Presse 2018

DECEMBRE 2018

Quelques informations de fin d’année.

Le TELETHON, le samedi 8 décembre

Comme chaque année, pour le TELETHON, 3 communes se sont rassemblées .
- St Hilaire de Villefranche- Juicq -Asnières-la-Giraud.

Marche à pied (60 participants) sur Saint Hilaire au début de l’après midi du 8 décembre avec la présence des sapeurs pompiers.
-Asnières-la-Giraud
Diffusion d’un très beau diaporama qui nous a fait découvrir de nombreux pays inconnus.
Cet événement a été proposé par Benoit LEGET, un grand aventurier connu dans la région.
Danses et musique avec le groupe folklorique de MIGRON (Folk Danse) .
Belles danses et beaux coutumes ont séduit le public (75 personnes dont peu d’ Asnièrois ).
Ces manifestations ont permis de récolter 1352 € versés à la AFM pour la recherche médicale.


Maison illuminée pendant le mois de décembre
Comme tous les ans, au village de la Combe d’Asnières, M et Mme MEGRIER ont décoré leur habitation avec beaucoup de goût.
Des dizaines et des dizaines de lumières illuminent leur maison avec de nombreux sujets dont le Père Noël.
N’hésitez pas une seconde pour faire découvrir ce lieu magique à vos enfants et petits enfants.
Les propriétaires vont vous accueillir à bras ouverts.

Noël des enfants à 16h15 le vendredi 21 décembre
Comme vous le savez , la communauté de commune des Vals de Saintonge gère les écoles depuis plusieurs années , Néanmoins, les élus tiennent à partager un petit moment de convivialité avec les enfants et les parents.Cette année, le Père Noël est arrivé avec des jouets. Avec beaucoup d’excitation et de joie, les plus petits ont reçu un jouet et les plus grands ont pu déguster quelques friandises , tout cela accompagné d’un petit goûter.
Nous lui avons demandé de revenir l’année prochaine. A suivre...

Noël du personnel à 19h le vendredi 21 décembre.
Comme toutes les fins d’année , les élus souhaitent recevoir le personnel travaillant pour la collectivité. C’est autour d’un apéritif dînatoire qu’élus et agents ont échangé . Les agents territoriaux ont reçu un petit présent afin d’être remerciés pour leur dévouement auprès de la commune. 
Aux dires du maire : «  Vous êtes des maillons importants pour notre collectivité »
Néanmoins, devant les agressions verbales (destinées aux agents ou aux élus) qui sont de plus plus grandissantes, le maire a voulu donner une consigne de sécurité aux membres du personnel .
Le maire a souligné aussi les incivilités inacceptables , mais devenues courantes dans notre petite commune rurale (vols de sapins, infraction au local de la déchetterie et à plusieurs reprises au local technique de l’aire de repos, vols de croix dans l’église, incendie des PAV (poubelles) à la Tranche…dépôts sauvages dans la nature...)
Enfin , le maire a souhaité un joyeux Noël aux agents communaux en espérant qu’ils aient le plus beau des cadeaux : la santé .

A l’année prochaine.pour d’autres nouvelles

------------------------------------------------------------------------------------------------

NOVEMBRE 2018

UN ENFANT    -  UN ARBRE

Le samedi 17 novembre, avec un air frais, à 11h , les élus se sont retrouvés avec les 7 nouveaux- nés de la commune accompagnés de leurs parents respectifs, pour un programme de plantation d’arbres/arbutes.

Il s’agit de EMMA, MATHILDE, AMANDINE, GABIN, LOUIS, ABEL et ROBIN.

Il y a quelques années, les enfants des écoles avaient déjà planté toute une haie sur la route de la Touzetterie. Dans le même sens, cette année, les élus ont tenu à accueillir les nouveaux enfants de la commune nés entre le 1er Janvier 2018 et le 1er Novembre 2018, d’une manière un peu plus particulière et conviviale, en réalisant une action pour notre reboisement et notre climat.

Ces bébés sont l'avenir, ils vont le construire, peut-être bien sur notre commune ; dès maintenant, les élus leur ont donc déjà demandé de participer à la vie de la commune en plantant des arbustes (des noisetiers pourpiers). Ces arbustes appartiennent à ces enfants qui participent en quelque sorte au reboisement de la commune.
Les parents ont bien voulu, symboliquement et réellement, planter les arbustes et y attacher l'étiquette portant les nom et prénom de leur enfant.

Un enfant un arbre le 17 11 2018

En mairie, ces enfants ont reçu un certificat de parrainage, document qui va les lier à leur commune natale.

Parents, enfants et élus soutiennent ainsi ensemble un mouvement citoyen en utilisant un espace disponible pour planter des arbres ou des arbustes.

Ceci, avec un objectif de développement durable, s'inscrit dans un plan de protection de l’atmosphère, dans un intérêt environnemental.

Notre participation est modeste... Nous sommes loin de la ville de Montpellier où les habitants ont planté 1000 arbres en mars 2018 !

Cependant notre geste est né dans la commune et il est constructif. Espérons que cette action citoyenne sera renouvelée dans les années à venir et qu'elle devienne même une tradition.

Unenfantunarbre 2018 l

Pour terminer ce moment familial, le verre de l’amitié, dressé en mairie, a été levé,
tout simplement, pour arroser ces arbres juste plantés !


La municipalité

--------------------------------------------------------------------------------------------------

TRAVAUX DE L'ALLEE DU PORCHE SONT TERMINES
Lieu où des arbres furent plantés le 17 novembre 2018
Programme: un enfant... un arbre 

Tout savoir en cliquant sur le lien ci-dessous

Travaux porcheTravaux porche (459.31 Ko)

-----------------------------------------------------------------------------

DES NOUVELLES DES CLOCHES DANS TOUTE LA FRANCE
LE 11 novembre 2018 à 11H pour la fin du centenaire 14-18
Le maire d'Asnières  en est initiateur!!!

Tout savoir en cliquant sur le lien ci-dessous 

Cloches 2018Cloches 2018 (451.92 Ko)Cloches 2018

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Novembre 2018

UN ASNIEROIS avec un grand rêve!

Nom de code : F82A

Depuis longtemps il recherchait un hangar attenant à son habitation principale pour réaliser son rêve de jeunesse. Construire un gros voilier pour voyager sur les mers !

John est né près de la mer en Angleterre, mais les contraintes liées à son travail l’ont toujours éloigné de son élément favori : l’eau. Après avoir bourlingué hors de son ile natale sa vie durant, John prend enfin une retraite bien méritée. Sa passion ne l’ayant pas quitté, il décide donc de continuer un projet déjà en conception et partiellement en attente à cause des aléas de son travail. Par le passé, étudiant en stage dans un club nautique, il construisit pour le club 3 dériveurs (3m50) d’après des plans préétablis. Lors du stage dériveur, il eut l’occasion de prendre la barre et naviguer sur un grand bateau en bois, lourd, impressionnant .C’est ainsi que resta ancré dans sa tête l’idée de faire un bateau pour tourisme familial, léger, stable, rapide et facile à manier. Durant sa vie professionnelle, il rencontra un mécène, passionné de bateaux, qui l’encouragea et lui offrit les plans, élaborés par un ingénieur néo zélandais, d’un concept révolutionnaire à l’époque, pour fabriquer un trimaran léger avec flotteurs repliables sous coque.

Et c’est là que l’aventure commence!

Avec Almaz, son épouse,

Cafe

il commença par fabriquer les 2 flotteurs, mais les contraintes du travail ne lui permirent pas de continuer et l’obligèrent à mettre le tout en stockage. Plus tard les flotteurs (plus de 8m) sont coupés en deux pour être transportés en France, avec le stock de fibre de verre et les charges (additifs pour résine et micro ballons). Ils seront réassemblés une fois sa retraite commencée.

Méthode de construction : En premier lieu, une embase (châssis) est fabriquée en bois, sur laquelle sont montés une quinzaine de profils découpés dans des panneaux de particules, pour donner sa forme au bateau. Des lattes sont fixées de l’avant à l’arrière. Sur les lattes sont montées verticalement les bandes de Corecell (mousse de faible densité). Les courbes serrées sont formées à l’aide d’un décapeur thermique. Ensuite le coté bâbord est monté en 1er, puis l’intérieur est revêtu d’une couche de fibre de verre. Puis les cloisons sont montées et le coté bâbord est sorti du moule. Les profilés sont alors inversés afin réaliser le coté tribord. Les demi coques bâbord/ tribord, une fois terminées, sont collées ensemble. Pour cette construction amateur, le concepteur a calculé les contraintes mécaniques, à savoir : par ex, le renforcement par différents types de tissus en fibre de verre, du plus lourd au plus léger (poids différent), variant de 600 gr /m2 à 200gr/m2, en bi directionnel (fibre à 90°), ou de l’unidirectionnel (fibres dans le même sens), ou du double biais 45°/45°. Ces tissus, une fois imbibés d’Epoxy, deviennent très résistants, et grâce à ce type de résine, imperméable à l’eau, éliminant ainsi les risques d’osmose, qui est quelque fois la maladie des bateaux réalisés en polyester. Par contre une coque de type «sandwich» ayant une âme en mousse revêtue de fibre de verre et d’Epoxy, allie 3 atouts : le bateau devient insubmersible, léger et par conséquent plus rapide.

Tout l’extérieur de la coque et des flotteurs est revêtu de tissu de verre.

John

Ensuite il reste les nombreux accessoires à réaliser : dérive, safran, écoutilles, ameublement,, voilure, etc…,

D’après l’estimation concepteur, environ 3.500 heures de travail sont nécessaire pour obtenir un trimaran « construction amateur », avec les caractéristiques suivantes :

Ce bateau, d’un poids global nettement inférieur à une tonne, est conçu pour être remorqué par un véhicule normal. Une fois la dérive relevée, son faible tirant d’eau (30 cm) lui permettrait d’accoster sur une plage, ou avec un flotteur replié, de passer dans une écluse Freyssinet.

D’autres chiffres : longueur 8m20, largeur flotteurs dépliés 6 m et repliés 2m45, mât de 10 m avec voile principale de 27 m2 et un foc de 13 m2.

Bateau versatile s/mer, fleuves, canaux et rivières. Passe dans les écluses Freyssinet avec un flotteur replié. Flotteurs repliés sous coque, il se remorque avec un véhicule normal, Pas besoin de grue.

Aménagement : Cabine chambre 2 places, salon 2 banquettes (couchette 2 places), 1 couchage possible sous le plancher du Cockpit.

Visites guidées gratuites proposées : - techniques de base, - théorie du sandwich, - étapes de fabrication. Prise de RDV la veille au soir, après 19h au 05 46 24 67 03 – 8, rue de la Prairie - 17400 Asnières la Giraud –

Dominique HEISE

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lucide et les marches roses

Ce samedi 20 octobre, deux marches étaient organisées par la municipalité et la section Jeunes du foyer rural pour récolter des dons nécessaires à la recherche contre le cancer.

Le matin :

Marche matin 2 l

L'après-midi :

Marche apres midi l 1

Ce fléau qui touche toutes les familles. Soixante huit marcheurs, venant principalement d'Asnières et de ses alentours, ont participé à cette manifestation. Nous sommes tous concernés par cette maladie : les organisateurs sont déçus par le nombre restreint de participants. Les 323€ récoltés vont être adressés à la recherche sur le cancer.

Rendez-vous en 2019 , les 19 et 20 octobre. Vous êtes attendus plus nombreux...

Marche 3

Un grand merci à Marie-Christine et Marylène pour l’organisation de ces 2 marches en rose.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Travaux sur l'allée du porche

Le vendredi 26 octobre, dès 8h du matin, les agents territoriaux et les membres de l’association des Ateliers du Patrimoine s'étaient donnés rendez-vous pour étendre 50 tonnes de gravillons. Ces travaux sur l'allée du porche se sont terminés après quand même plusieurs heures de travail des bénévoles.

Avant :

Porche avant l

Le résultat est net au regard des photos.

Après :

Porche apres l

Quelques finitions sont prévues : mise en place de 2 bancs en pierre, quelques cailloux en décor et au printemps une dernière couche fine de gravillons colorés dans l’allée.

Un grand merci aux bénévoles de l’association qui donnent sans compter à la commune.

Ce lieu va être encore être embelli par la plantation de 7 noisetiers pourpres.
Une invitation par la municipalité a déjà été adressée aux parents qui ont eu un enfant en 2018. Sept enfants sont nés en 2018, donc 7 arbres vont être plantés le samedi 17 novembre 2018. Ainsi chaque enfant aura son arbre avec son nom, dans sa commune natale ; ils recevront un certificat de parrainage, de la part de la collectivité, ayant ainsi participé à un acte citoyen dans le cadre de l’intérêt environnemental. À Asnières, on veut planter car l’arbre est très important pour la vie, il a une grande place dans notre patrimoine naturel.

-À Asnières, on appelle tout simplement cette action :« un enfant… un arbre»
 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Soirée Jeunes-Halloween

Le 31 octobre dernier, le foyer rural a été métamorphosé grâce à des citrouilles, des araignées, des sorcières... à l’occasion de Halloween. Plus de 50 adolescents se sont retrouvés pour cette soirée. Comme tous les ans, les élus organisent une soirée consacrée aux jeunes. Cette année, certains de ces jeunes ont aidé à confectionner la fameuse soupe à la citrouille et le dessert surprise Halloween, et à placer la décoration de la salle. Dans l’après-midi, des enfants plus jeunes, encadrés par des parents, sont passés dans les villages, sans oublier de se rendre ensuite au foyer rural, afin de quérir quelques friandises. Tradition oblige !

Hallowen 2018 l

Jean-Marc et Marie-Christine, élus et référents de la section Jeunes, ont profité de ce moment pour expliquer brièvement la vie de cette section. On doit souligner le dévouement de ces deux élus ; ils apportent énormément à la jeunesse de notre commune.

Les jeunes adolescents ont pu faire des connaissances, discuter et bien entendu danser sur leur musique du jour.

Ces jeunes avaient la permission de sortie jusqu’à minuit. Merci pour cette initiative, pour cette organisation et à l’année prochaine pour d’autres aventures « halloween »

La municipalité

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Octobre 2018

Asnières propre

L’opération NETTOYONS  LA  NATURE était bien prévue  le samedi 22 septembre, de 14h à 17h30 avec des enfants et des adultes habitant la commune. C’était la 3ème édition lancée par les élus, et, le maire M. Christian FERRU n’hésitant pas à le dire :

« Tous les jours, si chacun d'entre nous ramassait un déchet dans la nature... au lieu d'en jeter un... le résultat serait excellent ».

En 3 heures de ramassage avec une douzaine de personnes, la benne du camion était déjà remplie…

Camion alg

Ce résultat n’est pas surprenant, et plutôt inquiétant. La présence de déchets sauvages en pleine nature est une réelle difficulté pour les communes. N’ayons pas peur d’affirmer que cette situation résulte avant tout du comportement humain.

Le maire s’interroge : aujourd’hui nous avons encore une mini-déchetterie placée sur la commune, mais demain qu’en sera-t-il de la propreté de notre campagne si cette déchetterie ferme ? C’est une affaire qui nous concerne TOUS.

En tout cas, un grand merci aux participants pour cette action citoyenne.

À l’année prochaine pour continuer, en espérant encore… retrouver moins de déchets sur Asnières-La-Giraud.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Concours photo

Enfin les résultats, attendus par les participants mais aussi par les visiteurs !

Photo-29-09-2018


Le samedi 29 septembre, à partir de 11h , lors de la présentation de ce moment festif, le maire souligna que dans les années 70, la photographie avait déjà sa place dans la commune , avec un club de photographes mis au point par M. André DUBOIS.

Cette année, douze participants à ce concours photo ont pu s’exprimer, proposant en tout 106 photographies exposées cet été en mairie, montrant chacune un intérêt sincère pour cet art devenu populaire. Le jury avait déjà désigné ses sept photos préférées, bien sûr sans connaître leurs auteurs, pour les sept thèmes abordés ; des choix souvent difficiles pour les quatre membres de ce jury car il fallait, avec ces productions forcément personnelles, prendre en compte les diverses qualités (artistiques, humaines, techniques…).

Grâce à de nombreux donateurs, ces participants ont tous eu droit à des cadeaux, le plus souvent en rapport avec leurs photographies. D’après le maire, les participants ont tous gagné ! De nombreuses personnes présentes ont souhaité, avec enthousiasme, voir se constituer un groupe d’amateurs photographes ; ils pourraient nous faire part de leur passion commune, avec des rencontres autour de la photographie ; attendons l’agenda communal de 2019…
Les trois photographes primés sont Mme Élizabeth PAWLOWSKI, Mme Régine RÉGNIER, et M. Michel RÉGNIER qui a également remporté le prix du public : une grappe de raisin magnifiquement dorée, en ces temps de vendanges… Les autres participants sont M. Michel ALVAREZ, Melle Lili CLÉMENT, Mme Béatrice DEMART, M. Daniel DEMART, M. Jean-Louis FOUCHÉ, M. Dominique HEISE, Mme Marie-Claire MUREAU, Mme Sabrina SARDET et Mme Nathalie SYLVESTRE.

Un grand merci aux participants, au jury, aux donateurs et à M. Daniel BOUTHIER, adjoint, qui a veillé au bon déroulement de ces premières rencontres photographiques.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Septembre 2018

Asnières
sur l'Angérien,  sur Sud-Ouest 
            et 
ICI-MAGAZINE 

-On parle d'Asnières-La-Giraud, pages 10, 11 et 12 (cliquer ici)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Fête inter-villages                                  

On peut être fier des habitants d’Asnières-La-Giraud : ils ont répondu « présents ».

Ce dimanche 2 septembre, dès le lever du soleil, plus de 100 joueurs étaient prêts pour participer aux jeux inter-villages de notre commune, une 2ème édition préparée par la municipalité et l’Association des Ateliers du Patrimoine.

Cette année, chacune des 8 équipes défendait la couleur de son village ; elles ont dû s’affronter toute la journée, jusqu’à 18h, pour prétendre au trophée (une cagouille en pierre) qui avait été gagné l’an passé par « Les Acacias».

Un jeu de piste, préparé par la présidente de l’Association, attendait les équipes. En cherchant les messages cachés et en essayant de donner les bonnes réponses, les participants ont passé toute la matinée sur les routes de la commune ; le plus jeune avait 4 mois, mais...il cherchait en poussette ; comme quoi les parents étaient bien motivés pour cette aventure ; sans compétition, ou plutôt sans «se prendre le chou», mais tout en gardant à l'esprit la victoire, la centaine de joueurs est arrivée vers 12h30 au stade municipal pour partager un apéritif offert par la municipalité. Comme tous les habitants de la commune étaient invités à venir soutenir leur équipe préférée, et à pique-niquer, plusieurs dizaines de personnes en plus ont participé à la suite de la journée.

Après avoir bien déjeuné et s'être bien désaltérés, les joueurs ont commencé les jeux inter-villages à 14h30.

Enfants, femmes sportives, hommes « baraqués » de chaque équipe ont tout fait pour gagner le trophée et la coupe (offerte par Brico-Marché). Tous ces jeux ont été arbitrés par une personne non asniéroise ; on s’amuse mais avec du sérieux.

Bien entendu, au fil de la journée, les scores des jeux étaient annoncés, et la pression sur les joueurs augmentait. En plus, l’animateur, un peu malin, a proposé un dernier jeu où tous les résultats pouvaient être bouleversés : de fait, l'équipe première se retrouva 4ème et la 6ème se retrouva 2ème ; bref un vrai suspens, jusqu’à la dernière minute.

La journée a été bien remplie, sous un soleil radieux, avec convivialité, joie, bonne humeur et rires... De nombreuses photos ont été prises pour immortaliser ce dimanche.

À la question : êtes-vous prêts pour des jeux inter-villages en 2019, la réponse a été un grand OUI. Le rendez-vous est donc déjà pris ! Comme quoi, les adultes ont souvent une âme d'enfant et ils aiment s’amuser… comme des fous !

L’essentiel : tous les joueurs, gagnants ou perdants, ont quitté le stade, vers 19h, avec le sourire. N’oublions pas : sans leur participation, la journée n’aurait pas eu lieu. Merci à tous !

Les résultats par équipe :

1er : Champmiaud avec 149 points 2ème : Champ du Vallon avec 99 points

3ème : Chabineau avec 94 points 4ème : La Tranche avec 92 points

5ème : Les Acacias avec 90 points 6ème : La Giraud avec 89 points
7ème : La Laigne avec 88 points 8ème : Le Bourg avec 74 points

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mai 2018

BOÎTE À LIVRES

Certes, de nombreuses communes de France se sont déjà lancées dans cette aventure ; pourtant ce samedi 26 mai, l'association communale Les Ateliers Du Patrimoine et la municipalité d'Asnières-La-Giraud ont tourné la première page de cette initiative généreuse basée sur le partage des livres : un meuble fabriqué localement (merci au menuisier !) a été placé (puis rempli de livres) près de l'agence postale et de la bibliothèque municipale ; il est en bonne place à l'angle de la D 150 (l'invitation au voyage...) et du Square De La Bascule (le poids des mots...).

B a l

Ensuite ? Le principe est tellement simple ! Tout passant peut prendre dans cette boîte à livres, librement, un ou plusieurs ouvrages de son choix, et éventuellement en déposer (c'est gratuit aussi), à toute heure, sans carte, sans fiche et sans avoir à protéger ses propres données personnelles !

Autant de livres qui échapperont à l'oubli ou à la destruction (plus de 100 millions de livres sont mis au pilon, détruits, chaque année en France) et de lecteurs qui seront ainsi anonymement reliés par le goût de lire, dans un modeste réseau, un peu social à sa façon.

N'hésitez pas ! Passez prendre et remettre, pour que vivent les livres ; lire est une richesse, une liberté qui rapproche des autres et le monde de soi.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

ASNIÈRES-LA-GIRAUD                                 février 2018

Les retraités en fête avec un enfant du pays

Comme tous les ans, le repas destiné aux «  seniors » a eu lieu, ce dimanche 25 février, au foyer rural. Dès le début de cet après- midi festif, le maire s’est exprimé devant « les retraités » et non devant les aînés et les seniors, dit-il ! Il remercia toute l’équipe municipale qui a œuvré à la préparation de ce repas . Il a tenu à souligner que depuis des années, les absents à cette fête auront un petit présent offert par la collectivité dans la semaine (distribué par les adjoints et par lui-même) . « On ne doit pas les oublier, ils ont TOUS leur place dans la commune ».

Le maire ne manqua pas de présenter la responsable de la section « seniors » nouvellement mise en place (rattachée à l’association du patrimoine) ; il s’agit de Mme Evelyne THOMAS. En quelques mots, Evelyne a présenté cette nouvelle section et de son devenir. D’ailleurs, Evelyne (avec l’aide de Dominique la présidente du patrimoine) avait réalisé une présentation de vieilles photos installées au fond de la salle.

Le repas était savoureux : potage de légumes, terrine de poisson/crevettes , trou du milieu, cuisse de canard confite, écrasé de carotte, pommes Duchesse, fromage et sa salade aux noix et pour terminer un dessert gourmand avec... concert !

C’est à ce moment-là, qu'entre en scène un enfant du pays né à Véron (village de la commune) ; il s’agit de M. Pierre COUTEAU. Pierre avait joué de l’harmonica en 1950 sur cette même scène. Il a parcouru le monde entier avec son harmonica. Pendant le dessert, Pierre et son collaborateur nous ont joué des morceaux de musique pleins de tendresse, de calme et d’une qualité exceptionnelle. Le public était ravi d’entendre un tel répertoire et heureux d’apprendre que cet artiste est de souche Asniéroise. D’ailleurs, Pierre a pu revoir des copains et des copines de son enfance.

Musique 25 02 2018 l

Pierre COUTEAU est un vrai artiste, reconnu dans le monde de l’harmonica. Il a fait le tour du monde avec son instrument de musique. Il a côtoyé Joe Dassin, Pierre Perret, Mireille Mathieu et encore Claude François, Fernand Raynaud. Son répertoire est vaste : de Richard Galliano à Paganini, de la musique russe à la samba, en passant par Rossini, Steevie Wonder, Ennio Morricone, Toots Thielemans, sans oublier le flamenco, la valse, le swing...

«  On touche à toutes les musiques et nous essayons d’être à la portée de tout le monde » dit-il. Bref, les retraités furent comblés , enchantés par cette prestation extraordinaire, sans oublier un petit remerciement pour cette organisation.

À l’année prochaine, avec tous les retraités asniérois !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Asnières-La-Giraud                                                        Janvier 2018

 

Les vœux, avec un message du maire : « La vie rurale dépend de NOUS TOUS  »

 

            Samedi 13 janvier, le  maire et son équipe municipale avaient donné rendez-vous à toute la population à 16 h au foyer rural.

            En présence de Mme Corinne IMBERT, sénatrice et conseillère départementale (représentant M. BUSSEREAU), M. Jean-Philippe ARDOUIN député, Monsieur le Maire honoraire et la gendarmerie (La Capitaine et le Major en place à Saint-Jean d'Angély), le maire a commencé par quelques mots remerciant la gendarmerie à propos de son travail accompli sur le territoire.

Voeux 2018-1

Il a annoncé  une bonne nouvelle : la population s'accroît avec 1050 habitants au 1er janvier 2018,  avec pour

l’année passée l’arrivée de 19 nouvelles  familles.
Le maire a expliqué que plus le temps passe, plus les élus rencontrent de nouvelles réalisations et des besoins pour  la population, mais ils ont un coût.

Voeux 2018-3

Après avoir remémoré les projets de 2018, la municipalité a voulu mettre en lumière les commerçants et les artisans de la commune.

Sans hésitation, le maire a souligné :

« Ils  sont des acteurs dans  la ruralité, ils portent l’âme et l’image de la commune. »

            Ensuite le maire a tenu à évoquer la ruralité et les petites communes, tout en précisant que la commune d’Asnières-La-Giraud ne présente pas de difficulté majeure  à ce jour.

À ce propos, le maire a fait part de ses questionnements à la population et aux  représentants de l’État.

Aujourd’hui :

-Comment faire vivre la ruralité?
-Comment peut-elle rester vivante?
-Comment garder nos services publics (école, poste...)?
-Comment garder de la vie dans nos petites communes rurales?
-Comment garder nos commerces, nos entreprises?
-Comment faire venir la population aux diverses manifestations
bien de chez nous ?

Voeux 2108-2

Nous sommes heureux d'habiter à la campagne, de bénéficier du calme, de la nature, du "bon air".

Le premier magistrat ne s’exclut pas dans ses dires :

« Nous avons des comportements  ruraux mais de plus en plus urbains »
            Pour faire face à l’éventuelle fin de notre ruralité puisque l’on voit bien de plus en plus des communes disparaître, des communes fragilisées (36600 communes en 1990 et aujourd’hui moins de 36000), le maire n’a pas hésité à proposer une solution au problème : « C’est l’union ».


En nous unissant tous : les élus, les associations, les commerçants, les entrepreneurs, les professeurs des écoles, le personnel communal, les agriculteurs, les viticulteurs... NOUS TOUS, ASNIÉROIS.
Cette union est nécessaire et elle est la seule
  force  pour sauvegarder notre ruralité avec ses valeurs, sa culture, son patrimoine propre au milieu rural.

Ne perdons de vue que tout reste fragile dans les communes.
Le succès de notre ruralité n’est pas seulement un sujet pour les élus, nous sommes TOUS CONCERNÉS.
Donnons TOUS ENSEMBLE de la vie dans nos petites communes, dans notre commune, et de cette manière, nous garderons nos petites communes, notre commune.

            Suite à cette prise de conscience, le maire a présenté les nouveaux arrivants.

            Pour terminer son discours, au nom des élus, il adressa ses vœux :

UNE BONNE ANNÉE 2018

ET SURTOUT QU’ELLE GARDE LA POPULATION EN BONNE SANTÉ

« Mes amis, pour 2018, je vous souhaite d’oser

Osez réaliser vos rêves
Osez concrétiser vos projets

Osez profiter du bonheur
Osez apprécier l’amour que l’on vous donne
Osez avoir tout le succès que vous méritez

Osez caresser la paix, la sérénité dès qu’elles se présentent à vous »

Puis il a insisté auprès des Asniérois :

« Réalisez vos défis avec force et courage

Réalisez vos rêves et menez une vie pleine de succès »

Pour terminer :
« Souriez à la vie avec cette nouvelle année qui s’ouvre à vous.
Que 2018 soit la plus prometteuse possible… pour vous TOUS  et pour notre commune »
.

            Madame la Sénatrice a expliqué la place des élus communaux avec le travail qu’ils effectuent, « la population d’Asnières a de la chance d’avoir des élus ». Madame la Sénatrice  a soutenu les dires du maire, en expliquant  qu’il ne faut pas rayer les communes de la carte.

Voeux 2018 5


Au niveau du département, la conseillère départementale  maintient l’aide pour les communes rurales et notamment pour le projet de réhabilitation du bourg.
Elle a expliqué que le sénat est  aussi touché (suppression éventuelle du Sénat). Le sénat a sa place dans le pays  tout en sachant qu’il coûte 5 euros par personne et par année.
Monsieur le Député a expliqué ses fonctions à l’Assemblée Nationale et a évoqué qu’il se « bat » à l’Assemblée Nationale à propos des cloches qui devraient sonner le 11 novembre 2018 dans tout le pays, ceci suite à l’initiative du maire d’Asnières.

L’après-midi s’est  terminé avec le partage de la brioche et des échanges entre tous.

Ajouter un commentaire