche, le samedi  14 juilletrepas-la-tranche-2012.jpg
Malgré un temps incertain, une bonne participation fut remarquée cette année (30 personnes). Nous nous sommes réunis chez Nicolas et Vanessa heureusement qu'il y avait un abri pour installer les tables puisque la pluie a fait son apparition en début de l'après-midi. A l'heure de jouer à la pétanque, le soleil est revenu. Le soir nous avons sorti les pull-overs,  ce n'était pas un soir de 14 juillet. Pour terminer il manquait un beau feu d’artifice !!!

C'était une journée très conviviale

                                                                           C. Girard 

A Champmiaud le Dimanche 19 Aoûtchampmiaud.jpg
« Belle fête au village de Champmiaud »
Quoi de plus sympathique qu'une fête au village !
Le Dimanche 19 août 2012, les habitants de Champmiaud se sont retrouvés pour leur cinquième repas. Les enfants attendaient cette journée avec impatience, les parents ont dressé la tonnelle à l'ombre, ont installé tables et chaises, et puis tout le monde est arrivé pour partager un menu improvisé : petit apéro, huîtres, palourdes que David, Aline et Marie-Claude ont pêché pour cette occasion, salades faites maison, grillades, salade de fruit d'Amélie, et galette de Sylvie.
L’après-midi s'est déroulé avec une partie de belote pour ces dames et une partie de palets pour ces messieurs. Bref, nous  y étions benèze, nous n'avons pas souffert de la chaleur. En fin de soirée, Mathieu nous a accordé quelques morceaux de guitare, accompagné de la chorale improvisée. Nos nouveaux voisins, Aline et Jean-Jacques ont apprécié cette journée amicale.
Les habitants apprécient de vivre et d'habiter tout près des uns des autres, tout en préservant leur intimité, bien entendu !

Rendez-vous est donné à l'année prochaine.

                                                                         Sylvie Dieumegard

 

A la Rue : le week end du 4 et 5 août.fete-du-pain.jpg
On pourrait intituler ces journées sous plusieurs formes : la fête du pain, la découverte des produits régionaux et pourquoi pas le repas du quartier entre voisins.Les habitants de ce village furent  très motivés  pour l’organisation de ce week end. Préchauffer le four, préparer les galettes charentaises, façonner les boules de pains, les faire cuire, mise en place de l’itinéraire des 3 mares, visite des chais… bref  les personnes du village ont mis la main à la pâte.Une vraie fougue pour satisfaire un large public qui est venu dans  le petit hameau afin de  découvrir l’ensemble festif, soit pour entrevoir  le boulanger faire le pain (Mr Ingrand est toujours fidèle), soit déguster les alcools venant des vignes ou bien parcourir les sentiers dans le vignoble Asniérois et aussi pour  connaître davantage le déroulement lors de l’élaboration des bons alcools connus dans notre contrée.Après de nombreuses visites  de curieux, d’amoureux de la campagne… ces deux jours se sont terminés par un repas préparé par tous et partager entre tous, cela  jusqu’à la tombée de la nuit. Ces journées sont  un excellent moyen pour  rassembler les habitants du village et bien plus.
Comme  chaque année, ce fut un moment  fort apprécié.

                                                                        C Ferru

 

 À la Giraud le dimanche  26 aoûtla-giraud.jpg
Dans ce lieu, une autre particularité, les habitants du village avaient  invité leur famille et leurs amis. De ce fait , Monsieur le Maire et son épouse ainsi que Christian Ferru adjoint ont pu y participer puisqu’ils avaient une invitation à la table de Mme Campe conseillère municipale. De ce fait, c’est différent des autres lieux.
Sur la belle place, qui a bien connu de nombreuses fêtes,  environ 80 personnes ont dressé  leurs tables, ont partagé leurs mets.
La musique était aussi de la partie. Tambour, guitare et accordéon ont égayé la journée. D’ailleurs certaines personnes  dansèrent jusque tard dans la soirée.
Bonne humeur et  convivialité étaient  bien d’actualité en  ce jour de fête à la Giraud.

Bravo aux organisateurs et à l’année prochaine…

                                                                           C Ferru

 A la Résidence des Acacias le dimanche  02 Septembre.les-acacias.jpg
Cette année, une nouvelle proposition fut lancée dans tous les foyers. : Un repas de quartier costumé, déguisé. Quelle idée !!!
Surprise !!!  La plupart des personnes ont joué le jeu, jeunes et moins jeunes. Pratiquement tous les habitants furent costumés avec beaucoup de recherche et de finesse. On a pu apercevoir des personnages bien étranges dans ce quartier. Du cow boy à la mariée en passant par Charly Chaplin sans oublier les personnes qui ont reflété parfaitement par  leur déguisement tous les continents.
Cette année, un nouveau couple est venu rejoindre la tribu, il s’agit de Romain et Claudia. C’est avec beaucoup de plaisir qu’ils furent accueillis.
A la suite d’un apéritif commun, les 54 résidents du quartier se  sont mis à table avec un menu élaboré par tous. On quitta peu la table de toute la journée.
Ce jour, sous les arbres de la cité, sur un coin de pelouse, on ne pouvait pas entendre les chants des oiseaux mais des rires, des cris, des rigolades … des exclamations qui ont fait fuir le silence du quotidien. La journée se termina vers minuit, chacun pensait  déjà à l’année prochaine avec peut être une autre nouveauté… une autre aventure du quartier !!!

   *cet ancien terme si disait davantage  dans le Poitou                                                                                                                                 

                                                                                          C Ferru

 Quand verrons-nous un repas de quartier entre voisins  qui réunirait tous les habitants du  bourg, de  la Résidence des Tilleuls ?
N’hésitez pas de vous lancer dans cette aventure qui est avant tout une histoire humaine.

 Rendez vous le 16 septembre pour un autre  repas de quartier de  La Laigne

                                                                                        CF

---------------------------------------------------------------------------------------------

Juillet 2012

FLASH

                                                                                
Un air de fête le Samedi 29 Juin
Un air de vacances  à l’école !!!
Comme tous les ans, les enfants ont eu le  « trac »devant un large  public   qui les attendait avec appareils  photographiques et caméscopes.
Après maintes répétitions, le  spectacle reste toujours d’excellente qualité avec autant de 
volonté de la part des enfants. Ils ont tous voulu surprendre leurs  parents. C’est toujours un bon moment de communion, certes avec une certaine  excitation, sachant que  les vacances étaient dans les jours  prochains. Buvette, jeux de kermesse  furent d’actualité pour poursuivre  cet après midi ensoleillé. Les élèves du CM2 quittent l’école pour le  collège, c’est la roue  qui tourne. Quelques présents furent offerts aux  maîtresses pour les remercier de   leur dévouement.  Ce fut une année bien remplie par de  belles réalisations pédagogiques  (cirque, spectacle Mozart…)  Cette année encore il y a eu de la vie à  l’école, c’est un point  fort   pour la commune.

« Tant qu’il y aura une école, la commune  vivra… »

On  retrouvera  l’école   dès la rentrée prochaine pour d’autres  aventures

 

Voirie : D’abord la sécurité.
C’est bien sur certaines routes de la commune (La Moreau, Le Portail Rouge…) qu’existait un  réel danger, surtout pour les deux roues. A plusieurs reprises, des panneaux prévenant un risque potentiel, furent mis en place pour prévenir  les conducteurs,  hélas ils disparurent !!!La nature est ainsi, les arbres grandissent et leurs  racines soulèvent les enrobés des routes. Il a fallu prendre en charge au plus vite ces incidents.Au début du mois de Juillet, avec l’aide d’une entreprise, les employés communaux ont  réparé ces routes.Routes et chemins demandent beaucoup de main d’œuvre afin qu’elles soient convenables.

 

Blog fermé.
Merci Bernard !!!
Depuis bien des années, Monsieur Maingot est l’internaute le plus connu dans notre région. Il avait mis à la disposition un blog pour les autres.   La commission information plaçait, avec la complicité et l’aide de Monsieur Maingot, les articles et les flashs info de la commune. Aujourd’hui, Monsieur Maingot a arrêté cette activité  pour raisons personnelles. Les internautes asniérois étaient friands de ce service qui permettait de lire et relire  les nouvelles d’Asnières lorsqu’ils le souhaitaient.
Merci à Bernard Maingot  pour avoir mis en avant, à la lumière,  toutes les petites communes. Des communes qui sont riches d’histoires, de vécus… avec une vie souvent remarquable.
Bernard, merci pour tout ce que tu as fait à travers ce blog fort apprécié …
On peut rejoindre Bernard dans certains articles du Sud Ouest.
Si voulez revoir les articles d’Asnières depuis 2008, voici les liens :

http://angely2.over-blog.com/categorie-11766870.html   (2011 -2012)
http://angely.over-blog.com/categorie-10444112.html     (2008 à 2010)
Aujourd’hui, nous ne pouvons plus informer les asniérois par Internet, alors serons- nous tentés de réaliser notre site Internet sur Asnières ? A suivre….

                                                                                                          CF

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Juin 2012

FLASH dscf1903.jpg

La restauration du four chez Suraud :
L’entreprise de maçonnerie Chabot Guillot  a réalisé la restauration du toit du four de chez Suraud. Cette entreprise a effectué un travail  soigneux et  avec professionnalisme. Enfin, il n’y aura plus d’infiltration d’eau dans le four. Il faut avancer, créer…  mais sans  perdre  de vue qu’il faille sauvegarder nos richesses et notamment nos bâtiments. Il y aurait tant à faire mais hélas l’argent nous gère.

 

Frelons  asiatiques :
C’est devenu une habitude, les frelons asiatiques vont certainement nous « envahir » cet été. Si vous avez connaissance d’un nid de frelons asiatiques, veuillez en informer le service administratif de la mairie, ce dernier fera appel à un spécialiste pour la destruction. Vous pouvez aussi prendre contact avec  le réfèrent de la commune qui ira sur place et pourra vous conseiller.
Il s’agit de Monsieur Frederic Rousseau. Tel : 05 46 59 08 58

 Concours des jardins fleuris  et maisons fleuries :
Comme  les années précédentes, les membres de la Commission Fêtes et Cérémonies ont  mis en place un concours des jardins et maisons fleuris.
Tous les foyers (480) ont du recevoir dans leur boite aux lettres le règlement pour y participer. Si toutefois, vous n’avez rien reçu, vous pouvez vous rapprocher du service administratif de la mairie ou joindre Colette Machefert, adjointe.Ce concours concerne les habitants de la commune. Nous savons que de nombreux jardiniers cachent leur jardin secret, des jardiniers qui n’osent pas montrer leurs magnifiques  créations  florales. C’est bien dommage !!!
Vous avez la possibilité de nous dévoiler et de nous faire partager  vos talents d’horticulteurs, alors n’hésitez pas à venir rejoindre le groupe des excellents jardiniers.
On compte sur vous pour faire vivre ce concours.

 Les contrats renouvelés :
Les trois *agents travaillant à la commune ont vu leur contrat CAE
(Contrat Accompagnement Emploi) renouvelé pour une durée de 9 mois. C’est une bonne nouvelle pour le personnel ainsi que pour les élus en charge de la commune.Tout d’abord, puisqu’ils donnent entière satisfaction à la collectivité  et d’autre part le travail au sein de la commune est immense notamment à cette époque de l’année.
Bon courage à eux

* Mme Chantal Patry, Melle Amélie Guilbeau, Mr William Petit

                                                                                      CF

--------------------------------------------------------------------------------------------

Juin 2012

FLASHles-ecoliers.jpg

 SPECTACLE avec l’orchestre des Champs Elysées
Le vendredi 8 juin à 19h, à la salle des fêtes de St Hilaire, les enfants des classes de CM1 et CM2 ont eu le  plaisir de  nous faire découvrir leur spectacle dans le cadre du projet réalisé avec l’Orchestre des Champs Elysées. Un spectacle réunissant les élèves des mêmes classes de Saint Hilaire, Ecoyeux, Brizambourg et Asnières. La salle des fêtes était bondée par parents et amis des enfants.
Ce fut un moment musical sur le  thème de  « Mozart. »
Les écoliers  avaient préparé 4 spectacles autour du grand compositeur Mozart.
Le public a pu se remémorer la vie de Mozart, de sa naissance à son décès ainsi que toutes ses œuvres musicales qui resteront à jamais dans l’histoire.

Bravo aux enfants  et  à bientôt pour un autre projet de même qualité.

A retenir : la fête de l’école est prévue le samedi 30 juin.

 Intervenants à l’école (le jeudi 14 juin de 15h15 à 16h30).
Suite à la demande de Madame la Directrice au sujet de l’exposé dévoilé le jour du 8 mai dernier, un tableau de 10 mètres qui permet de connaître davantage de précisions sur les 6 hommes morts pour la France  fut présenté aux élèves de CM1 et CM2.
Christian Ferru, amoureux de l’histoire, notamment de l’histoire  locale, et en  collaboration avec  Monsieur Guy Chartier qui n’avait que  8 ans lors de la guerre 1939-1945 ; ils furent écoutés avec beaucoup d’attention lors des différentes explications.
Bien entendu, Mr Chartier donna beaucoup de faits concrets qui se sont passés sur la commune lors de ce moment difficile.  Des  récits et des commentaires furent un moyen pour faire passer des messages auprès des enfants. Les écoliers furent curieux et posèrent de nombreuses questions pertinentes.
Ce fut un moment de partage  qui devrait se  développer dans toutes les écoles de notre pays, puisque les 36000 communes ont tous perdu des guerriers.Pour les deux intervenants,  ce fut un réel plaisir « d’enseigner » à leur façon une page de l’histoire de France .En ce qui concerne les écoliers, ils furent captivés, et sans aucun doute, ils ont certainement  poser des questions aux parents pour en savoir davantage sur leurs aïeux qui ont pu participer à cette grande guerre.

Bref, ce fut enrichissant,  les échanges furent productifs, ce  n’est  que du positif !!!

.                                                                                                   CF

 --------------------------------------------------------------------------------------------------------

Juin 2012

LA FÊTE DE LA SAINT MEDARD.
Le premier feu d’artifice de la région !!!

 Comme dit le proverbe : « S'il pleut à la Saint Médard, Il pleut quarante jours plus tard
                                      
Ce 8 juin,  quelques gouttes sont tombées… alors…

Comme vous avez pu lire ou entendre, cette année, la fête du village ne s’est pas nommée        « La Frairie d’Asnières ».
Une nouvelle nomination fut trouvée lors d’une réunion de commission des fêtes et cérémonies.
Cette appellation pour la fête annuelle vient d’un raisonnement très fondé : Saint Médard.
 Saint Médard est déjà présent dans notre commune depuis  de nombreux siècles.
En effet, la commune n’existait pas comme telle, on la nommait  la paroisse de St Médard d’Asnières (extrait des archives).Aussi,  Saint Médard est l’appellation donnée à l’église d’Asnières La Giraud. D’ailleurs Saint Médard (le patron de la commune)  brille sur le vitrail central de l'Eglise.
Mais qui était Saint Médard ??
Evêque de Noyon, (né en 456-décédé en 545) très populaire pour ses actes de bonté en tout genre.
Saint Médard est le patron des personnes emprisonnées, des personnes atteintes d’une maladie mentale, des agriculteurs et des viticulteurs. Dès qu’il est arrivé au paradis, il fut chargé de la pluie. De ce fait,  un surnom lui fut donné : « le saint pluvieux ».
Il est invoqué contre le mauvais temps, pour (ou contre, selon le cas) la pluie, pour le bon déroulement de la moisson et pour le soulagement des maux de dents.

Soirée agréable le Samedi 2 juin.
Les élus et les membres du foyer rural se sont regroupés pour la préparation de cette soirée. Ensemble, les bénévoles ont cherché  à conquérir le public afin qu’Asnières se retrouve avec une population grandissante le temps d’un soir de fête. Hélas la météo ne fut pas de la partie. Encore une fois,  Saint Médard n’était pas avec nous !!!
Vers 19h une centaine de personnes s’est retrouvée au foyer rural pour partager un repas campagnard. Un repas où petits et grands se sont sentis « benèze ».
Rires, discussions, échanges, rencontres… ont meublé cette soirée fort sympathique.
Vers 22h les convives bien rassasiés ont rejoint le public qui les attendait pour la retraite aux flambeaux. Hélas !!! Le parcours fut écourté puisque la pluie est venue perturber ce moment de joie. Par  conséquent, le cortège fut moins important que les années précédentes .Malgré cela,  les enfants étaient émerveillés avec leur flambeau à la main, comme s’ils avaient un trésor entre les doigts. Sous une « éclaircie », la foule  se rendit assez rapidement sur le terrain des sports ; lieu où un feu d’artifice attendait la nuit profonde pour être tiré. C’est toujours à Asnières que l’on peut venir découvrir le premier feu d’artifice de la saison estivale.
A la suite des belles bleues,  des belles rouges… et de cette petite promenade, un bal populaire était ouvert à tout le public dans la salle André Dubois.  La musique se fit entendre jusqu’à  plus  de 1heure 30 du matin, comme quoi, il y a bien des danseurs et des fêtards dans notre région.
A l’année prochaine avec cette fois ci  du soleil, n’est ce pas Saint Médard !!!
C’est à souhaiter pour faire renaître la fête communale qui se déroule  depuis des années sous un ciel grisâtre.        

                               

                                                                                     CF

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Mai 2012

FLASH

Chez nous, on veut garder la forme!!!                                           
Deux manifestations Asniéroises, qui  à elles deux, comptent  plus de 410 « sportifs » ecole-vtt.jpg
Effet de mode ou bien une  manière  de garder la  forme,  il est vrai que stress et  angoisse… envahissent une grande partie de la population. De ce fait, de plus en plus de personnes  évacuent cette tension en pratiquant un  sport et notamment la marche à pied et le vélo.

PARCOURS VTT et  MARCHE ORGANISÈS PAR L’ECOLE
Sous un ciel nuageux, et malgré les élections du 6 mai, les sportifs du dimanche ont  pris le  temps de répondre  à l’invitation faite par l’équipe enseignante et les parents d’élèves.
En effet, cent quarante marcheurs se sont promenés (si l’on peut dire)  sur les routes de campagne et  cent vingt vététistes ont pédalé durement  dans les bois, chemins chaotiques et dans  des   terrains humides.
Sans esprit de compétition, petits et grands, jeunes et plus âgés  se sont dépensés physiquement avec un seul objectif : faire et finir le parcours.
Plusieurs distances étaient proposées, jusqu’à  quarante cinq kilomètres pour les vététistes,   de quoi gonfler les mollets et être épuisé à l’arrivée.
Heureusement, des ravitaillements  étaient proposés pour  prendre des calories.
Boissons chaudes, froides, gâteaux, friandises… ont aidé à avaler les kilomètres de routes.
Ce fut un bon moment de bonheur pour tous.
Bravo à tous les bénévoles  qui sont ravis et sont  prêts à recommencer l’année prochaine.
Sans eux, rien ne  serait possible, n’hésitez pas à les rejoindre si vous avez du temps libre, puisque une telle manifestation demande beaucoup de main-d’oeuvrC’est pour une bonne cause : financer d’éventuels projets qui toucheront les enfants de l’école communale                   

                                                                                                                               CF

LA RANDONNEE SEMI NOCTURNE DES VETERANSrandonnee-du-foot.jpg
Une soirée agréable pour tous !!!
Cent cinquante  personnes ont parcouru  dix kilomètres sur les routes et chemins de la commune. Pour la plupart, ce fut une sortie en groupe, entre amis, entre voisins. Heureusement, ce samedi 12 mai, le temps était clément.Sur ce trajet, les marcheurs eurent la chance de rencontrer  trois points de ravitaillements, sans oublier l’apéritif lors de l’inscription, de quoi donner des forces pour faire le parcours sans aucun souci.L’entrée fut servi chez Mr et Mme Morin à la Tranche, quelques kilomètres plus loin, au village de Champmiaud, chez la famille Raffin,  le jambon braisé et les flageolets tout chauds attendaient les marcheurs d’un soir. Le troisième ravitaillement avec le fromage était chez David et Marie Christine  habitant chez Brenaud.Les participants furent bien rassasiés, les uns et les autres partaient très heureux d’avoir pu casser la croûte en toute simplicité et avec convivialité et tout cela en faisant du sport…Un grand merci à Lucien et Yvette  (de la Tranche) qui viennent aider tous les ans, ils  s’occupent parfaitement  du barbecue… D’ailleurs, le village de la Tranche a été le plus représentatif, les marcheurs de cet hameau furent très motivés. Un bravo aux habitants de la « Tranche » …Malgré un nombre d’adeptes moindre que les autres années, l’équipe vétéran du foot ball d’Asnières garde le moral et pense recommencer l’année prochaine.

Le but majeur est atteint, comme l’affirme l’un des dirigeants de la soirée

« Nous aurons un peu de bénéfice qui sera  suffisant pour notre année, il faut se contenter de peu. »
On  vous attend l’année prochaine !!!
Quel bonheur d’avoir une équipe de vétérans  sur la commune, elle apporte de la vie sur notre terrain de foot !!! Venez les applaudir…

                                                                                               CF

 ------------------------------------------------------------------------------------------------

 Mai 2012

Cérémonie et fête organisées par la municipalité.tableau-historique.jpg
Un 8 mai pas comme les autres !!!                                       
Sous la pluie du 8 mai, dès 10h,  le cortège  pris la direction du monument aux morts, dépôt de gerbe par la municipalité, lecture de Monsieur le Maire, bouquets de fleurs déposés par des enfants de l’école communalequelques minutes de recueillement en souvenir des combattants de la guerre 39-45, puis le verre de l’amitié servi dans la salle des fêtes…
Un rituel toujours aussi touchant que le public n’oublie pas, même par un mauvais temps.
Mais cette année, une particularité fut innovée par la municipalité  pour connaître et faire  connaître davantage la vie de nos combattants.
Effectivement, dans un premier temps,  les descendants vivants et la famille proche des six hommes  décédés lors de la guerre de 1939-45, furent identifiés et invités à la cérémonie, soit une trentaine de personnes qui  possède un aïeul  Asniérois qui a combattu pour la France.
Dans un second  temps, un exposé  fut d’établi (10 mètres de longueur) .Ce tableau a permis de renseigner le public et la famille des  combattants  lors de cette cérémonie. Chaque homme tombé lors de  cette grande guerre a eu  sa place sur l’exposé (Avec quelques photos). On a  pu  apprendre  davantage sur ces hommes.
Cet exposé attendait le public dans la salle André Dubois dès la fin de la cérémonie au monument aux morts.
 
On a pu  constaté que 3 soldats sont morts au champ d’honneur, soit par un bombardement ou lors d’une fusillade, il s’agit de Jean Labattut, Raymond Moquette et René Texier.  Par ailleurs,  Fernand Poitier  fut  victime du STO  (service du Travail Obligatoire)  il est décédé en Allemagne. Par contre,  Pierre Aubouin et Gaston Mendès, empoignés (plutôt arrêtés) par la gestapo,  furent fait  prisonniers et décédèrent  dans les camps nazis.
 Ils étaient  jeunes (de 21 ans à 34 ans) sauf Monsieur Mendès qui avait plus de 75 ans lors de son départ vers les camps nazis.
Un tableau explicatif sur ces hommes morts pour NOUS fut établi avec l’aide des différentes  archives. Des témoignages  explicites furent recueillis et sont venus donner vie à cette exposition. C’est une façon de faire « revivre » en quelques sortes les nôtres, les défunts des familles meurtries.
On ne doit  pas les oublier.
Du reste,  nous avons eu des hommes qui ont bien compris cette citation : « Vivre pour Soi, mieux vaut ne pas vivre. »
Dans cette aventure, on  a appris de nombreuses « choses » par rapport à cette époque. Certaines familles des guerriers furent surprises par rapport aux contenus des diverses archives retrouvées.
D’ailleurs, Madame la Directrice de l’école d’Asnières demanda que cet exposé soit proposé et expliqué aux élèves de l’école communale courant juin.  Avec  bonheur, Christian Ferru adjoint  donna de suite un avis favorable. «  Etant amoureux de l’histoire locale, transmettre l’histoire de la commune est l’un de mes objectifs majeurs » dit il.
Nos remerciements  vont aux familles qui nous ont ouvert leur porte et leur cœur, elles furent très sensibles à cette démarche et n’ont  pas manqué ce jour du 8 mai.
Nous partageons sincèrement leur peine et leur chagrin qui restent en eux.
Témoignage de Christian Ferru  lors de ses requêtes « J’ai vu des yeux qui brillaient et qui voulaient en dire beaucoup »

Verrons-nous un jour  la réalisation d’un exposé du même type  sur les 42  soldats morts en 1914 -18 ??

A suivre…

                                                                         CF 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------              

 Mai 2012

 La soirée des jeunessoiree-jeunes.jpg              

Avec l’accord des parents, les élus ont invité et  reçu, comme chaque année,  les adolescents de la commune, (âgés de 12 à 16 ans) à venir faire la fête au foyer rural. Une initiative communale qui est fort appréciée chez les jeunes adolescents. Pour les plus jeunes, c’est leur première « boum » sans les parents.
En effet, plus de 50 jeunes se sont retrouvés sous la responsabilité des élus, qui n’ont cessé d’avoir l’œil sur les faits et gestes des fêtards. Aucun problème ne fut constaté, ils se sont amusés comme des fous, ils ont dansé, chanté, (de quoi faire réfléchir les élus sur  leur jeunesse d’y a quelques années).
Une restauration assez simple  attendait tout ce petit monde qui a brûlé tant de calories sur la piste de danse.
Après 5 heures de fête, les parents sont revenus à minuit chercher leurs enfants. A leur départ,  certains  enfants embrassèrent les élus en  témoignage de remerciement.

Il est bon que dans une commune comme celle d’Asnières,  le lien, entre les élus et les adolescents, soit présent.

Ces adolescents sont en quelque sorte notre avenir à tous.

                                             

                                                              C.F

------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 

Avril 2012

 

Le savez vous ???

Deux des principaux candidats à l’élection présidentielle sont cousins.

                                 SARKOZY  et HOLLANDE

Une grande nouvelle dans le monde de la généalogie.

Comme vous le savez Nicolas Sarkozy et François Hollande n’appartiennent pas à la même famille politique mais  par contre ils ont des liens familiaux  qui  les renouent…un cousinage. Ils ont bien des ancêtres en commun.
Effectivement,les recherches généalogiques effectuées par Jean Louis Beaucarnot, dit « le Pape de la généalogie » et généalogiste auteur professionnel le démontre sans aucun doute.

 Il s’agit :

De Claude Labully Burty  ascendant de Monsieur François Hollande (Côté maternel)
Et de Pierre Labully-Burty  ascendant de Monsieur Sarkozy (Côté maternel)
Tous les deux, frères et vivants dans le hameau de Joudin. , cela au début du Règne de Louis XIV.
Ils étaient fils de Claude Labully Burty né vers 1580,  ce dernier habitait dans le village voisin  de Saint Maurice de Rotherens.(73)
L’illustre Claude Labully-Burty se trouve donc l’ancêtre commun des deux rivaux  qui se disputent le pouvoir en 2012 (4 siècles plus tard)

 

Il vous reste une surprise, ce n’est pas fini !!!

Puisque Carla Bruni Sarkozy et Valérie Trierweiler (la compagne de François Hollande) sont  des cousines.
Elles  partagent le même ancêtre, il s’agit de Claude Baratin, paysan, vivant dans un petit hameau  à Fôt de St Romain d’Urfé dans la Loire.

 Il y a quelques années, de la même sorte, Monsieur Giscard d’Estaing et François  Mitterrand avaient appris qu’ils étaient cousins.
C’est un généalogiste du  limousin qui avait trouvé leur lien de parenté. Tous les deux sont issus de André Dumay, pâtissier à Limoges.

 Comme quoi nous sommes TOUS cousins !!!

                                                                                         Christian FERRU

 -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avril 2012

LE CIRQUE à l’école !!!  cirque-a-l-ecole-1.jpg
Les enfants ont fait le cirque !!!                                                                              

 On a pu apercevoir pendant plus d’une semaine un grand chapiteau dressé sur la place du foyer rural Avions -nous déjà vu un si grand chapiteau à Asnières ? (Un chapiteau  assez conséquent  pouvant accueillir 180 personnes.)Suite au projet sur le cirque,  mené par l’équipe enseignante, les enfants n’ont pas pu faire les clowns mais ont reçu  principalement une initiation au cirque.Le projet est arrivé à terme après 7 mois de démarches  pour la directrice, Mademoiselle Moutarde, et pour les enseignants de l’école.L’opération financière a pu se faire  avec la collaboration de la commune qui  a mis la main à la poche (3000 euros) et le conseil régional, le reste étant financé par la coopérative scolaire.
Pendant plus d’une semaine, les enfants ont appris de nombreuses « choses » autour du cirque, un apprentissage qui a séduit  tous les élèves.
D’ailleurs, les écoliers n’étaient jamais fatigués même après un grand moment d’exercice physique.  Ils furent  enchantés d’aller sous ce grand chapiteau pour pratiquer les Arts du cirque. Ce fut un moment à la fois  très sérieux et très sympathique, avec  des monitrices présentes pour accompagner les élèves afin de leur apporter la culture du monde du cirque.
Le vendredi 20 avril, en fin de l’après midi, deux spectacles conçus et présentés  par les enfants ont fait le plus grand bonheur des parents et amis des écoliers. Sous ce chapiteau, (monté et démonté par les parents des élèves), les écoliers furent excités  de pouvoir montrer chacun  leur numéro. Pour certains, ce fut le jonglage, les cerceaux, l’équilibre sur un fil…sur un ballon,  pour d’autres les trapèzes, les différentes figures sur des  tapis… On se croyait  à la piste aux étoiles de Roger Lonzac. Ils ont tous participé à leur façon, avec leur talent d’acrobate. Avant  d’obtenir un tel résultat, il a fallu plus d’une semaine d’école du  cirque, avec plusieurs répétitions et entraînements sous l’œil de Valérie et Céline  (Toutes les deux  brevetées d’état  travaillant pour la compagnie  « Octave Singulier » de Poitiers)
Les enfants ne vont certainement garder que des bons souvenirs de cette expérience. Vidéos et photographies vont immortaliser ce bon moment de leur enfance.

D’ailleurs, chers parents,
 les enfants vont pouvoir faire le cirque chez vous puisqu’ils l’ont bien fait à l’école avec la complicité des maîtresses. Pourquoi pas à la maison !!!

 Nous ne  pouvons que féliciter tous les acteurs pour la réalisation hors du commun d’une telle animation.

Bravo à toutes et à tous.

L’école ne s’arrête pas là !!!

 PRENEZ NOTE : Une matinée agréable en ce printemps
L’école organise une randonnée VTT/MARCHE le Dimanche 6 Mai 2012

 4 circuits VTT de 15 Km à 45 km   5 euros pour les vététistes

Le circuit de 15 km étant un circuit familial

2 circuits marche de 6 et 12 km       3 euros pour les marcheurs

                                                     2 euros pour les moins de 12 ans

Le verre de l’amitié sera  offert par l’équipe de Culture Vélo Saintes
Inscriptions à l’école de 8h à 9h30

 

Nous comptons sur vous.     Au 6 mai !!!

                                                                 La commission information

------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Avril 2012

 

Les différentes époques dans les vignes !!!  un-vendangeur-de-jadis.jpg

A Asnières,  dans les vignes, s’est dessiné un réel  contraste,
On pourrait prétendre que ce n’est pas la même époque et pourtant !!!

 

La vigne prend énormément de temps à nos viticulteurs. En  toutes saisons, le viticulteur doit  exécuter divers  travaux pour obtenir le bon vin.
Les photographies  prises dernièrement,  relatant deux  types de travail dans la viticulture, nous laisse dans la réflexion.
L’une remémore le travail à l’ancienne et l’autre évoque la  modernisation du jour.
Pourtant ces deux viticulteurs étaient juste l’un à côté de l’autre, tous les deux  travaillant chacun à sa manière dans  leurs vignes respectives.
Comme chaque année il faut remplacer certains  piquets, Monsieur Portier avec barre à mine pour faire les trous et un  marteau pour enfoncer les piquets des vignes. Il répète ces gestes  tous les ans depuis son enfance. Un travail laborieux qui fait couler la sueur sur le front.  Monsieur Portier est heureux de soigner ses vignes de cette manière. (Petit rappel, cet homme a toujours sa hotte lors des  vendanges).Une vigne de quelques ares  qui va lui offrir de quoi boire un bon vin pendant toute l’année. Avec sourire et l’œil pétillant,  c’est toujours avec autant d’amour qu’il caresse ses vignes, des vignes qui ont plus de 50 ans pour certaines.

« Malgré les conditions de travail pénibles, je suis bien à travailler dans mes vignes de cette façon, je passe mon temps de cette sorte,  je ne veux rien de plus et ça me suffit » dit-il avec enthousiasme.

Comme quoi il faut peu pour rendre un homme heureux !!!
Quelques mètres plus loin, pour un viticulteur qui a progressé dans le temps, la barre à mine et le marteau sont bien loin. Avec des parcelles de plusieurs hectares, une machine  moderne pour planter les piquets est devenue vraiment nécessaire. En quelques secondes,  le trou est réalisé et le piquet est enfoncé, tout cela sans  effort physique. Il est vrai que nous ne sommes pas dans le même contexte puisque le deuxième viticulteur  vit de sa vigne.le-modernisme.jpg
Ici, le viticulteur a laissé une place au modernisme pour avoir de meilleures conditions de travail entre autres.

Bref !!! Aujourd’hui, malgré leur différence par  la technologie et le progrès, petit viticulteur ou plus important, tous les deux mènent leur travail de la vigne comme bon leur semble. La chose primordiale, c’est qu’ils soient heureux de respirer  l’air de la campagne entre les rangs de vigne.

C’est aussi cela le bonheur !!!

                                                                            La commission information.

 

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avril 2012

FLASH

 Le carnaval de l’école.
Samedi 25 mars, l’équipe enseignante et les enfants de l’école communale étaient au complet   pour  le carnaval.
Bien entendu, les parents d’élèves n’ont  pas manqué de venir admirer leurs enfants parés de leur plus beau costume.
Sous leurs maquillages et leurs différentes tenues, il était pratiquement impossible de reconnaître tel ou tel enfant. Avec grâce, les enfants ont dansé, chanté devant le public. Ce fut une soirée conviviale et familiale. Quiches,  gâteaux, crêpes et  bien d’autres gourmandises cuisinés par les mamans, ont rassasié les petites faims.
Nous retrouverons dans quelques jours nos enfants pour un spectacle cirque sous un grand chapiteau placé sur la place du foyer rural. Ce sera un rendez vous à ne pas manquer.


A notre nouveau Pizzaïolo.
On t’attend !!!
Depuis quelques semaines, nous n’avons plus le plaisir de rencontrer Pierrot, notre pizzaïolo qui était présent chaque vendredi soir auprès de la place du foyer. C’est bien regrettable.
Il était devenu un commerçant indispensable pour celles et ceux qui étaient  friands d’une bonne pizza.
Tous les vendredis soirs, une odeur agréable s’échappait du camion, de quoi ouvrir l’appétit.
Beaucoup d’amoureux de pizza étaient tristes de son absence.

Une bonne nouvelle !!!

Un nouveau pizzaïolo sera présent tous les mardis à partir de 17h  devant la salle des fêtes.
Il s’agit de VINCENZO PIZZAS  Téléphone pour commandes : 06 70 64 95 07
Nous lui souhaitons la bienvenue.
Les pizzas devant la télévision seront aussi les bienvenues, N’est ce pas ?

 

                                                                   CF

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Mars 2012

FLASH

 Restauration du foyer rural :nouvelle-entree.jpg
En ce début d’année, quelques travaux furent lancés, notamment la restauration de l’entrée du foyer rural ainsi  que quelques  portes et fenêtres.
Aujourd’hui, nous sommes de plus en  plus axés sur l’économie d’énergie.  Le foyer rural  construit en 1957 /1959  avait une entrée fortement abîmée avec beaucoup de perte de chaleur. De ce fait, la municipalité avait budgété une enveloppe pour entreprendre des travaux de rénovation. (Changer les portes de l’entrée, porte arrière, avec nouveau carrelage dans l’entrée…). Après travaux, le résultat est  très convaincant, le froid ne rentre plus dans le foyer comme auparavant, et de plus, nous avons une entrée fort  sympathique et accueillante.
Il reste quelques peintures extérieures (aux fenêtres et portes)  à finir dès que le printemps sera là.
Bien entendu, cette restauration a un coût mais il faut absolument que la municipalité  garde le  patrimoine communal « en bonne santé. »
D’ailleurs, en ce lieu, prochainement, un défrilateur sera mis en place dans la salle  pour la sécurité des personnes qui viendront faire la fête ou bien du sport. Ce défrilateur sera à la disposition de toute  personne ayant un problème cardiaque. La sécurité des citoyens doit être en permanence d’actualité dans la tête des élus, tout en ayant un œil sérieux sur les finances publiques.
N’oublions pas qu’une vie vaut bien davantage que quelques euros dépensés !!!

 Les frelons asiatiques : RAPPEL
LA DISPARAITION DES FRELONS ASIATIQUES NE DEPEND QUE DE NOUS !!!
Chacun d’entre nous peut mettre un  dispositif facile et pas onéreux  en place.
Nous comptons sur VOUS !!!
Nous ne sommes qu’en mars, loin des mois chauds,  et pourtant il faut déjà  s’occuper des éventuels  frelons asiatiques qui vont venir nous importuner cet été.
De début février à mars, c’est la sortie d’hibernation des femelles fondatrices.
De ce fait, une  mis en place de pièges doit se réaliser dès le  début du mois de février /mars. C’est le piégeage des fondatrices (c'est-à-dire des reines.) qui est PRIMORDIAL.
Il faut obligatoirement attraper et tuer les Reines pour éviter le développement de frelons.
Puisque de  Mai à Octobre, c’est l’éclosion de la première ponte et développement de la colonie et du nid. C’est trop tard pour essayer de les détruire.
Il faut agir dès maintenant.

Alors comment lutter ? Un dispositif simple.

C’est très simple, dès maintenant,  il suffit d’accrocher dans un arbre un piège pour appâter nos envahisseurs.
Un piège fabriqué  avec une simple  bouteille en plastique. Vous la coupez  en deux (1/3 -2/3), en mettant le col de la bouteille (1/3) à l’intérieur de la deuxième partie (2/3)  de la bouteille. Cette dernière sera remplie d’un quart avec un mélange de bière et de sirop de cassis - grenadine  / crème de cassis. (Scotcher les deux parties de la bouteille ensemble) .Cet appât va plaire aux reines qui resteront prisonnières.
Les communes sont invitées à effectuer cette démarche pour capturer le plus tôt possible les reines, pour éviter la ponte.
De la même façon, dans chaque foyer, il est conseillé de disposer un ou plusieurs pièges pour ne pas être envahi par les frelons (Vespa Velutina) dans les prochains mois. 
Des pièges sont aussi en vente dans certains magasins.
Sécurité : soyez prudent  lorsque vous viderez votre piège, attendez bien que les femelles fondatrices soient bien mortes.

Historique : En 2005, découverte du 1er nid dans le Lot et Garonne, suite à une importation de poteries en provenance de Chine.
Aujourd’hui, une quarantaine de départements sont actuellement atteints. 

                                 Pour de plus amples informations : Tél. 05 46 68 60 47

                                     E.mail daniel.bonnaud-fdgdon17@wanadoo.fr

                                                                                                  CF  

 

 --------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avril 2012

FLASH

 

SOIREE PHILATELIQUE – SOIREE TIMBREE –

 

- ENTREE GRATUITE-

 

                                                         ORGANISEE PAR PHIL@SNIERES POUR SON 2ème  ANNIVERSAIRE

 PRESENTATION ET DISCUTION AUTOUR DE COLLECTIONS

 SOUS FORME DE DIAPORAMA

 AVEC LA PRESENCE DU PRESIDENT DU

 CERCLE PHILATELIQUE ANGERIEN

 

 LE VENDREDI 27 AVRIL 2012 A 20H
AU FOYER RURAL  D'ASNIERES - LA - GIRAUD

 

 VOUS VOULEZ CONNAITRE LE MONDE PHILATELIQUE

 Permanence le samedi à domicile  Chez Monsieur Adam « La Rue » à ASNIERES LA GIRAUD 

                                                                    OU BIEN
Vous voulez découvrir une exposition 

et bien,  venez au foyer rural d’ASNIÈRES LA GIRAUD

 LE  1er samedi de chaque mois de 10h à 12h  Monsieur Adam sera heureux de vous y accueillir.

 

 

 Mars 2012

FLASH

 Théâtre : Que du rire !!!claire-de-lune.jpg
Soirée organisée par les membres du foyer rural.
Tout a été dit  ou presque dans la presse sur le groupe théâtral « La compagnie du clair de lune », cependant nous avons encore quelques mots  à écrire, des mots simples mais sincères :
Nous avons accueilli, comme à chaque fois, sur scène des acteurs fort amusants, avec un professionnalisme exemplaire et remarquable. Tout en étant comique,  c’est  avec sérieux qu’ils ont su séduire  le public de la salle des fêtes le vendredi 16 mars à 20h30.
Deux pièces de théâtre  (dont la deuxième en patois) ont transporté le fidèle public loin de la réalité… faisant oublier tous les  tracas et inquiétudes du quotidien.
Avec aisance  et naturel,  les acteurs se sont produits pendant 2 heures, sans aucune fausse note. Le  décor  minutieusement planté,  mettait en valeur ces deux pièces.
Ce fut une soirée agréable pour tous, avec  ambiance conviviale et familiale.
Ces acteurs sont dignes de jouer dans les grandes villes, ils ont un vrai talent.
Il n’y a  rien à dire,  tout était parfait, bravo !!!
Le seul regret,  c’est que ce fut trop court, le public aurait bien passé toute la nuit à rire, à s’éclater comme des enfants …avec ces artistes exceptionnels.
Il faudra attendre l’année prochaine pour les retrouver avec sans aucun doute autant de plaisir.

 

Abri bus : La pluie peut tomber !!!abri-bus.jpg
 Sur la départementale 150, juste devant le foyer, nous pouvons voir depuis quelques jours un abri  bus tout neuf. Un abri bus, couleur marine, qui devrait être bien apprécié par  les passagers partant ou arrivant à Asnières, (notamment les écoliers entre autres),
surtout lors du mauvais temps !!!

Initialement, l’emplacement était prévu devant la mairie, c’est après plusieurs démarches entreprises  par Monsieur le Maire que le Conseil général  a accepté  l’emplacement actuel (Devant le foyer rural) .Un lieu qui semble plus favorable et plus pratique.
C’est vrai, on l’attendait depuis plusieurs mois voire davantage, enfin il est arrivé.
C’est le conseil général qui a réalisé l’installation et  financé cette opération.
D’un côté de la D150, nous avons un abri bus contemporain (Charente Maritime)  et de l’autre côté un abri bus en pierre à l’aspect plus rustique. L’un et  l’autre s’intègrent très bien dans notre environnement.

                                                                               La commission information

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------

Février 2012

FLASH
Spectacle « ZELIE les Histoires »à la salle Aliénor aquitaine :
Lors de l’élaboration du Projet Educatif Local 2010- 2013, les élus et les acteurs éducatifs locaux se sont engagés dans la mise en œuvre d’actions qui favorisent l’accès à la culture. Un groupe de travail s’est mis en place et a proposé à l’A4 de s’associer à cette démarche de développement de la culture pour tous. Un spectacle familial fut réalisé le dimanche précédant les vacances scolaires d’hiver 2011, Ce fut un succès, le bilan est largement positif, donc un nouveau projet est reconduit pour 2012
De ce fait,
LE 26 FEVRIER PROCHAIN à 15h30, un spectacle « Zelie les histoires » est proposé à la salle Aliénor d’Aquitaine  par Cie AlumeCiel.

Entrée : 7euros
2 entrées : 12 euros
10 entrées : 45 euros
Les familles qui réserveront leurs places auprès des structures partenaires (Centre de loisirs, centre socioculturel…) bénéficieront d’un tarif préférentiel  à 4,50 euros.
Pour favoriser la participation des habitants des communes éloignées de St Jean d’Angély, un ramassage gratuit avec le bus de la CDC sera mis en place.
Les familles intéressées peuvent se faire inscrire auprès du secrétariat de la mairie.

                                                     Tel : 05 46 59 07 05      Excellent spectacle  à tous !!!

                                                                                  La commission information

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Février 2012

Au foyer rural…
Fêtons la  chandeleur  avec un air de cabaret !!!cabaret.jpg

Chez les membres du foyer rural, les crêpes ont sauté tout le long de l’après midi du samedi  11 février, sans oublier les succulentes merveilles préparées par Arlette, la Reine des merveilles !!!Tout cela, pour une soirée cabaret,  organisée par les membres du foyer rural  qui a eu lieu à la salle André Dubois.
A 21 heures, malgré les chemins de campagne  bien glacés,  80 personnes ont pu s’installer confortablement pour découvrir le spectacle animé par Michel Renou , ses comédiens, chanteurs, danseuses et transformiste.
Qui aurait pu penser qu’à Asnières il y aurait eu un jour,  un spectacle avec un transformiste ?
Nous sommes bien loin des merveilleux  théâtres réalisés par certains  membres de la commune.
Comme quoi, Asnières évolue avec son temps…
« Gigi », le transformiste nous a fait découvrir ses talents en imitant sous diverses  tenues bien féminines,  Dalida, Michèle Toor, Barbara…
Un spectacle essentiellement basé sur  les chansons françaises, chansons de nos  grands artistes comme Charles Aznavour, Michel Sardou, Gilbert Bécaud , Joe Dassin… Annie Cordy…
Les chanteurs étaient accompagnés par de ravissantes demoiselles avec froufrous et plumes. De quoi faire rêver les hommes !!!
Ce soir là,  même une sorcière est venue dans le public pour  nous prédire notre avenir…
Tout cela,  en dégustant crêpes et merveilles, coup de cidre ou  pétillant, le public a fredonné les chansons à succès. Les personnes présentent à ce spectacle n’ont  cessé de claquer  dans les mains…toute la soirée.
De quoi être benèze lors d’une soirée bien hivernale, ce fut que du  bonheur.

Alors,  chers lecteurs, n’hésitez pas à nous rejoindre lors des prochaines manifestations de la commune.

                                                                                  La commission information.

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Février 2012     

REPAS DES AINESrepas-des-aines.jpg
Rien ne les arrête !!!

 Dimanche 5 février, sous un froid piquant et quelques centimètres de neige, nos retraités ont tout fait pour se rendre à la salle du foyer rural, lieu où une bonne soupe chaude les attendait.
Rien n’arrête  nos anciens !
Ils étaient pratiquement tous présents à cette invitation, lancée par la municipalité d’Asnières la Giraud.
Il faut dire qu’il y a eu un mouvement  de solidarité, certains ont fait du covoiturage, et d’autres se sont faits accompagner.
Bref, quelques 105 personnes ont pu passer un bon moment, avec embrassades, discussions, rigolades, partages… et bien sur, le plaisir de se retrouver autour d’une bonne  table.
Comme chaque année, sous l’œil du chef Jacquot, les élus se sont retroussés les manches pour servir les aînés.
Le  repas fut élaboré avec toujours autant de qualité, de quoi se régaler uniquement en lisant le menu.      
Nous avons dégusté : un excellent potage aux légumes frais,  aile de raie aux câpres, suivie du trou du milieu (Glace Mirabelle avec liqueur). Pendant quelques minutes, avec bonheur, Monsieur Guy Chartier, notre star asniéroise, a su captiver le public avec ses histoires patoisantes…Merci à lui !!!
Après ce petit entracte, revenons à notre table, avec jambon braisé au pineau accompagné de brocolis et champignons sautés et rostis de légumes. Nous avons poursuivi  notre repas avec fromages et salade d’endives et pour terminer, une petite gourmandise s’imposait,  un très bon Paris Brest de notre boulangerie locale et le tout bien arrosé …

Comme dirait la chanson … « J’ai bien mangé, j’ai bien bu,

                                                 Merci petit Jésus !!! »…

C’est toujours une journée qui semble être très appréciée par nos aînés. On a pu voir quelques nouveaux arrivants (retraités) qui  se sont déplacés pour cette occasion, pour eux,  c’est un moyen pour connaître davantage les Asniérois « de leur classe ».
Certes, le temps était glacial à l’extérieur mais on peut dire qu’à l’intérieur régnait une  chaleur  humaine, conviviale, familiale…pendant  cette journée jusqu’à 18h,
 L’heure de départ était déjà là,   tous  les Asniérois sont rentrés chez eux, le cœur rempli de joie et de satisfaction,  nous ont-ils dit dans le creux de l’oreille.

A l’année prochaine !!!

                                                  La commission information

------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Janvier 2012

La commission information communale  a trouvé un texte dans un fond de tiroir.
Elle pense beaucoup « aux sans abri » d’où ces quelques mots pour celles et ceux qui sont en difficulté, dans le besoin…

« A chaque hiver, une pensée pour ceux
          
Qui n’ont pas de toit. »

 

Seul,

L’hiver, quelle morte saison !!!
Du ciel grisâtre, tombent des flocons.
Triste, belle, monotone mais poétique,
La campagne avec son secret romantique
Vient de se vêtir d’un blanc manteau.
Blottis sous leur plumage, les oiseaux restent yeux clos.
La neige empoisonne l’odeur des rares fleurs sauvages.
Verrouillées par le froid, portes et fenêtres des villages
Attentent que le feu du ciel se réveille.
Veste usée, pantalon raccommodé, chaussures vieilles,
Seul, de ville en ville, il avale les longues routes infinies.
Pas un cri, pas un bruit, pas un signe de vie,
Il ne sait point d’où il vient mais où va-t-il le sans abri ?
Il dévore les fumées s’échappant des toits blanchis.
Musette vide et râpée, le vagabond meurt d’envie.
L’envie d’une flamme qui réchauffera sa vie.
La lune scintille sur ses larmes  coulant le long de son visage mal rasé.
La bise des vents fouette son bout du nez.
Pauvre vagabond, où se reposeront tes paupières ce soir ?
On lit dans son regard un grand désespoir.
Il n’a plus l’espoir de connaître la main d’un sauveur.
Quand viendra t-il ce rayon de soleil pour sécher les pleurs de son cœur ?
Va-t-il survivre à la morsure de cette nuit glaciale ?
Va-t-il enfin connaître une raison de vivre dès l’heure matinale ?

 

                                                     Christian Ferru

                                       La commission information

Ajouter un commentaire